La tête dans l’oreiller

2 minutes de lecture

- Maman doucement : Pierre, Pierre, réveille toi !

Je grogne un peu, le réveil est difficile. Je ne sais pas encore quelle heure il est.

- Maman doucement : Oui excuse moi, mais il faut que tu t’habille !

- Moi grognant un peu la tête dans l'oreiller: Mais pourquoi.

- Maman : Lève toi vite s’il te plait c’est important.

Maman ressort sans attendre, je me lève alors et enfile quelques vêtement. A peine neuf heure, j’ai même pas dormi six heures ! J’ai la tête dans le cul grave ! Je descend, je comprend pas bien le problème personne ne semble réveiller dans la maison a part ma mère.

- Moi dans le gaz : Mais maman pourquoi si tôt ?

- Maman : Je suis désolé mon chéri, mais c’est important.

- Moi : Qu’est ce qui se passe ?

Maman se rapproche de moi, elle semble inquiète. Elle me prend dans ses bras.

- Maman : Ils l’ont retrouvé !

- Moi : Qui ça ?

- Maman me serrant plus fort : Ton kidnappeur !

- Moi soulagé : Sérieux ? Mais c’est super, ça veut dire que je vais revoir mes copains !

- Maman me serrant plus fort encore : En partie, il semblerait qu’un des deux soit mort.

- Moi commençant à réaliser : Non pas possible !

- Maman : Je suis désolé de te l’apprendre comme ça.

- Moi pleurant: Tu sais qui ?

- Maman : Non ils n’ont pas voulu me dire.

- Moi pleurant : D’accord, mais pourquoi m’avoir réveiller alors ?

- Maman : La police veut te voir pour que tu fasse l’identification du suspect.

- Moi séchant mes larmes : Ah bon déjà ?

- Maman : Ils ont appelé il y a une petite heure. Il faut qu’on parte dans pas trop longtemps.

- Moi : D’accord, je peu déjeuner ?

- Maman : Bien sûr, je t’ai préparé deux trois trucs.

Je m’installe alors devant mon bon m’en serre une bonne quantité. Je plonge ma cuillère dedans et me fige. En réalité je n’ai pas faim, je pense a mes amis, je sais que l’un d’entre eux est décédé, mais qui ? Comment est-ce arrivé ? Pourquoi est-ce arrivé ?

Tant de tristesse m'envahit, je n’arrive pas a manger. Maman le voit bien et essaye de me réconforter. Ça ne marche que très peu, je mange une ou deux cuillères mais sans vraiment d’entrain.

Maman me hâte un peu je remet mes céréales dans le paquet. Après quoi, j'enfile mécaniquement mes chaussures, et nous partons rapidement. Nous prenons la voiture direction le commissariat de police. Je suis toujours un peu sous le coup de la nouvelle de la mort d’un de mes amis. J’ai beau ne pas vouloir connaître la réponse, je me demande qui est mort. Je suis déjà choqué par la nouvelle, mais je sais que dès que je saurais qui je vais me reprendre une nouvelle claque.

Maman me réconforte tout le long, me parlant souvent de la soirée d’hier. Je relativise un peu et me réconforte en pensant effectivement a des choses plus joyeuses. Du coup, je suis plutôt silencieux durant tout le trajet et même un peu refermé sur moi.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0