CHAPITRE 33 : « Royaume de Fram » « Florian »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 33 : « Royaume de Fram » « Florian »

« Le lendemain matin. »

Quand Florian reprend enfin conscience, ses premières pensées vont à chercher à comprendre la situation et ce qui l’a une fois de plus épuisé au point d’en perdre connaissance.

Il ignore bien sûr le temps réel durant lequel il est resté inconscient, pour lui cela représente au plus quelques heures, une journée maximum s’est passée depuis son dernier état d’éveil et le voilà à se redresser en cherchant à se lever, surpris de se retrouver en tenue minimaliste mais surtout débarrassé de sa gangue énergisante protectrice.

Un léger sourire de remerciements envers celles qui une fois de plus ont répondu à l’appel inconscient de son esprit malade pour le maintenir en vie, car il n’y a aucun doute dans les pensées funestes de Florian que ce corps n’aurait sans doute pas résisté encore bien longtemps sans ce traitement des plus efficaces.

L’odeur fraîche de la pièce fait qu’il se sent particulièrement bien et cela pour la première fois depuis bien longtemps, ses forces semblent également être suffisantes pour qu’il tente de faire les quelques pas qui l’amènent à la fenêtre.

Il s’essaie alors à utiliser quelques pouvoirs simples en prenant garde de ne pas vider le peu d’énergie qu’il a accumulé, rapidement il prend conscience que ceux-ci ne répondent plus ou encore qu’il doit forcer plus que nécessaire et lui rappellent alors qu’il a dû bloquer une partie de son esprit le temps de faire le point sur ce monde qui semble hostile à ce qu’il représente.

Les « cinq » ont bien préparé leur jeu, le piège s’est refermé sur lui et ses deux compagnons sans qu’il y ait moyen de s’en échapper mais surtout en parfaite connaissance de ce que le changement d’univers l’affaiblirait suffisamment pour qu’ils prennent le dessus et l’envoient encore plus loin, là où il semblerait qu’il n’y ait aucune échappatoire pour lui à retrouver son chemin.

Les heures qui suivent passent à se morfondre sur l’avenir et le devenir de ses amis restés sur Terre, sur « PENN » ou dans l’Imperium.

Il a donc un sursaut de surprise quand la porte s’ouvre et qu’apparaît un personnage entièrement caché dans un vêtement de prêtrise, la capuche recouvrant suffisamment son visage pour qu’il ne laisse rien paraître.

Le mouvement de surprise qu’il a eu et repris par cette même personne qui ne s’attendait pas à le voir éveillé et encore moins de le retrouver debout à rêvasser à la fenêtre.

Il a alors un mouvement de recul qui alerte Florian.

- Je ne te veux rien de mal !!
- Tu es sûr ?

Florian reconnaît cette voix et sourit, soulagé d’être en terrain connu.

- Tu es Tim ?
- Ouuiii !!

Tim a stoppé son début de panique et de fuite, ayant craint un instant être pris comme l’ont été Nam et Nok, dans un plaisir à les entendre divin mais sans doute mortel.

- Il ne va rien m’arriver ?

Florian comprend alors ce qui a occasionné ce moment de recul, il s’approche toujours en souriant jusqu’à se retrouver suffisamment proche pour lui soulever la capuche et voir enfin le visage de ce fameux Tim dont il en entendait de toutes les couleurs durant ses moments de conscience.

- Je n’étais pas maître de mon corps quand tes amis ont eu à souffrir de s’être approchés trop près de moi, comme tu le vois ce n’est plus le cas.
- Hum !! Tu aurais pu en laisser un peu histoire que je voie ce que ça fait, à les entendre en parler c’était juste… wouah !!

Florian l’écoute d’une oreille tout en admirant à sa juste valeur les traits harmonieux du garçon, une harmonie lui semblant des plus étranges au vu du jugement qu’il s’était fait au premier abord des humains de cette planète.

La réponse de Kim prend toute sa valeur après quelques secondes de retard, faisant comprendre à Florian qu’il ne serait pas contre un rapprochement plus physique entre eux deux.

- Ne tient qu’à toi de devenir un ami suffisamment proche pour que ce genre de choses soit possible entre nous.
- J’ai bien entendu là ? Tu me fais du rentre-dedans ?

Florian lui répond par une pointe d’humour.

- C’est l’intention finale !!

Florian est alors ravi en voyant à sa réaction, que Tim soit suffisamment particulièrement finaud pour comprendre ce genre de propos dit au deuxième degré, quand ce dernier se frotte les fesses avec un certain amusement.

- Faudra y aller tranquille parce que dans ce sens là c’est encore tout neuf.

La mimique explicite qui accompagne ses paroles touche Florian au point qu’il ne peut résister, ses deux bras prenant le garçon par la taille tandis qu’il se met sur la pointe des pieds pour joindre ses lèvres aux siennes dans un baiser où déjà un fort ressenti se fait bien présent.

Les yeux de Tim s’arrondissent de surprise, cette situation pour le moins inattendue le prenant visiblement de court et il faut au petit rouquin d’insister avec sa langue pour qu’il comprenne son intention et la laisse finalement passer après un bref moment d’incertitude.

Tim sent d’un coup sa libido comme exploser, son bas-ventre se tend à outrance en demandant ou plutôt en exigeant maintenant que cela ne s’arrête pas là.

Il profite de ses soixante-dix kilos de muscles et de son mètre soixante-quinze de taille, qui en fait quelqu’un de plutôt imposant dans ce monde, pour le soulever avec une facilité déconcertante sans pour autant détacher ses lèvres des siennes et l’emmener jusqu’à la couche, pour l’y étendre de tout son long.

Florian a heureusement un instant de lucidité, quand ses lèvres émettent pour la première fois ce son si spécial qu’il a appris autant à connaître qu’à redouter.

Il détache ses lèvres de celles de son futur nouvel amant pour le mettre en garde.

- Arrête s’il te plaît !! Il faut que toi aussi tu apprennes à te contrôler.

Tim l’entend mais fait le sourd, déjà à ôter avec énervement cette soutane qui l’empêche d’avoir la peau en contact de celle de ce garçon qui depuis son arrivée le rend fou.

Florian sent l’appel de son corps, sa résistance commence à ne plus être qu’un souvenir quant à son tour ses mains palpent et caressent son partenaire dès qu’un morceau de chair apparaît, prêt à céder à cet instinct sexuel animal de survie, celui qui l’oblige en quelque sorte à avoir des relations multiples.

- Tim… s’il te plaît… nonnn !!

Florian sent son caleçon quitter son corps et la chaleur du pubis tendu de son ami venir frotter le sien tout aussi prêt à libérer son plaisir, chacun est alors pris comme dans un furieux tsunami de sensations orgasmiques qui déclenche l’irréparable en jets d’une puissance montrant bien l’état de manque des protagonistes.

Florian ressent tout le bienfait pour son organisme que lui apporte cet orgasme aussi plaisant qu’inattendu, pourtant le voyant d’alarme dans sa tête reste au rouge alors que déjà tous ses sens s’apprêtent à repartir pour un nouvel essai à transformer.

Son regard se fixe alors dans celui de Tim et c’est justement ce qu’il voit de son nouvel amant montrant un état d’extase hors du commun, qui lui amène suffisamment de clarté d’esprit pour qu’il le repousse avec cette fois suffisamment de vigueur pour qu’il en tombe au sol.

- Mais… qu’est-ce qui te prend !!

Le premier moment de surprise passé, Tim se rend compte de l’état de la pièce avec leurs vêtements éparpillés dans tous les sens et leurs corps nus encore humides des frasques de cet orgasme qui lui a paru durer une éternité, il comprend alors que son nouvel ami l’a rejeté pour les ou plutôt « le » sauver.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0