CHAPITRE 58 : « Changement de destination » « Florian »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 58 : « Changement de destination » « Florian »

Ben sent bien tous les regards portés sur lui en attente de sa réponse, aussi prend-il un malin plaisir à les faire languir alors qu’il a pour une fois l’attention générale.

- Et bien…
- Allez accouche !!
- En fait c’est aussi le cas dans le temple où nous étions avant de vous rejoindre.

Rom hoche la tête en signe d’accord avec les paroles de son ami, précisant quand même un fait lui semblant avoir de l’importance.

- Exact mais c’était aussi le cas de la plupart des temples du royaume, à part celui de la cité royale.
- Tu es certain de ton fait ?
- La grande prêtresse parlait de ça avec les autres doyennes, je n’ai entendu que parce que je passais dans le couloir à ce moment-là, mais il n’y a pas de doute que c’était bien le sujet de leurs inquiétudes.

Florian se prend le menton en réfléchissant.

- Ça me paraît cohérent puisque le temple de chaque cité royale est au sommet de la pyramide hiérarchique et a l’entière autorité sur le reste des temples.
- Il y a encore plus haut dans la hiérarchie, le temple de Thao sur le mont Maya, de plus il ne fait partie d’aucun des cinq royaumes il me semble.

Cette fois l’information cruciale revient à Nok qui poursuit son explication, heureux de voir qu’il redevient le centre d’intérêt de tous.

- Le grand chaman s’y est rendu une fois après avoir reçu une convocation pour élire le remplaçant du grand maître du temple décédé, je me rappelle encore de son regard quand il est revenu après plus d’un an d’absence et c’est, il me semble bien, depuis cette date qu’il cherchait désespérément les traces d’un de ces légendaires Kumiho. Quand le vieux maître Wong lui a parlé de vous trois dans son message lui demandant de le rejoindre, nous nous sommes mis aussitôt en route, le reste vous le connaissez tous.

Florian reste dans sa réflexion et ce même longtemps après que tous se soient tus, les faisant sursauter en reprenant la parole alors qu’ils dévoraient en silence leur souper du soir.

- Sire Timan ? Serait-ce possible d’avoir une carte du monde ?
- Il en existe plusieurs mais elles sont toutes différentes suivant qui en est l’auteur et pour quelle utilité elles ont été dessinées.
- Une qui marque les frontières des cinq royaumes mais également ce qui pourrait y avoir hors frontières, j’ai entendu dire qu’il existait des zones franches, tel votre fameux temple de Thao.

Alexandre sourit en expliquant ce qu’est une zone franche, sir Timan se lève pour aller jusqu’au chariot et tous le voient se pencher sous la planche servant d’assise au conducteur, le voyant revenir ensuite vers eux en tenant en mains un rouleau protégé des intempéries par un tube de bambou creux.

Il l’étale alors au sol à un endroit plat et l’éclaire de quelques chandelles, suffisamment pour que tous voient bien de quoi il s’agit.

- C’est la carte secrète du groupe Wong, elle nous sert pour nos déplacements de caravanes et nos implantations commerciales, c’est aussi un très bon moyen pour se donner rendez-vous ou comme pour nous en ce moment, elle nous est indispensable pour nous faire assister par la garde fantôme.
- Je présume donc qu’elle est on ne peut plus juste.
- En effet, chaque trajet a été modifié un nombre insensé de fois jusqu’à ce que nos colporteurs n’y apportent plus de modifications et s’en servent les yeux fermés.

Alexandre rejoint Florian qui est déjà à quatre pattes à observer de plus près, reconnaissant les limites des royaumes par des zones finement hachurées représentant les terres qu’étrangement personne ne revendique.

Ses doigts passent dessus en en suivant les contours.

- Je ne pensais pas qu’il y en avait autant.
- En effet c’est étonnant !! Normalement chaque royaume devrait chercher à s’attribuer ces territoires, non ?

Sire Timan s’agenouille à son tour entre eux deux et sa main vient rejoindre celle de Florian toujours à retracer les contours des frontières.

- Il y a une explication toute simple et elle tient principalement du climat qui y règne mais aussi des croyances, en général ces zones ont un passé dangereux pour l’homme qui depuis les évite sans s’en rappeler exactement la raison. D’autres sont sacrées et interdites de passage par les temples et enfin cette zone ici, la plus importante, c’est là que se situe le mont Maya et là…

Sire Timan montre le contour d’une vaste zone grisée non loin du symbole indiquant le mont Maya.

- C’est la forêt mystique, personne n’en est revenu vivant aussi vous comprendrez que les gens soient terrorisés rien qu’à l’idée de s’en approcher.

Florian pose son doigt au croisement de deux lignes représentant les chemins chaotiques reliant entre eux les villages et les royaumes.

- Nous sommes quelque part par ici, je me trompe ?
- Non c’est exact, ce n’est pas la première fois que vous voyez cette carte ?
- Ma foi si… pourquoi ?

Sire Timan montre le respect qu’il éprouve pour ce jeune homme aux compétences jamais remises en question, comprenant pourquoi le vieux maître Wong l’a pris comme héritier.

- J’avoue que pour ma part il m’a fallu beaucoup plus de temps pour pouvoir m’y repérer.
- Ah oui ?? Alors voyons voir… si cette carte est à l’échelle nous sommes là et nous allons… là !! Soit environ six mois de marche au rythme où nous allons.
- Plus si nous voulons vérifier pour votre ami !!
- Hum !! Non… nous ferons comme j’ai prévu tantôt, la garde fantôme s’en chargera, par contre il va nous falloir changer notre vitesse de déplacement et pour cela nous allons devoir mettre à contribution tout le potentiel du groupe marchand Wong.

Florian explique alors son plan consistant à mettre en place des relais pour qu’ils puissent chevaucher sans plus attendre le chariot qui est et de loin ce qui les ralentit le plus, pensant ainsi doubler a minima la distance parcourue chaque jour et parvenir là où il a l’intention d’aller en tout au plus trois mois.

Sire Timan ne semble pas vraiment convaincu et le fait savoir.

- Nous ne tiendrons jamais un tel rythme même en chevauchant tout le jour.
- Nous prendrons une journée de repos chaque semaine, après tout j’ai créé le monde en me reposant le septième jour ! Hi ! Hi !

Alors qu’il voit bien que tous fixent le petit rouquin en se demandant s’il va vraiment bien, Alexandre sourit en comprenant l’allusion faite à l’univers qui est le sien.

- J’ai sans doute fait pareil ! Hi ! Hi !

Il a droit à juste un clin d’œil discret de son ami qui se replonge ensuite dans ses calculs, avant de clore le sujet pour cette nuit maintenant bien entamée.

- Je pense qu’il ne reste plus qu’à mettre l’organisation rapidement en place, du coup nous devrons sans doute nous arrêter quelque temps à la prochaine étape le temps que tous reçoivent leurs instructions pour préparer au mieux notre voyage.

Il pointe son doigt sur un endroit situé non loin d’eux, où se trouve le signe représentant un temple.

- Nous ferons une pause ici, j’aimerais pouvoir mieux m’imprégner de toutes les croyances de ce monde avant d’aller faire face à cette forêt mystique et tous ces interdits qui semblent la protéger de l’invasion humaine, si je me rappelle bien une conversation précédente, cela devrait être justement dans cette fameuse forêt que se trouve la source magique.

C’est en prononçant le mot magique que Florian fronce les sourcils, une idée des plus bizarres lui ayant soudainement traversé l’esprit.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0