CHAPITRE 62 : « Espace stellaire Kallanien » « Damiennn »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 62 : « Espace stellaire Kallanien » « Damiennn »

Le commandeur fronce les sourcils en se rendant compte que le gouverneur évite de répondre à sa question, cherchant la raison pour laquelle il agit ainsi.

- Il ne vous a rien dit !!
- Comment ça ??
- L’unique ne vous a rien dit et toute cette conversation où je dois me rendre maître du « Kannn » n’est qu’une extrapolation de votre part.
-…
- Répondez-moi !!
- Vous avez raison, mais…
- Mais quoi ??
-… Le « Kannn » ne peut naviguer seul s’il doit remplir une mission.
- Et vous en avez donc déduit qu’un élu devrait faire partie de l’équipage ?
- N’était-ce pas logique de notre part d’avoir eu un tel jugement ?

Le commandeur hésite à révéler ce qui tient encore du plus grand secret dans tout l’Imperium, seule la connaissance qu’il a de ce peuple et de sa fidélité à celui qui pour eux comme pour beaucoup dans cet univers est un dieu, le décide à parler.

- Depuis la disparition de l’unique, nos corps se sont remis à vieillir !! Il est donc urgent d’aller à sa recherche.
- C’était donc cela la raison de cette missive impériale.
- De quoi parlez-vous donc gouverneur ? Je n’ai pas entendu parler de cette missive, quand vous est-elle parvenue ?
- Quelques jours avant l’annonce de votre arrivée, un vaisseau rapide s’est mis à la limite de portée de son téléporteur pour nous l’envoyer ainsi que le caisson de stase contenant les prélèvements de vos chaînes ADN.

Le gouverneur se rend bien compte que son interlocuteur n’est au courant de rien et qu’il découvre pour la première fois la demande expresse venant d’Imperia.

Il se retourne alors en priant de la main au commandeur de le suivre, « Damiennn » traverse alors un nombre impressionnant de salles et de couloirs, derrière la silhouette fluide de son hôte.

Ce dernier s’arrête devant une large porte qui s’ouvre à son approche, dévoilant à la vue un vaste hangar rempli de machines de toutes sortes.

Le gouverneur explique alors ce qu’elles représentent et leurs finalités.

- Voici la salle où se trouve une partie des équipements prévus pour le « Kannn », il s’agit là essenciellement de la partie militaire, la partie privée réservée au bien-être de l’équipage se trouve dans une autre salle tout aussi vaste.
- Je comprends mieux la réticence du « Kannn » à vous obéir.

Le gouverneur incline juste sa tête vers l’avant en guise de réponse, sa main aérienne montre alors un escalier menant à une autre pièce du vaste hangar.

- Suivez-moi !!

« Damiennn » n’arrive pas à détacher son regard de tout ce que représentent comme avancée technologique les machines et matériaux entreposés là, aussi se retrouve-t-il avec étonnement dans cette nouvelle salle ne ressemblant à rien de ce qu’il connaît.

Ses yeux se révulsent d’horreur quand il comprend ce qui est à l’intérieur de ce qui ressemble à un immense bocal contenant de la matière organique reliée à une myriade de semi-conducteurs venant se perdre sur ce qui paraît être le « couvercle » de ce fameux bocal.

- Par l’unique !! Qu’est donc cette… chose ??
- Cette chose commandeur est l’aboutissement des recherches de l’Imperium sur l’intelligence cognitive semi-artificielle et qui devra être implantée au « Kannn » pour pouvoir le diriger et communiquer avec lui.

Voyant que son invité a du mal à suivre, le gouverneur croit bon de rajouter.

- C’est en plus imposant ce qui gouverne le « Kinnn » et le Kinouuu » et à moindre puissance chaque vaisseau de l’empire…

Il ne peut s’empêcher d’une touche d’humour, montrant également qu’il n’ignore rien des tocs du commandeur.

- À part le vôtre bien entendu !!
- C’est vivant ??
- D’une certaine façon oui, en fait ce que vous avez sous les yeux n’est rien d’autre qu’un clone de cerveau humanoïde baignant dans un liquide nutritif et relié à ce qui pour vous humain pourrait s’apparenter aux organes des cinq sens.
- Mais rassurez-moi gouverneur, ce…

« Damiennn » montre d’un doigt tremblant la forme à l’intérieur du bocal.

-… Truc… n’est pas humain !!
- Allons commandeur !! Comment pourrait-il l’être alors qu’il pèse plus de huit tonnes ?
- Ah… oui c’est vrai… vous me rassurez là !!

Le gouverneur préfère ne rien rajouter de plus, passant sous silence l’origine humaine du premier cerveau artificiel cognitif qui sert encore au clonage de ceux implantés dans les divers services informatiques de l’Imperium et bien sûr dans la quasi-totalité des vaisseaux spatiaux.

Il va pour donner plutôt un cours sur les capacités intellectuelles de celui qu’ils ont en face d’eux, quand le commandeur l’en dispense avant même qu’il ne commence.

- Je préfère ne rien savoir de plus sur cette… chose, j’ai bien compris son utilité dans le processus de communication avec le « Kannn ». Ne deviez-vous pas me montrer la missive impériale et sa raison d’être que vous sembliez avoir enfin compris de notre dernière conversation ?

Cette fois encore le commandeur est prié de suivre le gouverneur qui traverse une nouvelle fois un nombre tout aussi impressionnant de couloirs et d’étages, jusqu’à s’arrêter devant une nouvelle porte qui comme la précédente s’ouvre en silence à son approche.

La pièce est toute différente, ne comportant qu’une vaste table et des fauteuils en plus que ce que reconnaît « Damiennn » comme une cellule de stase installée visiblement de façon temporaire dans un coin de murs.

La missive impériale semble l’attendre sur la table, aussi le commandeur n’attend pas d’avoir l’accord de son hôte, qu’il l’a déjà en mains à en prendre connaissance.

L’écriture venant de l’empereur en personne montre la confidentialité de la demande transcrite d’une main sûre, les traits de plumes ne montrant aucun tremblement dans cet ordre impérial qui pourtant est suffisamment explosif pour qu’on puisse y relever quelques traces d’hésitations.

« Damiennn » ressent un effet si puissant de soulagement qu’il s’en surprend lui-même, ayant par la force des choses accepté la disparition de son immortalité en priant juste pour que Florian réapparaisse à temps pour remettre les choses en ordre.

L’empereur comme nombre des élus qui comme eux sont restés à un âge où la jeunesse est encore très marquée, ne semblait pas voir cela comme une fin en soi, mais plutôt comme l’occasion d’arriver à une maturité qui conviendrait mieux à leurs sens.

Il semblerait que ce soit l’état préoccupant du grand amiral qui ait été l’élément déclencheur de cette idée en soi très géniale.

- Quand allez-vous commencer le clonage ?
- Nous avons déjà mis en souche ceux du grand amiral dont l’état actuel semble beaucoup préoccuper Sa Majesté, nous utiliserons une méthode spéciale pour accélérer le processus tout en laissant un sujet en pousse naturelle.
- Je comprends l’idée générale et je me traite d’imbécile de n’y avoir pas pensé moi-même alors que nous connaissons votre façon de perpétuer votre âme.

« Damiennn » va pour poursuivre sa phrase quand le gouverneur le voit visiblement hésiter et finalement préférer se taire.

- Oui ?? Vous aviez une autre question ??
- Je me demandais juste combien de temps avant que…
-… vos gènes subissent cette dégénérescence que nous connaissons ??
- Heu… oui, je m’excuse si je suis impoli !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0