Lettre à toi

2 minutes de lecture

Salut mon chaton ! Oui je dois reconnaître écrire une lettre à son chat est assez insolite. Je veux te faire comme une sorte de "déclaration".

Vois-tu, je suis totalement consciente d'être gaga de toi. Tu as été MON premier chat, et pas celui de mes parents ou de mon frère.

Lorsque les chihuahuas sont arrivés, ils ont totalement pris ta place. Au même moment je vivais ma crise d'adolescence et maman sa crise de quarentaine. Nous étions toutes deux délaissés, et je crois bien que c'est ce qui nous à rapproché.

Tu es arrivée à la maison je n'étais qu'en CE1. Au mois d'avril, 11 ans sont passé depuis ce jour. Au début tu me fuyais, et je dois avouer que je te comprend. Entre les voles que je te faisais faire sur le lit de mes parents, dans le jardin, de sur mon lit, du canapé et j'en passe, je ne te laissais pas trop le temps de souffler.

Comme je disais, lorsque les chiens sont arrivés, toi aussi tu as été délaissé, pas pour les mêmes raisons mais ça compte. Alors tu venais vers moi, encore heureux que je ne t'embêtais plus !

Aujourd'hui, je ne peux pas partir une journée sans qu'en rentrant tu viennes vers moi en courant et bien évidemment en miaulant. Tu donnes toujours cette impression de me hurler dessus, et je t'assures c'est totalment hilarant. Lorsque je t'appelle, tu me suis. Très souvent tu ronronnes aussi en essayant de me monter dessus. Ah! et j'allais oublier : Tu as toujours les pattes arrière de chaque côtés de ma taille, tout comme un bébé. Quand tu es trop contente de me voir, tu ronronne, tu prends ta position de bébé, tu fais piano-piano, et tu me baves dessus ! Alors je te regarde à chaque fois dans les yeux, et tu me fixe avec incistance tout en me miaulant dessus, comme ci tu me disais "je t'aime".

Tu sais ce que signifie ton prénom ? C'est un prénom bulgare qui signifie "je t'aime", c'est une coïncidence ?

Tout ça pour dire mon chat poubelle (oui oui je te trouve vraiment de drôle de surnom !), je t'aime fort fort fort et lorsque tu disparaîtra tu me manqueras énormément.

Bisous mon gros chat, je t'aime.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

carolinemarie78
Si tu juges les gens tu n'as pas le temps de les aimer. Mère Téresa

Pour critiquer les gens il faut les connaître, et pour les connaître, il faut les aimer. Coluche
98
119
54
17
Kirua Uchiwa
A chaque chapitre son histoire. Et chaque histoire à une lettre en moins. A vous de la trouver. Bonne chance !
3
12
0
1
lysifer
Le Paradis n'avait jamais connu une si grande crise depuis la Chute. Azrael, l'Ange de la Mort, demeurait introuvable ainsi que son registre et sa faux d'or. L'équilibre cosmique se retrouvait balayé par cette absence de régulation des âmes, même les Enfers n'étaient pas épargnés.

Ludivine, jeune étudiante en langue de vingt-quatre ans, va se retrouver propulser dans un monde dont elle ignorait l'existence. Un univers où se mêle rêve et réalité, illusions et révélations. Saura-t-elle survivre à cette épreuve hors du commun ?

Première histoire postée sur Scribay, je l'alimenterai aussi régulièrement que possible. C'est un premier jet complet donc n'hésitez pas à annoter et corriger.
Je vous souhaite une bonne lecture.
1
3
3
9

Vous aimez lire Ayah ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0