Remords

4 minutes de lecture

- Moi : Euh oui, allez action !

- Amandine après une courte réflexion : Écoute elle va peut-être te surprendre mais c’est une action pour toi comme pour moi.

- Moi : Ah bon ?

- Amandine : Je m’en suis un peu voulu d’avoir fait cette “mastrubation” comme tu dit. Je sais pas trop si j’ai envie de continuer à le faire maintenant que je suis avec toi. Mais si ca arrive a l’un ou à l’autre je veux qu’on s’en parle.

- Moi : Je suis totalement d’accord, moi aussi je m’en suis voulu. Et je veux essayer de ne plus faire de “bêtises” de ce genre. Parce que je…. *hésitant* je t’aime !

- Amandine rougissant : Moi aussi je t’aime mon Pierrot. Moi aussi je veux essayer de ne plus en faire des “bêtises”.

Je viens de lui redire, c’est la seconde fois que je lui dit il me semble, mais c’est toujours aussi difficile à lui avouer. Exposer ces sentiments que c’est difficile ! J’ai des remords de ce que j’ai fait vis à vis d’elle, mais je ne le regrette pas.

J’ai adoré le faire, j’aurais juste préféré le faire lorsque j'étais célibataire. Finalement, je me dis que c’est pas plus mal ainsi, nous avons fait des conneries tous les deux donc balle au centre et stop les conneries.

- Moi : Super !

- Amandine : A mon tour, action !

- Moi : C’est très difficile de trouver des idées je suis pas du tout inspiré.

- Amandine : Oh genre pour une action, tu as tellement de possibilités !

- Moi : Bah ca viens pas.

- Amandine : Je crois que tu n’ose pas dire se que veut que je fasse.

- Moi rouge de honte : Je crois bien que tu as raison.

- Amandine taquin : Je vois bien que tu as envie, rien que dans tes yeux !

- Moi totalement rouge : C’est pas juste ca se voit moi pas toi.

- Amandine souriante : Effectivement !

Amandine l’a vu, mon érection est bien forte. J’avoue que le sujet de nos “conneries” m’y a fait repenser et mon jogging ne peut pas cacher longtemps une telle érection. Ma tige est dressé, Amandine le sais, elle semble avoir a nouveau envie.

- Moi : Mais y a ta grand mère.

- Amandine : J’ai fermé la porte a clé on craint rien.

- Moi surpris : Ah bon tu as fait ca ? Je ne m’en suis même pas rendu compte.

- Amandine : Hé oui plus forte que Passepartout !

- Moi rigolant : N’importe quoi.

- Amandine : Du coup j’attends.

- Moi rougissant à nouveau : Mais j’ai l’impression que tu attends une action particulière ducoup ca me bloque. J’ai peur de tomber à côté.

- Amandine : Non pas du tout, je veux juste que tu te lache un peu ! Détend toi on est tous les deux en amoureux et t’es tout tendu on dirait.

- Moi rougissant : Oui j’avoue je suis tout stressé j’ai peur de mal faire, je veux pas te brusquer te pressé ni rien ducoup je me bloque.

- Amandine : Je me doutais bien qu’il y avait quelque chose. En fait tu te retiens pour me protéger.

- Moi : Oui je crois que c’est ça. Tu va trop chez le psy toi.

- Amandine riant : Ah bon ? Pourquoi tu dit ça ?

- Moi : Bah j’ai un peu l’impression que tu me fais une consultation là.

- Amandine souriant : Désolé, je voulais pas.

- Moi souriant : Ce n’est pas grave.

- Amandine : Tu veux faire autre chose ducoup ?

- Moi : Embrasse moi.

Amandine se jette à mon cou, elle me saisit les joues avec les mains. Elle agrippe ma bouche avec la sienne, je ferme les yeux et participe à une bataille de langue épique. Alors que je suis entrain de subir la plus intense des salades de langues, je sens soudainement la main d’Amandine sur ma tige.

- Moi un peu surpris : Hey ! c’est pas ma bouche la !

- Amandine : Tu avait pas l’aire contre pourtant.

- Moi rouge comme une pivoine : Non j’avoue.

- Amandine : J’imagine que j’ai fait mon action, tu veux continuer ?

- Moi : Si tu veux. Je vais jouer action pour la suivante.

- Amandine : Oh oh même pas peur ?

- Moi taquin : Non.

- Amandine : J’ai bien envie de te dépoilé.

- Moi : Complètement ?

- Amandine : Non en sous-vêtement pour le moment.

Sachant que je vais me dépoiler ma tige se gorge un peu plus de sang. Je suis bien content de libérer un peu la pression, j'aurais presque préféré tout enlever à la limite. Je me lève, et je retire mon t-shirt.

- Amandine : Tu as l’air bien en forme mon Pierrot.

- Moi rougissant : J’avoue !

Sans plus attendre, je fais tomber mon pantalon révélant, mon slip bleu préféré. Etant donné qu’il est toujours aussi moulant, Amandine ne peut que se rendre compte de l’ampleur de mon excitation. Je la laisse contempler un court instant avant de me rassoir. Elle a regardé mais elle m’a regardée sous toutes les coutures en réalité. Elle m’a déjà vu plus dénudé encore, mais là elle m’a vraiment détaillé sous tous les angles.

Je ne sais pas ce qui a changé depuis nos retrouvailles mais j’ai vraiment l’impression qu’elle se lâche de plus en plus. J’ai vraiment l’impression que la visite chez le psy en est la cause principale. Elle avait besoin d’entendre qu’il lui faut juste un peu de temps. Moi je suis près à attendre le temps qu’il faut donc il n’y a pas de soucis. Je ne me fait pas d’illusion ce ne sera pas pour cette fois ci.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0