CHAPITRE 84 : « Kallania » « Toshio

5 minutes de lecture

CHAPITRE 84 : « Kallania » « Toshio

« Centre de contrôle extra-planétaire Kallanien. »

Toshio comme à son habitude depuis son arrivée sur Kallania, passe son temps libre le nez collé à l’immense baie à contempler le ciel étrangement étoilé.

Les points brillants reflétant les étoiles sont regroupés sur la gauche du ciel tandis que la droite semble vide, l’explication qui lui a été donnée étant que c’était justement ce qui faisait la particularité du système Kallanien d’avoir un vaste espace vierge qui depuis des millénaires sert de pâturage à ces encore plus étranges vaisseaux organiques à l’intelligence surprenante au demeurant.

Une tache plus sombre encore montre l’emplacement du « Kannn », ce dernier ayant finalement accepté d’être équipé quand leurs deux esprits se sont joints.

Toshio en a encore des frissons sur tout le corps, en se souvenant de l’étrange impression qu’il a ressentie d’avoir à communiquer avec un esprit non humain.

- Je sais où te trouver quand tu n’es pas dans nos appartements ! Hi ! Hi !

Toshio après un sursaut de surprise pousse un cri de joie en reconnaissant la voix chaude de son chéri, il se jette alors dans ses bras comme s’il ne l’avait pas vu depuis des lustres.

Une fois la première effusion de tendresse passée, arrive le moment des interrogations, Toshio quand même fortement étonné que Tomoya soit de retour aussi rapidement.

- Je ne pensais pas te revoir aussi tôt ?
- Est-ce un reproche ?
- Bien sûr que non, allons !! J’imagine que tu as rencontré ton père ? Tu ne le renieras pas celui-là tellement vous êtes semblables. Vous avez discuté de quoi ?

Tomoya se frotte le menton de la main droite, cherchant des mots expliquant ses impressions du moment.

- Si tu veux tout savoir, j’avoue avoir été le premier surpris de ses connaissances sur ma famille et en plus général, sur la Terre.
- J’ai appris qu’il était ami avec ta mère et qu’il y avait revécu durant dix-neuf ans, pour une histoire d’exil où il s’y serait retrouvé avec mon père.
- Nous n’avons fait qu’aborder le sujet, il a plutôt voulu mieux me connaître en me posant des questions sur mon enfance et ma vie actuelle, il semblait être étonné des relations que nous avons tous nouées depuis peu.
- Comment cela ?
- À ce que j’en ai compris ce serait plus ou moins similaire dans les grandes lignes à ce que lui a vécu à notre époque.
- Qu’as-tu appris d’autre sinon ?
- De bien tristes nouvelles je le crains !! Quoique pour beaucoup d’entre elles nous nous en doutions déjà !! Celle qui le marque le plus n’est pas du tout celle que je croyais, alors qu’une guerre interstellaire se prépare il ne pense qu’à ton père, à savoir s’il va bien et s’il n’est pas blessé. Je…

Tomoya se tait, hésitant à poursuivre sa phrase de peur que son chéri prenne à son tour des décisions qui pour lui paraissent d’une dangerosité manifeste.

Toshio ne s’en laisse pas conter, connaissant bien maintenant les mimiques de son chéri et celle qu’il vient de faire attise encore plus sa curiosité.

- Tu… quoi ??

Tomoya se sent coincé et plutôt que de mentir lamentablement alors que ce n’est pas sa tasse de thé, il préfère dire ce qu’il a sur le cœur depuis sa conversation avec son illustre géniteur, géniteur qui au demeurant lui a amené de suite une forte sympathie.

Toshio bien qu’il ait promis de le laisser aller au bout de son histoire, ne peut s’empêcher d’envoyer diverses onomatopées autant de surprise que de contrariété.

- Il va vraiment faire ce qu’il t’a dit, tu crois ?
- Il avait l’air sérieux.
- Et si lui non plus ne revenait pas ?
- Je lui ai posé la même question, sa réponse a été qu’il ne pourrait pas vivre sans son Florian et que le reste n’avait aucune importance, qu’il préférerait mourir avec lui que de ne pas savoir quand le revoir.

Tomoya voit bien à la grimace que son chéri à une pensée qui vient de l’effleurer d’un seul coup.

- Pourquoi fais-tu cette tête-là ? C’est quand même son droit de partir à sa recherche, cela t’arriverait que j’en ferai tout autant !!
- Je ne remets pas en question son droit à y aller, juste que le moyen qu’il veut utiliser pour ce faire n’ira pas !! Le « Kannn » n’acceptera jamais qu’un étranger prenne place en lui.
- Pourtant tu y as bien été toi ?
- Je ne suis pas réellement humain rappelle-toi, le « Kannn » sait faire la différence.
- Il y a peut-être un moyen pour qu’il l’accepte si tu le lui demandais.
- Peut-être ou peut-être pas mais de toute façon je n’essaierai pas, je ne voudrais pas avoir sa mort sur la conscience… tu comprends ?
- Pas vraiment, non !!

Toshio pousse un soupir de résignation à devoir une fois de plus expliquer ses raisons à son refus, comme il l’a déjà fait devant le gouverneur Kallanien qui avait sûrement reçu les consignes de l’empereur sur ce sujet brûlant.

- Pffttt !!! Comment veux-tu prendre un tel risque alors que nous ne savons rien de la destination qu’a prise mon père avec Alexandre, d’ailleurs sont-ils seulement encore vivants ? Et si oui dans quelles conditions ? Qui dit que ton… père pourra y vivre, qui dit qu’il y a un quelque part où un humain pourrait vivre ?
- Mais…
- Quoi mais ? Tu as des réponses peut-être ?
- Non… mais…
- Mais rien du tout !! Une seule chose pourra me faire penser que mon père vit toujours !!
- Qu’est-ce que c’est ?
- Quand je verrais le « Kannn » sortir comme un fou du système Kallanien parce qu’il aura reçu l’appel, pour l’instant ce ne semble pas être le cas, tant s’en faut !!

Tomoya va pour lui parler de l’idée qu’a eue l’empereur, quand il est devancé par le gouverneur lui-même qui les rejoint dans la salle de l’observatoire à ce moment-là.

- Sa Majesté a donné des ordres pour déplacer le « Kannn » quand ce sera le meilleur moment pour lui, pourrez-vous le faire obéir à cette demande ? Sinon nous devrons utiliser un moyen qui ne sera pas sans danger.
- Je ne suis certain de rien, de quel autre moyen parlez-vous ?

Tomoya qui est rentré sur Kallania avec le commandeur « Mistieee » en a une petite idée.

- De mettre en place un appât que le « Kannn » entendra, ensuite il sera…

Tomoya développe l’idée de l’empereur jusque tard dans la nuit, Toshio reconnaissant finalement que le moyen quoique risqué soit sans doute le plus prompt à fonctionner.

***/***

« Quelques jours plus tard. »

Le « Kinouuu » charge la tête de pont de la flotte ennemie avec une inconscience totale du danger, faisant frémir amiraux et généraux, tous en Holo vision avec la zone de combat.

D’une taille déjà non négligeable, il fonce tel un bélier vers les points vitaux de ses adversaires alors que le commandeur utilise les nouvelles armes lourdes à positron dont il est doté, faisant une large entaille dans les rangs ennemis.

L’effet de surprise pourtant ne dure qu’un bref moment avant qu’une contre-attaque ne commence à mettre le « Kinouuu » en difficulté, contre-attaque qui bientôt montre son efficacité quand une brèche se forme sur le flan du « Kinouuu » et que ce dernier émet un son de douleur tel, qu’il fait voler en éclat le transpondeur dédié à cet effet.

L’ennemi se concentre alors sur cette brèche où suinte déjà un liquide noirâtre, tous dans la salle de contrôle retiennent leur souffle, priant que le plan réussisse avant la fin tragique de ce drame.

Une ombre noire enveloppe alors entièrement la scène de guerre, quand un son percutant de colère efface tout autre son autour de lui et qu’une trouée de plusieurs dizaines de vaisseau de large n’apparaisse tandis que l’ombre dévoile la puissance insensée du « Kannn » venu au secours de sa progéniture.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0