Monique

3 minutes de lecture

Une fois rentrés nous sommes alpagué par Monique.

- Monique un peu énervée : Où vous étiez ? Je vous cherche depuis une heure !

- Moi : Nous étions juste dans le ja……

- Amandine : Le jardin, mamie, nous jouions dans le jardin.

- Monique agacé : Et bien vous auriez pu me le dire !

- Amandine : Excuses nous Mamie, nous ne pensions pas à mal.

- Monique : Qu’importe, Pierre est-ce que tu veux qu’on aille chez toi chercher tes affaires ?

- Moi : Euh je suis pas sur qu’il y ai quelqu’un. Il est quelle heure ?

- Monique : Il est sept heure moins dix.

- Moi : Ah oui déjà ? Et bien allons y mes parents doivent être rentré.

- Monique : Oui sûrement, on y va ! Amandine tu viens avec nous ?

- Amandine: Euh oui pourquoi pas.

Nous partons tous les trois, nous arrivons chez moi en peu de temps, la voiture c’est vraiment pour moi. En temps normal je fais le trajet à pieds ou à vélo. Tout le monde sort de l’automobile et on rentre chez moi. Monique et Amandine sont salué par mes parents ainsi que par Jean.

Assez rapidement je les laissent discuter tous ensemble. Pendant ce temps, je suis monté a l’étage, et je prépare un petit sac. J'emmène des vêtements et mes affaires de toilettes, au cas ou j’ai pris un maillot de bain et une serviette de toilette.

Alors que je boucle mon sac, je suis rejoint par Jean.

- Jean : Bon alors frérot, il parait que tu nous abandonne ?

- Moi souriant : Non je vais juste chez Amandine pour quelques jours.

- Jean : Et bien, tu va passer aux choses sérieuses ?

- Moi rougissant : Non mais …. Mèle toi de tes affaires !

- Jean : Rooh, tu te plaignait pas qu’on se parlait plus de tout l’autre jour ?

- Moi : Si c’est vrai.

- Jean : Ah et alors ?

- Moi : Alors, j’en sais rien on verra bien.

- Jean : D’accord.

- Moi : Mais j’y pense, tu étais où toi dans l’après-midi ?

- Jean rougissant : Euh … pourquoi ?

- Moi fâché : Répond à ma question.

- Jean rougissant : D’accord mais tu dit rien aux parents !

- Moi : Quesque tu as fait ?

- Jean chuchotant : Je suis aller acheter un cadeau pour leur anniversaire de mariage.

- Moi : Merde j’ai complètement oublié, c’est dans un peu plus d’une semaine et j’ai rien prévu.

- Jean : Si tu veux, on dira que c’est de nous deux.

- Moi : C’est vrai ça te dérange pas ?

- Jean : Dutout.

- Moi : Tu leur a pris quoi ?

- Jean : J’ai fait agrandir un photo de nous cinq. D’ailleurs je ne sais pas trop comment je vais ramener ça du photographe.

- Moi : Génial ton idée ! Tu en as eu pour combien ?

- Jean : Merci. Y’en a pour environ cinquante euros.

- Moi : Ok, je te filerai la moitié.

- Jean : Comme tu veux.

- Moi : Merci de ta proposition, tu me sauve la vie.

- Jean riant : Tu exagère pas un peu ?

- Moi : Un peu. J’ai aucune mémoire des dates c’est fou.

- Jean : C’est pas grave ! Mais au fait tu veux de l’aide pour ton sac ?

- Moi : Non merci, j’ai fini.

- Jean : Ok, tu veux que je te le descende ?

- Moi souriant : Toujours au petit soin mon Jeannot.

- Jean souriant : Bah écoute oui.

- Moi prenant Jean dans les bras : Je t’aime mon frérot, merci pour tout ce que tu fait pour moi.

- Jean : De rien, moi aussi de j’aime.

Nous nous enlaçons un petit moment et nous séparons. Après quoi Jean saisit mon sac et descend? Juste le temps pour moi de faire un dernier check de ma chambre, histoire de vérifier que je n’oublie rien.

Une fois en bas, mes parents me confie l’un des téléphone de la famille ainsi que son chargeur. Je les remercie, je les embrassent et salue Jean. Une fois les embrassades terminées nous repartons Monique, Amandine et moi.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0