Révélations

2 minutes de lecture

- Moi ouvrant les yeux, puis immédiatement : C’est lui !

- Policier : Tu en es sûr ?

- Moi : Certain !

- Policier dans le haut parleur : Merci fin de l’identification.

Tous les mecs sortent de la pièce et disparaissent. Le policier nous fait asseoir à nouveau.

- Policier : Bon tout d'abord merci et félicitation pour ton courage.

- Moi : Merci.

- Policier : Tu es un garçon super courageux, ce n’est pas un exercice facile et tu t’en es tiré comme un chef.

- Moi : Merci, mais pourquoi j’ai l’impression de l’avoir vu quelque part ?

- Policier : Ta mémoire te joue une peu des tours.

- Moi : Je ne pense pas je suis sûr de l’avoir vu quelque part.

- Policier : Attend je vais te dire.

Le policier lit sa fiche, puis après un court instant.

- Policier : Tu es dans quel lycée déjà ?

- Moi : Jean Moulin, pourquoi ?

- Policier : Et bien en fait ce type est proviseur de ton Lycée.

- Moi : Sérieux ? Mais c’est fou.

- Policier : Navré je n’ai pas fait le rapprochement avant, ça n’avait pas une importance capitale pour l’enquête.

Je suis choqué par les révélations, le proviseur de mon lycée un pervers sexuel pédophile. Je n'aurais jamais pensé ça de lui. Heureusement que je suis assis car je suis vraiment sur le cul.

- Maman : Excusez-moi, mais c’est quoi la suite des événements ?

- Policier : Pour vous c’est terminée, nous avons tous les éléments en notre possession.

- Moi : Ca veut dire que c’est tout fini ?

- Policier : Nous avons récupérer les photos, ainsi que les preuves suffisante pour l'inculpé et entamer les poursuites.

- Moi très gêné: Euh concernant les photos ?

- Policier : Oui les photos ont été vendue ce porc allait sur des sites illégaux et vendait tout ca. On remonte la piste des “clients” mais les photos ont été retirées depuis.

- Moi : Ok mais elles vont devenir quoi ?

- Policier : Ce sont des pièces à convictions, elles ne seront pas diffusées rassure toi.

- Moi : Ouai parsque franchement un peu la honte !

- Policier : Oui je comprend bien t’en fait pas. La justice va faire son travail ne t’en fait pas.

- Moi : Super.

Le policier nous raccompagne jusqu'à la sortie, il nous explique que malheureusement il faudra pas mal de temps avant le procès. La justice et malheureusement très lente dans notre pays. Cependant il nous rassure sur le fait que ce “porc” n’est pas prêt d’être libéré. Je suis content d’apprendre que je n’ai même plus besoin de faire quoi ce soit ma seule déposition signée aura suffit. Je ne suis pas mécontent de me savoir définitivement débarrasser de tout ca.

Alors qu’on est sur le retour je me remet à penser à Lucie, Lucie décédée je n’en reviens pas. J'aurai quand même voulu savoir comment. Ca m’attriste beaucoup j’ose même pas imaginer ses parents ! Maman a raison finalement je pense que c’est pas plus mal que je n’ai pas été là. J'aurai pu y passer ou vivre cet événement, je pense qu’il m'aurait vraiment fait du mal si c’était le cas.

Aujourd’hui je suis en deuil, je ne peux pas l'oublier comme ça Lucie, elle a été là quand j’en ai eu besoin, elle a su trouver les mots qui m’ont permis de surmonter cette épreuve. Je pense aussi à Philippe, qui lui l’a vécu et qui doit être choqué. Ma mère refuse catégoriquement que je le voit pour le moment. Effectivement, il doit être dans un état bien pire que le mien lorsque je suis sorti.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0