Partage ?

4 minutes de lecture

- Moi souriant : Tu insiste, tu as déjà Jean pour toi tout seul !

- Alan souriant : Bah j’ai rien contre le partage non plus tu sais …..

- Moi faisant mine de rien : Quel partage ?

- Alan souriant : Tu sais très bien de quoi je parle !

- Moi rougissant : Oui, bon d’accord !

- Jean ressortant le sexe d’Alan de sa bouche : Tu es sur ? Tu risque de t’en vouloir après. Tu pense pas qu’Amandine va finir par mal le prendre toutes tes aventures ?

- Moi réfléchissant : J’avoue que tu as raison de me poser la question.

- Jean : Bah oui, c’est pas parce que je le fait qu’il faut que tu le fasse aussi.

- Alan : Si il a envie d'expérimenter il a le droit, on m’a toujours dis que “sucer c’est pas tromper”.

- Moi souriant à son expression : Tu viens de l'inventer celle là !

- Alan : Non non, après sincèrement, tu fais comme tu as envie Pierre. Je te taquine un peu, même si j’ai rien contre que tu me suce….

- Moi chauffé : Non mais je vais essayer.

Alors que Jean avait recommencé à sucer Alan de façon plutôt basique, dès qu’il a entendu m’a phrase il s’est immédiatement arrêté. Il me regarde avec intensité, d’un air de dire “tu es sur ?”.

Je n’ai plus de regret sur ce que j’ai fait dans le passé, je ne veux pas avoir de regret de ne pas avoir essayé. Si ça ne me plait pas libre à moi d'arrêter de toute façon. Je pense a Amandine, elle a essayé ce genre de choses avec une fille, je veux a tout prix l’expérimenté également, au moins pour savoir comment c’est….

C’est donc très motivé qu'à mon tour je me met a genou devant Alan. Jean s’est écarté pour me laisser la place, j’ai alors le sexe d’Alan dressé devant moi, je n’ai jamais vu un sexe d’homme aussi près. Je vois sons sexe complètement en érection, ses testicules sont bien remontés, je vois bien les veines qui traverse son sexe. Sa peau vierge de toute toison me donne envie de douceur.

Je commence a caresser son pubis d’une main, et je prend son sexe dans l’autre. Il a la peau douce, et le sexe légèrement humide. Après quelques caresses et une petite hésitation, je commence par embrasser son sexe à plusieurs reprises pour me préparer psychologiquement.

Je rapproche mes lèvres de son phallus, j’ouvre la bouche introduit légèrement son membre viril. Je commence a être a nouveau très excité, et mon sexe est légèrement dressé. Ma bouche accueil de plus en plus loin la verge d’Alan. La sensation est très étrange mais pas désagréable, je goûte un sexe pour la première fois et il y a un goût légèrement salé.

- Jean : Ça à l’air de te plaire ….

- Alan : Bah on va pas se plaindre.

- Jean : Je disais ça à mon frère.

- Alan : Ah pardon….

Je veux continuer, pour répondre à Jean, je lui fais donc un petit signe de la main. Je met mon pouce vers le haut en sa direction. J’essaye alors de sortir le grand d’Alan de son repère, je sent bien que c’est assez délicat. Son prépuce semble assez serré, je galère donc pour faire sortir son gland.

Quand finalement il commence à descendre, Alan gémis, son sexe s'anime davantage dans ma bouche. Je descends son prépuce lentement le long de son gland, plus le prépuce plus les gémissements d’Alan sont fort.

Entendant Alan gémir de plaisir, l'excitation et mon sexe sont de nouveau entrain de monter, je me retrouve a nouveau totalement bandé. je me met alors rapidement à me caresser le sexe et me masturber. Je le vois pas, mais j’entends Jean se masturber non loin de moi.

Lorsque le sexe d’Alan est totalement découvert, je le sors alors de ma bouche, je le montre ainsi à Jean. Alan ne me laisse pas le temps d’expliquer à Jean quoi que ce soit et réclame après ma bouche. Je ne le reprend pas complètement en bouche pour lui montrer l’une des techniques de Philippe.

Je cesse de me masturber pour prendre utiliser ma main sur le phallus d’Alan. Alors que je commence a masturber le bas du sexe d’Alan, je fais des mouvements complémentaires et contraire avec ma bouche sur son gland.

Son excitation est de plus en plus importante et ces gémissements de plus en plus fort. Je sens soudainement son sexe gonflé et tressaillir, il vient de jouir, il lâche quelques ultimes gémissements de plaisir. J’ai dans la bouche sa semence, sans trop réfléchir, je l’avale, le goût et très salé pas forcément très agréable. Je laisse alors son sexe ressortir de ma bouche.

- Alan : Tu es doué !

- Moi un peu gêné : Euh merci….

- Alan : Jean faudra que tu prenne des cours de langue avec ton frère.

Je rie de sa connerie, il déconne grave. Je ne compte pas spécialement faire ce genre de chose avec Jean. Alan a joui dans ma bouche et je n’ai aucun regret vis à vis d’Amandine. Je l’aime toujours autant, mais j'avais vraiment envie de tester ça. Je ne pense pas recommencer de sitôt.

Ayant encore un peu le goût du jus de Alan, je me relève et prend un chewing-gum. Le goût est particulier quand même.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0