Majordome

3 minutes de lecture

De retour chez Amandine, nous passons rapidement à table. La grand mère d’Amandine nous propose un couscous, ça fait relativement longtemps que je n’en ai pas manger.

Elle me propose de dire le bénédicité, je suis bien emmerdé car même si j’ai fait un peu de catéchisme, j’avoue que j’ai un peu oublié tout ça. Je ne suis pas particulièrement pratiquant et mes parents nous laisse totalement libre de nos idées. J’improvise un truc complètement bateau, remerciant “dieu” pour tous ces bienfaits.

Je la félicite pour le repas, mais en fait j’apprend que c'est leur majordome qui fait la plupart des repas. Je trouve ça bon mais on ne vit pas dans le même monde. Les grand parents d’Amandine sont vraiment bien plus riches que mes parents, la différence de tailles des maisons me l’avait déjà fait comprendre mais la apprendre qu’ils ont un “majordome” c’est le pompon.

Durant le repas nous parlons d’amour. Monique semble bien consciente de notre “maturité” mais elle nous interroge sur le véritable “sentiment d’amour”. L’Amour avec un grand A, je la sais protectrice j’essaye de la rassurer aussi bien que possible. J’avais oublié que Monique est une catholique très extrémiste, elle prône la virginité jusqu’au mariage. Je sent que mon séjour va être un peu particulier.

Le dessert est une tarte tatin accompagnée d’une boule de glace. Je n’ose rien dire à son sujet mais elle est délicieuse, je ne me fait pas d’illusion, tout est “fait maison”. Je suis convaincu que c’est une fois de plus le majordome qui a tout fait.

Une fois le repas terminé, comme chez moi je commence à débarrasser les couverts. Amandine me regarde fixement, je comprends vite qu’il ne faut pas faire ça. J’imagine qu’il y un domestique aussi pour cela. D’ailleurs il est étrange que ce soit sa grand mère qui nous ai servi le repas.

J’attends alors gentiment sur ma chaise. Finalement, Amandine me fait signe et nous montons tous les deux dans sa chambre. A peine la porte fermée, Amandine explose de rire, je ne comprend pas vraiment pourquoi.

- Moi : Euh qu’est ce qui te fait rire ?

- Amandine riant : Tu m’a fait rêvé pendant le repas !

- Moi : Ah bon ? Mais pourquoi ?

- Amandine riant : Tu étais tout gentil, tu faisais des compliments à ma grand mère mais s’est tout tomber a l’eau.

- Moi souriant : Ah oui en même temps quelle idée d’avoir un majordome !

- Amandine retrouvant son calme : Oui j’avoue ma grand mère est un peu perchée.

- Moi : Un peu ?

- Amandine : Oui d’accord complètement.

- Moi : Ba oui, elle m’a même faire dire le bénédicité !

- Amandine : Elle le fait a tout le monde, tu t’en est plutôt bien tiré.

- Moi : Je me suis souvenu de certaines choses du Caté, mais franchement j'ai plus vraiment l'habitude.

- Amandine : T’en fais pas : Ma grand essaye toujours d'éloigner mes amis garçons, elle me surprotège. En plus elle sait qu’on sort ensemble alors imagine !

- Moi : Oui puis vu ton histoire avec ton père ça doit jouer.

- Amandine : Oui c’est certain.

- Moi : Alors qu’est-ce qui t’a fait le plus marrer ?

- Amandine : Le moment ou elle a parlé de virginité jusqu’au mariage.

- Moi souriant : Oui j’avoue que c'était plutôt fun.

- Amandine : Personnellement je suis pour.

- Moi : Sérieu ?

- Amandine riant : Non je déconne, je voulais voir ta tête tu avait sensiblement la même quand elle en a parlé.

- Moi souriant : D’accord, tu m’a bien eue.

- Amandine souriant : Oui j’ai bien vu.

- Moi : En tout cas j’espère qu’elle va un peu nous laisser tranquille.

- Amandine : Oui moi aussi.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0