Première personne

5 minutes de lecture

- Moi rouge comme une pivoine : Le sexe.

- Mairie caressant mes cheveux : Mais oui bien sûr, je comprend pas envie d’en parler au parents.

- Moi rassuré : Oui exactement. C’est la première fois que je te parle de ça.

- Marie : Je sais bien, j’espère que je vais pouvoir t’aider.

- Moi : J’ai besoin de tes conseils, j’ai longtemps hésité avant de te demander.

- Marie : Tu as bien fait de t’écouter, a quel sujet tu veux mon aide ?

- Moi rougissant a nouveau : Ma copine, on essaye de nouvelles choses.

- Marie amusée mais rassurante : Oui c’est bien normal, vous avez fait quoi pour le moment ?

- Moi très gêné : C’est très gênant comme question.

- Marie rassurante : Oui mais si tu me dit pas, comment je suis censé t’aider ? A moins que tu ai une question particulière.

- Moi : Tu as raison, non j’ai plein de questions. Promet juste que tu dira rien.

- Marie : A qui veux tu que je raconte les expériences sexuelles de mon frère. Les parents ? Je voit pas l'intérêt, non franchement je dirais rien.

- Moi : Et bien pour le moment on s’est caressé, masturbé et….. *hésitant*

- Marie : Et .?

- Moi rougissant : Je lui ai fait un cuni.

Marie est la première personne a qui j’avoue mes “bêtises” avec Amandine. Je ne sais pas comment elle va réagir, mais je ne m'inquiète pas tant que ça étrangement. Elle semble tellement apaisante depuis tout à l’heure.

Je me sent bien plus à l’aise sur le sujet, pourtant il y a quelques semaines de ça, je n'aurais même pas envisager de l’aborder avec qui que ce soit. Peut-être que mes expériences passées me permettent enfin d’en parler plus facilement.

- Marie : Ba déjà bravo, parce que franchement les gars que j’ai connus il n’y a pas beaucoup qu’il on fait ça.

- Moi : Ah bon ? Mais pourquoi c’est tellement agréable ?

- Marie riant : Elle en as de la chance que tu penses ça. Moi soit ils ne voulaient pas tester, soit il n’aimait pas.

- Moi : Ah bon, bah ils sont cons.

- Marie amusée : Oui et ducoup tu veux savoir quoi ?

- Moi rougissant : Bah j’ai envie de savoir comment lui faire plus plaisir encore.

Je n’en reviens toujours pas, je me confie tellement librement. Je rougit quelque peu, mais c’est assez naturel. Marie est amusée de me voir légèrement rougir en lui parlant. Mais je sent que ce n’est pas méchant, bien au contraire elle me répond de bon cœur.

- Marie amusée : T’es quelqu’un de gentil tu penses a son plaisir c’est beaucoup déjà ça.

- Moi : Je l’aime tu sais, j’ai juste envie de lui monter.

- Marie : Il y a plusieurs chose qui marche bien chez moi. Après pas sûre que chez elle ca fonctionne aussi. Mais vu qu'a priori, vous vous découvrez l’un l’autre tu peu tester aussi.

- Moi curieux : C’est quoi ?

- Marie amusée : Les doigts en plus de la langue tu as essayé ?

- Moi : Euh non pourquoi ?

- Marie : Bah c’est juste génial.

J’hésite un petit moment, j’essaye de m’imaginer comment faire. Ne voyant pas trop je préfère poser bêtement la question.

- Moi rougissant : Mais où il faut les mettre parce qu'avec la langue j’ai pas la place sur le clitoris.

- Marie amusée : Si tu lui fait un cuni, c’est ailleurs qu’il faut lui mettre un doigt, tu sais peut-être pas mais la femme a plusieurs zone disons sensible.

- Moi : Euh a part se que j’ai vu en SVT c’est limité mon savoir sur le sujet.

- Marie amusée : Et bien tu connais le clito c’est bien déjà. Et bien sur le sexe de ta copine plus bas il y a un trou, c’est là que tu peux mettre un doigt.

- Moi : Ouai j’ai vu quand je lui ai fait plaisir.

- Marie : Tu sais ce que c’est ?

- Moi : Ba c’est le vagin il me semble.

- Marie amusée : Tout à fait, j’ai l’impression de faire cours de SVT.

- Moi amusé : Bah écoute je suis nul, j’y peu rien.

- Marie : Non au contraire tu es courageux de demander. C’est une putain de preuve de maturité.

Flatté de ce compliment, je gonfle le torse.

- Moi : Merci.

- Marie : Bref, et bien sache que le vagin c'est là ou tu dois mettre ton zizi.

- Moi amusé : Oui ça je sais.

- Marie : Et bien si tu y met un doigt par là ça va lui plaire, enfin moi ça me plait en tout cas. Tu verra y a des zones plus “sensibles” que d’autre a ce genre de choses.

- Moi : T’es pas du tout complexé par parler de ça avec moi ?

- Marie : Non, je suis content pour toi que tu t’y intéresse. J’espère que ça va t’aider.

Après tout ça, il me reste mon ultime question, mais j’hésite encore à la poser. Finalement, je me motive car je ne veux pas regretter de ne pas l’avoir fait.

- Moi : Merci, j’ai une dernière question.

- Marie : Oui va y, ça à l’air plus sérieux.

- Moi : Non juste un poil plus gênant. Mais vu comme tu me parle librement, je me sent moins gêné.

- Marie : Ok bah va y.

- Moi : Ma copine veux que je me rase le pubis.

- Marie amusée : Et tu te demande si c’est une bonne idée, et bien franchement oui ! J’ai eu un copain une fois qui rasait totalement, et bien quesque c'est bien !

- Moi : Ah bon ? J’ai un peu peur de ca en fait.

- Marie : Tu as peur de te faire mal en rasant ?

- Moi : Ouai et puis les autres garçons il vont se moquer de moi.

- Marie : Les autres garçons ils faut pas leur montrer ton sexe et puis il ont pas de copine peut-être. Mon copain qui le faisait quand je le caressait ou le suçait c’est bien mieux. Puis même si d’autre garçons te voit tu leur dit la vérité ils vont pas se moquer longtemps.

- Moi : Ok je le ferai alors.

- Marie : Tu fais comme tu veux frérot, mais si tu le fais j’ai quelques conseils. Le premier c’est de couper avec des ciseaux avant.. Et le deuxième, c’est fait le sous la douche. Le dernier c’est de le faire avec un rasoir pour femme, sinon tu va morfler. Si tu veux prend un des miens mais jette le après.

- Moi : Merci sœurette t'es vraiment au top.

- Marie : Je sais, je sais.

Nous rions de bon cœur, et nous enlaçons un long moment. Ma sœur n’est pas souvent a la maison mais ça fait plaisir de voir qu’elle est toujours si gentille et a l’écoute.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0