Étoile

Une minute de lecture

[Ecrit pour le Inktober 2018; mais étant avant tout un texte personnel]

Elle avait le vague à l’âme. Cela faisait plusieurs semaines qu’elle n’arrivait pas à sortir de chez elle. Ce sentiment de mal-être, cette oppression sur son coeur. N’arrivant pas à s’en débarrasser, elle pleurait de plus en plus cacher sous sa couverture, à l’abri du regard de son compagnon…

Ce soir, elle avait un rendez-vous important.
Elle devait voir Charles. Son frère de coeur. Une des seules personnes qui arrive à l’aider à tenir.

La peur au ventre et les bras tremblant…
La nuit venait de tomber, elle sorti alors de chez elle pour se diriger vers le square totalement désert.
Un garçon grand et musclé, aux cheveux mi-long noir, et au regard triste l’attendait près de la fontaine sèche.

Au bout de quelques mètres, elle se mit à courir pour l’enlacer silencieusement, des sanglots percèrent la muraille de ses lèvres. Le garçon lui caressa doucement les cheveux.

Finalement, ils s’assirent sur le sol, se couchant ensuite sur l’herbe fraîche. Se tenant la main, ils regardèrent le ciel un long moment, sans parler, comme s’ils lisaient dans leurs pensées.
Pour au bout d’un moment, se blottir l’un contre l’autre.
« Ça fait longtemps qu’on a pas regardés les étoiles ensemble... »

Annotations

Recommandations

Lydasa
Arone, un jeune amish, rêve d’autres horizons. Il vit dans sa communauté sans rien connaître de l’extérieur. Jusqu’au jour où il découvre un homme blessé dans les bois. Kurt, un biker au langage sans détour. Celui-ci va l’attirer irrémédiablement et finalement il le suivra à l’arrière de sa moto. Découvrant le monde à ses côtés, sans aucun filtre, découvrant l’univers des bikers. La débauche, l’alcool, le sexe et ce côté encore plus sombre de l’illégalité des Motors clubs.
395
28
780
250
Lydasa
Faire partir de l’une de plus grande famille influente du pays n’est clairement pas un cadeau. Quand seul son nom provoque chez un interlocuteur une grimace, soit de dégout ou de respect, cela ne facilite en rien sa vie. Le plus dérangeant, c’est quand ce nom est rattaché à tellement de choses, un titre, une entreprise, une secte ou des séries de meurtres. Le scandale éclabousse les membres de la famille, cherchant à garder leur lignée intacte quitte à être près à tout pour cela.

Note d'auteur:
Ce projet est inscrit pour le camps Nano qui consiste a écrire 50 000 mots en un mois. Les chapitres seront donc posté, une fois par jours selon mon avancer dans le concours. Le prologue ne fait pas partie du concour.
59
1
115
229
Myfanwi
Il y a quelques années de cela, les scientifiques s'accordaient à dire que les légumes étaient le futur de l'humanité : végétarisme, végétalisme... Tant de nouvelles façons de se nourrir qui pourraient empêcher l'humanité de se reposer sur des ressources épuisables de plus en plus rapidement.

Cependant, personne ne pouvait prévoir qu'un jour paisible de deux mille dix-huit, l'humanité prendrait subitement fin à cause d'eux. Une tomate gigantesque se rapprochait alors de la planète et impossible de prévoir les effets qu'elle allait engendrer.

Deux ans plus tard, une jeune parisienne et sa logeuse sont contraintes de survivre dans un territoire dangereux, envahi par des légumes gigantesques et menaçants. Mais tout espoir est-il vraiment perdu ?

********************
TW : Sang - Cadavres
Cover par @Eunkyung_art, un gros gros merci à elle !
7
0
0
61

Vous aimez lire Rei Kuran ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0