Coincés

2 minutes de lecture

Le camion de pompier part rapidement, j’ai une petite déception, j'aurais adoré faire un tour dedans. Depuis tout petit, j’adore les camions de pompier !

On se regarde avec Jean et on s'interroge sur quoi faire, nous sommes coincés au bassin d’été sans vélo et sans moyen de transport. Je profite de la présence d’un des membres du staff pour lui demander.

- Moi : Excusez moi, monsieur ?

- Employé : Oui ?

- Moi : La personne qui vient de partir là, c’est elle qui nous a emmené ici. Ducoup, on n’a pas de moyen de rentrer.

- Employé réfléchissant : Je n’ai pas trop de solution pour vous les jeunes. La seule chose que je peux vous proposer c’est d’appeler vos parents.

- Moi : Euh oui je veux bien.

- Employé : Venez avec moi.

- Jean : Je vais chercher toutes nos affaires.

- Moi : Ça va allé pour tout prendre ?

- Jean : On va essayer.

- Moi : Ça marche a tout de suite !

Nous rentrons dans le bureau des surveillants, il me donne le téléphone. Je compose le numéro de portable de Maman heureusement que je le connais par cœur.

- Maman : Allô ?

- Moi : Allô maman c’est Pierre.

- Maman : Oui mon chéri, il y a un problème ?

- Moi : Et bien, on est coincé au bassin d’été avec Jean.

- Maman : Comment ça se fait que vous êtes coincé là bas?

- Moi : La maman d’Alan nous a emmené mais il y a eu un petit imprévu.

- Maman inquiète : Quoi donc ?

- Moi : Rien de grave, son accouchement a commencé la bas.

- Maman : Ah oui, je vois. Par contre, je suis encore au travail, vous pouvez rester la bas encore une heure ? Je passerai vous prendre à la sortie.

- Moi : Oui pas de problème maman, merci !

- Maman : Pas de problème, à toute à l’heure !

- Moi : A toute.

Je rend le téléphone au surveillant, je le remercie. Je quitte leur bureau, et j’essaye de rejoindre Jean. Je le voit arriver de loin, il est chargé comme une mule, je n’y ai pas pensé mais il y a aussi les affaires d’Alan et de sa maman.

Je me précipite pour l’aider, une fois à sa hauteur, je l’invite à poser sont barda. Je lui explique alors que nous avons encore au moins une heure devant nous. Nous mettons les sacs d’Alan et sa maman dans la consigne et retournons nous baigner un petit moment.

Nous ressortons après trois bon quart d’heure. On récupère nos affaires, on se douche et on s’habille à nouveau. Une fois prêt, on sort du bassin, et nous attendons notre maman sur le parking, elle ne tarde pas a nous retrouver.

Sur le chemin du retour, maman m'interroge sur mon état de santé. Elle s’inquiète de savoir que j’ai fait du sport, elle sait pourtant que j’ai quand même le droit à certaines activités. Je la rassure en lui disant que j’y suis allé tranquille et que je suis toujours resté où j'avais pied. Elle semble très satisfaite de ma réponse, mais surtout heureuse de voir que je recommence a vivre vraiment.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0