CHAPITRE 56 : « En route vers le village des veuves » « Florian »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 56 : « En route vers le village des veuves » « Florian »

La brusquerie de la réaction amène un mouvement craintif de recul à Sam, qui durant un bref instant reçoit en pleine face le regard félin reconnu comme étant justement l’une des différences physiques entre les humains et les Kumiho.

Il ne peut empêcher les tremblements venant de tout son corps, l’instinct de conservation lui amenant les stimuli de terreur propre à son éducation et à la croyance de ses ancêtres, gravée qu’elle est dans leurs gènes depuis des millénaires.

Florian ne s’en rend pas compte sur le coup, trop excité par ce qu’il vient d’apprendre et qui serait sans doute la solution idéale, si tout du moins elle se révélait exacte.

Ce n’est que de bien longues secondes plus tard, quand sire Timan et Alexandre se penchent sur le pauvre Sam, qu’il se rend compte enfin que ce dernier a un problème.

- Que lui arrive-t-il ?

Alexandre lui prend le bras pour l’emmener à l’écart, le dévisageant en cherchant ce qui dans les traits de son ami a pu à ce point terroriser le pauvre Sam.

- Il a dû voir quelque chose en toi de non humain, nous vous regardions avec sire Timan juste après que tu aies poussé ton cri de surprise et c’est à ce moment précis que Sam s’est replié sur lui-même. Je pense que quelque chose s’est produit dans ton regard alors que le sien était fixé dessus, un de tes dons est-il réapparu sans que tu en aies eu conscience ?
- Eh merde !! Fallait que ça arrive justement maintenant !!

Florian se retourne pour vérifier l’état de Sam, il soupire un bon coup de soulagement en s’apercevant qu’il s’est déjà remis debout, soutenu néanmoins par le maître d’armes qui lui parle en voulant sans doute connaître la cause de ce qui pour lui n’est rien de plus qu’une crise de nerfs passagère, sans doute occasionnée par la surprise du soudain regain d’énergie venant de son maître.

Florian pousse Alexandre dans leur direction.

- Va lui parler, je ne voudrais pas qu’il en vienne à me craindre !! Dès que tu sens que ça va mieux, venez tous les deux me rejoindre sous la tente pour que nous parlions sérieusement de ce que Sam vient de m’apprendre.
- De quoi t’a-t-il parlé pour déclencher un tel souk ?
- Va !! Dépêche-toi avant qu’il ait le temps de trop y penser !!

Tandis qu’Alexandre exécute les instructions, Florian se rapproche du conducteur du chariot, celui-ci étant le plus ancien et de loin du groupe, ayant le plus de chance d’avoir déjà entendu cette histoire de source mystique.

L’homme a un sourire timide quand il voit son maître venir dans sa direction, ne sachant pas trop comment réagir face à celui qui pour le groupe marchand est considéré un peu comme un dieu.

Ancien esclave racheté quelques années plus tôt par le régisseur comptable du groupe marchand Wong, il a très vite compris quand son statut de roturier lui a été rendu que sa toute nouvelle situation allait enfin lui permettre de vivre humainement.

Alors comme beaucoup il donnerait sa vie pour ce garçon honnête, juste et bienveillant, qu’est le maître Lee Wong Yo, gardant quand même cette timidité respectueuse face à lui.

- Puis-je vous prendre un peu de votre temps libre ?
- M… maître… mon temps vous appartient !
- Ah vraiment ?? Cool alors !! Allons donc nous asseoir là-bas, j’ai quelques questions à vous poser

***/***

« Une demi-heure environ plus tard. »

C’est un Florian à la fois soucieux et rempli d’espoir, qui se penche en avant pour entrer sous sa tente où l’attendent déjà Alexandre avec Tim et Sam.

Alexandre ne lui laisse même pas le temps de s’asseoir qu’il prend déjà la parole, tenant par le cou le jeune Sam qui suit du regard son maître avec un sourire timide que ce dernier lui rend dès qu’il s’en aperçoit, réchauffant déjà le cœur du brave garçon et rassurant au demeurant son maître sur l’effet néfaste qu’aurait pu avoir cet instant où il s’est révélé.

- Sam nous a tout expliqué, j’ai du mal à croire à cette histoire mais il semblerait pourtant qu’elle soit assez répandue dans les cinq royaumes.

Florian ne voyant que Tim pour avoir donné ce genre de renseignement s’adresse directement à lui.

- Que sais-tu exactement ?
- Je me souviens juste d’en avoir entendu parler à plusieurs reprises mais toujours dans une conversation sur les temples Taoïstes, leurs chamans et leurs prêtresses, j’ai toujours pensé que c’était lié à leur culte.
- Tu ne sais rien d’autre ?
- Moi non, mais pourquoi ne pas interroger ceux qui sont le plus aptes à te répondre ?
- Pffttt !! Le premier temple Taoïste est à au moins un mois de marche d’ici !!
- N’avons-nous pas dans notre groupe deux… non, quatre anciens disciples du temple ? En plus deux d’entre eux étaient apprentis avec le plus puissant des chamans des cinq royaumes.

Florian regarde Tim, visiblement perplexe de ne pas y avoir pensé lui-même, il se frappe plusieurs fois le front en se traitant de tous les noms avant de retrouver son calme.

- Où sont-ils ?
- C’est leur tour de corvée d’eau et de bois il me semble !!

Alexandre n’a pas le temps d’en dire plus qu’il reçoit le mouvement de tête lui indiquant d’aller les chercher au plus vite, Florian se retournant ensuite vers Tim.

- Envoie un signal pour prévenir les gardes que de nouveaux ordres vont leur être transmis, je dois parler à leur officier au plus vite.
- Sans attendre d’en savoir plus sur cette légende ?
- Il va nous falloir faire la part de vérité mais sache déjà qu’il n’y a pas de fumée sans feu, de toute façon après réflexion ce village de veuves ne m’inspire pas plus que ça et il me suffit d’y envoyer quelqu’un d’autre enquêter à ma place, avec un bon croquis ça devrait faire l’affaire et quelque chose me dit que cette histoire de source si elle se révèle exacte sera beaucoup plus bénéfique pour nous trois.

Devant les yeux troublés de Tim et de Sam, Florian précise alors ses paroles pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté.

- Je parlais de nous trois Ale et Kim, pas de vous deux ! Hi ! Hi !

Revenant à l’idée de réorganisation qu’il a en tête.

- File prévenir l’officier de la garde fantôme ou faut-il que je le fasse moi-même ?
- J’y vais !! Houla !!

Florian fait celui qui ne voit pas la langue de Tim tendue vers lui en guise de grimace, restant seul avec Sam il s’avance vers lui en faisant attention à ne pas le brusquer et lui remettre en tête l’image qu’il en a eue récemment.

Sam pour sa part se sent un peu de trop, aussi pose-t-il la question ingénument.

- Faut-il que je te laisse ?
- Pourquoi donc ?
- Peut-être puis-je être utile à quelque chose avant la réunion.
- Hum !! Oui bien sûr.

Florian s’amuse comme un fou de voir passer sur son visage toutes les expressions liées à son ressenti du moment, faisant en sorte que la prochaine question vienne de lui par un simple jeu de regard interrogateur.

- Dis-moi, en quoi je peux t’être utile alors ?
- Disons que je vais avoir besoin d’énergie pour tenir le reste de cette soirée, si tu vois où je veux en venir.
- Pas vraiment en fait, je…
- Commence par ôter ce sous-vêtement qui bâille en tous sens et la compréhension devrait te venir ! Hi ! Hi !

Sam a alors un sourire resplendissant tandis que d’un simple tortillement de reins, son caleçon tombe à ses pieds en dévoilant ses trésors à peine cachés jusque-là et qui amène un regard rempli de convoitise dans les yeux de Florian.

- Tu veux dire… Juste nous deux ??

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 5 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0