Brad#38 - Chasses

3 minutes de lecture

[NDLA: Ce récit se situe dans l'univers d'une histoire plus longue intitulée "Les Trois", en amont de la partie disponible sur Scribay. Pour que vous ne soyez pas perdu, voici la règle qui régit ce monde :

« Un homme, un animal, un lien indissociable. Ainsi se construit l’Equilibre du monde. » ]

L'enfant descendit sans bruit de l'arbre-maison. Elle posa ses pieds nus au sol et s'étira. La Lune ascendante baignait la clairière d'une atmosphère singulière. Elle se tendit un instant vers son faucon. Yick dormait en rêvant de chasse fructueuse. Le blanc de ses dents scintilla un instant dans son visage brun. Yick avait les yeux plus gros que le ventre, dans ce rêve.

Acceptant son insomnie, elle savoura le calme nocturne. Pour une empathe, la vie du village était une cacophonie. Chaque humain, chaque animal ressentait et le tout la noyait sous un flot continu d’émotions étrangères. La chasse, en partenariat avec Yick et loin de ses sœurs, était au contraire une activité grisante et sans parasite.

Un froissement dans les buissons la sortit de son introspection. Elle avait envie de courir. Elle démarra doucement s’enfonçant vers le cœur de la forêt. Elle se sentait libre, forte. Ses pieds martelaient le sol feuillu. Une forme blanche traversa son champ de vision. Peut-être la chouette d’Imala. Veena ne ralentit pas. Une urgence pressait son cœur. Un moment important approchait. Elle n’était pas sûre que ce sentiment soit le sien. La Lune fut avalée par des nuages. Elle aurait dû devenir aveugle. Sans Yick pour la retenir, elle bascula dans une autre dimension, où les ombres se détachaient de manière précise. Son sang chantait la chasse, se ruant dans ses veines telles un torrent impétueux. Ses narines lui portaient des odeurs inconnues, d’une richesse envoutante. Du sang. Du sang frais s’écoulait d’une blessure. Elle ne percevait plus les limites de son corps, la forêt s’écartait sur son passage. Elle faisait corps avec la nuit. L’odeur de la peur emplissait sa bouche de salive. Sa proie était toute proche. D’un bond, elle franchit un fourré et la vit. Un lièvre, blessé à la patte, acculé à un énorme rocher. La peur sans mot de l’animal déchira l’emprise du prédateur. Elle ressentit sa résignation en voyant la mort fondre sur elle et ne put retenir un hurlement. Le prédateur changea de cap et se rua vers elle. Forme blonde et féline, muscles soyeux bondissant dans la nuit. En un instant, il fut devant elle, plongeant ses yeux brillants à travers la forêt de tresses pour atteindre son regard vert, à l’unisson de la créature.

« Plus de peur. Tu es à moi » s’immisça dans ses pensées.

Des larmes de joie gravèrent un sillon humide sur les joues rebondies. La Lune se joua des nuages, éclairant leur rencontre.

« Je suis là. Tu es avec moi » lui murmura mentalement Veena

Le fauve couleur crème enfonça sa tête dans le cou de Veena à genoux. Sans crainte, elle referma ses bras autour de lui.

« Je suis Veena et tu es mon Lié. »

« Flin. Flin protège Liée. » puis « Chasse… Flin et Veena… »

« Oui, mon Lié. Chassons. »

Le lièvre était loin mais la nuit encore longue. Veena courut et se reput du sang chaud d’une laie avant l’aube. Le changement de luminosité apaisa le feu de la chasse. Veena se sentit redevenir elle-même. Le puma se tourna vers le nord, la tête pesante. « Dormir, Liée ».

Un kek-kek-kek strident retentit au-dessus d’eux. Un rapace fondit vers Veena qui éleva son poignet gansé de cuir. Le faucon s’y posa, plumes gonflées et regard fixe sur le félin.

« Je ne t’oublierai jamais, Yick » lui affirma-t-elle en lissant ses ailes du dos de sa main libre.

Le puma grogna, et se colla à la hanche de Veena.

« Flin, Voici Yick, mon Lié de l’air. Yick voici Flin, mon Lié de la Terre. Vous devez respecter ses liens. Ils font ce que je suis : votre Liée et une des Trois Lames.»

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Lisa.D ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0