J'parle à mes morts

Moins d'une minute de lecture

La mort et ses ongles froids

S'approchent doucement de moi,

Je la sens aux carreaux de la fenêtre

Quand il pleut, quand il neige, naître,

Dans les chuchotis à la furie indélébile

Sortant des tombes où les corps fébriles

Lentement se décomposent,

En nourissant la terre morose.

J'parle à mes morts,

Mais jamais j'en sors.

J'parle à mes morts,

Qui veulent mon or.

Les morts ne sont pas sourds,

Ils entendent les blasphèmes proclamés

Au pied de leur demeure sacrée.

Ne gardez d'eux que leur amour !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Blackbutterfly207 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0