Tous complices

3 minutes de lecture

- Emma Sansoussi et Louis Frère ? Avant dernière porte à gauche dans cette direction, répéta Sophie à un nouveau visiteur égaré, à la recherche de la chambre 480.

Que se passait-il cette après-midi chez Emma et Louis ?

Julien était arrivé en avance, rejoint par Louisa, sa soeur, puis Alexis, son ami comédien.

- Alex ! Content que tu puisses te joindre à nous. Je te présente ma grande soeur, voici Louis, notre célèbre réalisateur et Louisa, ta partenaire pour le rôle.

- Enchanté, je n'ai jamais été complice d'une évasion, ni acteur sur une scène grandeur nature. J'espère me montrer à la hauteur du scénario.

- Très heureux de rencontrer mon double ! Vous avez la hauteur et l'envergure, il me semble. Encore quelques détails à lister et je pourrai vous exposer ma stratégie, se réjouit Louis à la vue du tableur Excel qui avait pris l'allure d'un métaplan.

14:20 Déjà ! S'inquiéta Emma qui tentait de dissimuler sa nervosité. L'aumônier avait plus de quinze minutes de retard. Beaucoup trop pour un homme ponctuel. Avait-il changé d'avis ? Un contretemps ? Un bip retentit l'informant de l'arrivée d'un SMS.

« Panne de tram. J'arrive dans cinq minutes. Avec toutes mes excuses. Gérard ».

« Merci beaucoup, nous vous attendons » répondit-elle aussitôt.

Des verres en carton colorés, disposés sur le plateau de laque noire attendaient patiemment la fin de la cérémonie du thé et l'arrivée de tous les convives.

Gérard Mathieu aura-t-il retrouvé sa nature enthousiaste ?

À son arrivée, l'aumônier répéta ses excuses et s'assit sur le siège laissé libre pour lui, à côté de Julien.

- Tout d'abord un grand merci à vous tous d'avoir répondu présents à un rendez-vous plutôt suspect. Suspect, c'est ainsi que ce plan m'est apparu après l'avoir conçu. Julien, je dois dire que tu m'as épaté à t'investir aussi vite dans l'aventure. Mais venons-en au fait. Notre départ est prévu dans deux jours. Alexis et Louisa ont accepté de prendre notre place au pèlerinage.

Gérard, je vous remercie sincérement d'être là. Nous avons conscience de ce que nous vous demandons. Vous connaissez parfaitement les lieux, le programme et les habitudes de ce pèlerinage, dites-nous à quel moment pensez-vous que l'échange soit possible ?

- J'ai bien réfléchi. Il arrive parfois que des parents ou amis qui habitent la région, profitent de la venue d'un proche pour leur rendre visite. Plusieurs salons situés au rez-de-chaussée de l'établissement d'accueil sont disponibles pour accueillir des invités. Idéalement, l'échange se ferait dans ce lieu, à l'abri des regards indiscrets. Je m'arrangerai pour être affecté à cette mission. Quant au moment le plus adéquat, je vous propose le jour de notre arrivée, avant le repas du soir. Disons 18 heures 30.

- C'est parfait Gérard, notre suite à l'hôtel Modern est réservée à cette date. Nous pourrons donc en profiter sans attendre.

- Vous pouvez compter sur mon aide à une seule condition...

- Dites-nous Gérard ce que vous attendez en retour.

- Je souhaite que Louisa et Alexis assistent à tous les moments de prières prévus dans le programme.

- Nous sommes prêts à jouer notre rôle le plus sérieusement du monde, n'est-ce pas Louisa ?

- Oui bien sûr. Je n'aurais jamais envisagé un pèlerinage à Lourdes mais puisque le hasard m'y pousse... Je m'engage également à assister aux prières en compagnie d'Alexis. A vrai dire, je me réjouis de ce moment de retraite inattendu hors du quotidien, avec un acteur sympathique et plutôt beau gosse de surcroît...

Emma observait cette scène vivante qu'elle aurait aimé savoir peindre.

Elle écoutait, sans plus aucune note de discorde, les voix complices se mêlant avec harmonie, annoncer des moments de réjouissances futures.

Gérard discute avec Julien en apparté. Que peuvent-ils se raconter ? Aucune banalité, c'est sûr avec cette émotion sur leur visage.

Louis est si absorbé par la réalisation de son projet que plus rien ne semble pouvoir l'affecter. Ses mouvements sont aisés et assurés. Il est drôlement chic !

- Il reste tout de même un hic, conclut Louis. Alexis ne pourra pas porter de PCA, les soignants vont découvrir le pot aux roses !

Annotations

Vous aimez lire Mina singh ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0