CHAPITRE 73 : « En route vers la source mystique » « Tim »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 73 : « En route vers la source mystique » « Tim »

« Quelques semaines plus tard. »

Alors que sir Timan, Rom et Ben, gardent l’entrée du pavillon mis à la disposition de leur maître, ce dernier ronfle encore comme un sonneur entouré de ses quatre amants.

Tandis que Sam qui n’a résisté que le temps d’une pensée à faire la grève du sexe se retrouve blotti dans les bras de son maître, Alexandre pour sa part n’en est pas moins bien loti, pris en sandwich comme il l’est entre Nok et Nam.

Celui qui prétendrait que le sexe n’est pas un sport à part entière, serait vite remis en question à la vue de ces magnifiques garçons aux muscles fins et saillants.

Sir Timan tourne la tête vers la porte comme il le fait régulièrement et soupire tout aussi régulièrement en imaginant ce que la nuit a encore amené en plaisirs divers et variés, pour qu’à la demi-journée ils soient tous encore à tenter de récupérer.

Il en est là dans ses réflexions quand le bruit d’un galop de cheval arrivant dans leur direction le met en alerte, envoyant un coup de coude pour avertir les deux autres gardes rouges en faction à cette heure.

- Restez sur vos gardes, quelqu’un vient !!

Mains sur le pommeau de leur épée, tous leurs sens en alerte, ils plissent les yeux pour mieux voir la silhouette qui se présente maintenant au loin à eux.

Sir Timan est le premier à se détendre, un large sourire venant remplacer le sérieux amené par la situation.

- C’est Tim qui est de retour !!

***/***

Tim chevauche à bride abattue depuis le lever du jour, l’envie de revoir ses amis qu’il a quittés pour s’acquitter de sa mission quelques mois plus tôt étant plus forte que la raison qui lui dicte que ce n’est pas nécessaire de crever sa monture pour gagner seulement quelques heures.

Le manque du maître et de Sam en est bien sûr l’une des raisons mais pas la seule, les informations qu’il a obtenues en plus des ordres reçus en est également pour une bonne part.

Il aperçoit trois de ses amis qui sont manifestement de garde là où doit loger son maître, aussi n’a-t-il pas à chercher pour le trouver et se dirige-t-il vers eux sans plus attendre.

***/***

La vision du cheval en sueur, le mors couvert d'écume, met de suite sir Timan en colère, ne supportant pas qu’un cavalier n’en fasse qu’à sa tête sans se préoccuper davantage de sa monture.

Ce n’est que la vision dudit cavalier qui semble dans le même état que l’animal, qui lui vaut d’échapper à écoper d'une volée de bois vert qu’il allait lui envoyer.

Du coup sir Timan se remet en alerte en reportant son attention là d’où vient le jeune garde rouge, s’attendant à voir apparaître ses éventuels poursuivants.

- Quelqu’un te poursuit donc ?

Tim sourit à Rom qui vient tout comme sir Timan de s’en inquiéter au vu de l’état lamentable dans lequel il retrouve son ami.

- Non... pourquoi ?
- Pourquoi alors cherchais-tu à crever ta monture ?

Tim prend le regard redevenu furieux du maître d’armes en pleine figure, il comprend alors quelle faute lui est reprochée et sait combien il est inutile pour lui de chercher des excuses, aussi baisse-t-il la tête en refrénant son envie de prendre son chéri dans ses bras et attrape-t-il sa monture par la longe pour prendre le temps de la nourrir et de l’étriller à l’écurie.

***/***

« Une heure plus tard. »

La tablée est au complet à entendre le résumé sur la mission donnée à Tim par Florian.

- Cinq escadrons de gardes noirs et de gardes fantômes devraient bientôt nous rejoindre, soit en tout mille cinq cents hommes plus une douzaine de maîtres espions qui devraient arriver avant la fin de la semaine.

Sire Timan soudainement inquiet.

- Cela ne va-t-il pas affaiblir la sécurité de nos caravanes et de nos commerces dans les cinq royaumes ?
- Cela ne représente que vingt pour cent de nos effectifs actifs et c’est sans compter ceux à l’entraînement et ceux réformés qui terminent leurs carrières dans nos différents commerces, pas de quoi s’inquiéter plus que de raison.

Les explications de Florian semblent rassurer quelque peu celui chargé de sa sécurité.

- J’en conviens mais pourquoi avons-nous besoin d’autant d’hommes ?
- Il va nous falloir explorer la forêt interdite de fond en comble, de plus il faudra également compter sur la faune sauvage qui semble pour le moins très dangereuse, au point d’amener cette peur auprès des populations qui s’est sans doute transformée avec les décennies pour devenir cette croyance qu’elle est le berceau des Kumiho.

Tim écoute sans prendre part à la discussion jusqu’à ce qu’il entende cette histoire de faune sauvage hantant la forêt interdite.

- Je pensais au contraire qu’il n’y avait nulle vie et que c’était cette raison qui terrorisait les populations ??
- De quoi tu parles ??

Il faut alors à Tim de reprendre à zéro ce qu’il a collecté comme informations durant sa mission et qui semble à l’opposé de ce qu’a raconté la grande prêtresse.

Alexandre tapote nerveusement des doigts sur la table.

- Qui croire ??
- Nous le saurons rapidement une fois commencée notre exploration de la zone.
- Qu’en est-il alors du temple ?
- Le temple ? Quel temple ? Tout le monde sait que la forêt est inhabitée !!

Tim n’en croit pas ses oreilles, pourtant il a encore en mémoire toutes ces choses entendues lors de ses haltes dans les diverses auberges qu’il a fréquentées.

Florian ne le quitte pas des yeux, il lui paraît très vite évident que Tim est aussi surpris qu’eux le sont de cette divergence de version.

Un bref instant ses yeux prennent leurs formes originelles, ce bref instant que seul Tim voit et qui le transperce comme une lame de poignard, heureusement l’instant passe sans que sa vie ne soit mise en danger.

Florian se lève en faisant signe à Alexandre de le suivre, ce que ce dernier fait en se demandant pourquoi ce brusque revirement de situation.

- Tu y comprends quelque chose toi ? À l’évidence quelqu’un ment !!
- Il y a sans doute une explication logique.
- Logique, tu dis ?? Y a-t-il seulement une logique quelconque sur ce monde ?? D’ailleurs où allons-nous comme ça ?
- Discuter avec la grande prêtresse !!
- Mais de quoi ?
- De sa sans doute nouvelle version à elle aussi !!

Alexandre s’arrête en fixant son copain, l’idée lui vient alors que ce monde commencerait à sérieusement lui déranger l’esprit.

- Tu… tu vas bien ? Tu es sûr ?
- Non seulement je vais bien, mais je suis confiant sur le fait de retrouver rapidement notre Kim.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0