Forme

4 minutes de lecture

Amandine semble apprécier mes caresses, et moi j’apprécie les siennes. Je remonte mes mains et lui caresse la poitrine, l’effet sur Amandine est instantané. Elle frissonne, ses mamelons sortent légèrement. Étrangement, je trouve que cela ressemble à une sorte d'érection. Une érection des seins, plutôt débile comme comparaison mais au moins ça me parle.

Amandine se décolle de mes lèvres. Elle ne dit mot elle se laisse faire, les yeux fermés et les lèvres pincées elle se délecte de mes douces caresses. Je profite de la vue sur sa poitrine tout en la caressant. C’est la première fois que je fait ça c’est très excitant pour moi et ça semble l'être tout autant pour Amandine.

Je découvre une nouvelle sensation, celle du toucher d’une poitrine. C’est pas facile a décrire, il y a bien sûr une sorte de chaleur, mais ce n’est pas tant le principal. En effet il y a cette forme tellement différente de moi le sein en lui même, il n’est pas dutout le même, plus arrondi plus souple mais ferme malgré tout. Je ne sais trop comment me le décrire je ne trouve pas d'autre éléments de comparaison.

Lorsque Amandine ouvre à nouveau les yeux, elle me regarde avec intensité, elle a une lueur particulière dans les yeux. Je ne sais pas trop ce que cela signifie, j’espère que ce n’est pas négatif.

- Amandine : C’est très agréable ce que tu me fais là.

- Moi : Je voit ça, tant mieux si ça te plait.

- Amandine : Toi ça te plait ?

- Moi : Ba oui, sinon je le ferai pas.

- Amandine : Tu sais que ça me fait de l’effet ?

- Moi : Euh non a quel niveau ?

- Amandine : Genre tu sais pas que ça donne envie ça ?

- Moi arrêtant mes caresses: Non enfin maintenant si.

- Amandine : Trop tard pour arrêter, le mal est déjà fait.

- Moi un peu perdu : Tu veux que je continue ?

- Amandine rougissant : Oui j’aimerai bien…

Je ne sais pas ce qu’elle veut vraiment. Je ne veut toujours pas la presser, mais je reprends la où je me suis arrête. Je reprend mes caresses sur ses seins, je joue même parfois avec les mamelons. Amandine semble effectivement apprécier mes égards à son encontre.

Je ne sais pas trop quoi faire de plus. Je n’y connais rien aux femmes, et j’avoue que ça m’inquiete un peu. Je me rends compte que le psy d’Amandine disait vrai : “on est souvent effrayé devant ce qu’on ne connais pas”. Je suis en plein dedans, j’ai très envie, mais je ne sais pas trop quoi faire, je ne sais même pas si je dois vraiment faire quelque chose.

Est-ce que Amandine attend autre choses ? Et quoi faire exactement. Je pense que j’ai peur de lui faire mal pas seulement physiquement mais aussi psychologiquement. Vu son histoire, je ne voudrai pas la dégoutter de la chose définitivement.

- Amandine rougissant : Tu veux bien essayer autre chose ?

- Moi : Euh oui si tu veux.

- Amandine rougissant : J’ai très envie oui.

- Moi rougissant : J’ai jamais fait ça, tu pourra me guider ?

- Amandine amusée : Fait comme tu le sent, je te dirais si ça va pas.

- Moi : D’accord.

Mon sexe est bien bandé, je suis très excité à l’idée de la caresser d’une nouvelle façon. Je n’ai jamais touché le sexe d’une fille, je me demande vraiment comment c’est. Je vais y allé mais doucement, j’ai très envie d’en profiter un maximum.

Je m’attarde en caresses tout le long de son corps, tout en l’embrassant. Je l’embrasse sur la bouche mais aussi dans le cou. Je m’aventure de plus en plus bas sur son corps nu. Je touche son pubis, et rapproche de son sexe. Plus je me rapproche plus mon propre sexe est bandé, lui aussi est très en forme. Elle aussi semble de plus en plus impatiente.

Un dernier regard complice, ma main glisse sur son sexe. Je sent immédiatement une chaleur sur ma main, son sexe semble en ébullition.Je commence a faire quelques mouvements le long de la fente. C’est une sensation très agréable de toucher cette petite fente.

Amandine écarte de plus en plus les cuisses, naturellement mon doigt rentre de plus en plus profondément dans la fente. Amandine semble vraiment apprécier, j’ai l’impression de revivre ma première masturbation.

- Amandine : C’est très efficace !

- Moi rougissant : Merci.

- Amandine : Essaye un peu plus haut.

- Pierre : Ok.

Je remonte le long de son orifice, elle est assez réactive à mes sollicitations. J’arrive sur le haut de son sexe, j’ai entendu parlé de cette zone, elle contiendrait un point clé du plaisir le “clitoris”. Je n’ai pas vraiment compris ce que c’est en réalité, mais j’ai bien envie de le découvrir.

Je la caresse, relativement haut comme elle me l’a demandé elle semble y réagir très positivement. Amandine ouvre les yeux par moment pour me regarder, elle rougit lorsque je lui rend ces regards et referme les yeux. Je suis clairement en position dominante, pour une fois je peu en profiter un maximum. J’adore voir l’effet que fait un simple petit doigt sur elle c’est tout bonnement hallucinant.

Amandine respire de plus en plus fort, elle bouge de plus en plus. Pour moi plus aucun doute elle est au bord du plaisir suprême. C’est étrange de voir que son plaisir ressemble à celui que nous avons nous les garçons.

Amandine se cambre d’avantage, et lâche un soupir de plaisir. Je souris, je m’imagine qu’elle a joui, je suis véritablement amusé par la ressemblance de l'éjaculation et du plaisir féminin. Je ne sais d’ailleur pas comment on dit éjaculer pour une femme.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0