Pause musicale

Une minute de lecture

Avant de poster la suite, je tenais à vous remercier particulièrement, vous qui êtes au rendez-vous à chaque fois qu'un nouveau chapitre sort. Cette histoire n'aurait pas été la même sans votre enthousiasme, sans vos encouragements, sans ces petites remarques et ces petits mots gentils au fil du temps et qui font toute la différence.

Au début, j'ai écrit pour une lectrice, une seule, et aujourd'hui nous sommes beaucoup plus nombreu.ses.x à partager cette aventure. Cette après-midi, c'était la joie de découvrir qu'on pouvait lire 31 chapitres d'affilé sans se lasser. Et hier, celle de recueillir vos réactions sur le nouveau chapitre alors que je n'avais pas posté depuis plus de deux semaines. Et je ne vous remercierai jamais assez pour ça. Ce sont des petits détails, mais qui font toute la différence.

Alors merci.

Merci.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
jean-paul vialard
Pourquoi un SI LONG TEXTE que personne ne lira ? Juste pour le plaisir du texte ! Vous pouvez lire sans craindre d'addiction ! A bientôt. JPV.
1
3
1
31
Défi
Fred Larsen
Réponse au défi de Ceryse : micro-nouvelles semaine 8
Jour : dimanche

Désolé de commencer "comme ça" 2021... mais c est venu tout seul ;-)
14
24
1
0
Défi
Isabelle Bernard

A l’automne de mon existence, la vie m’a fait une belle surprise.
J’aime à nouveau.
Entièrement, inconditionnellement, de la plus belle des façons. Je redécouvre l’attente, l’impatience, le manque, la peur de décevoir.
Je regarde ma montre.
C’est l’heure.
J’ai tellement hâte de te retrouver. Je me recoiffe et rajuste mon col, époussette mon manteau. Etre impeccable, surtout bien présenter. Je presse le pas. Je ne veux pas être en retard. Mon coeur bat la chamade.
Je pousse la porte et te cherche parmi la foule. Nos regards se connectent et s’allument. Je glisse un baiser dans le parfum de ta nuque et récolte en échange la douceur de tes cheveux. Nos visages s’illuminent de sourires.
Alors je t’attrape.
Je t’enfile tes chaussettes « licornes roses », ton bonnet « tête de chat », ton petit blouson à fleurs et nous sortons de la crèche, la fierté en étendard.
Toute à la joie de vivre la promesse d’un bel après-midi de jeux, de rires, sourires et câlins avec ma petite-fille, mon ange, mon amour.

Isabelle Bernard
5
15
0
1

Vous aimez lire Gwenouille Bouh ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0