Le sort du Catilina

Une minute de lecture

 Le Catilina ne rentra jamais à Eluse. Il finit par sombrer à cause du trou dans sa coque. Cependant, le navire était équipé de plusieurs barques de sauvetage. Les marins les plus blessés avaient été abandonnés à leur triste sort, en compagnie des dernières Gargouilles, trop lourdes pour les canots.

 Olivia Bernat était extenuée. On l’avait obligée à rejoindre la même barque que le Père Arnoldson. Ils n’étaient que trois à bord, avec le capitaine de la Garde, car le Géant occupait trop de place. Ce dernier n’avait absolument rien dit depuis son réveil, plusieurs minutes après la collision qui l’avait ramené à bord du Catilina. Olivia avait essayé de justifier leur départ, prétextant à raison que toute continuation en l’état n’aurait été que suicide. Mais elle n’avait rien eu d’autre comme réponse qu’un regard glacial. Il avait pris place sur la barque et avait laissé l’Évêque et le capitaine ramer à sa place, observant simplement la mer et le ciel. Le capitaine étant d’une humeur de chien et l’Évêque totalement terrifiée, en plus de manquer de sommeil, le voyage n’avait pas été des plus agréables.

 Sur les huit barques parties du Catilina, six revinrent à bord port. Sans un mot, l’Inquisiteur avait quitté la sienne dès qu’ils eurent accosté. Olivia Bernat le suivit, tête baissée, craignant de subir le courroux de son Supérieur.

 — Faites préparer mon impetalon, lança-t-il enfin une fois au Palais. Je n’ai plus rien à faire ici.

 Sa Sainteté Bernat releva la tête, surprise.

 — Vous… Vous partez… sans rien faire de plus… ? se risqua-t-elle à demander.

 — J’ai juste quelques courriers à expédier en urgence.

 — Et… pour ce qui est d-de la jeune fille… ? Vous voulez qu’on envoie de nouveaux...

 — Ce n’est pas la peine. Je sais exactement où elle se rend, répondit le Géant, non sans une pointe de délice dans les paroles.

 — V… Vraiment ?

 — Oui… Je suis prêt pour le second tour.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Unpuis ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0