CHAPITRE 28 : « Royaume de Fram » « Sire Timan »

6 minutes de lecture

CHAPITRE 28 : « Royaume de Fram » « Sire Timan »

Quelque chose pourtant lui amène le doute sur la méthode employée afin de leur faire comprendre son envie, ce quelque chose n’est rien de moins que l’air à la fois déçu et suspicieux, que les deux garçons lui montrent avant de s’allonger près de lui.

Du coup il ne sait plus à quel saint se vouer, préférant après une brève mais saine réflexion de ne plus rien tenter, plutôt que d’avoir à se prendre une fin de non-recevoir suite à ses appels du pied qu’il reconnaît lui-même plutôt limites.

C’est donc avec une certaine résignation et surtout une grosse déception, qu’il ferme les yeux pour finir par s’endormir, la fatigue du voyage ayant rapidement pris le dessus sur ses espérances de câlins.

Ben relève la tête pour capter le regard de Rom qui sourit après un bref coup d’œil jeté sur le jeune Ale, visiblement heureux tout comme lui d’avoir semble-t-il mal compris les intentions de leur nouvel ami.

Ils se tournent donc chacun de leur côté après un petit signe de tête amical et plongent rapidement à leur tour dans un sommeil se voulant réparateur.

***/***

« Milieu de la nuit, chambre des garçons. »

Sire Timan s’éveille brusquement et tend l’oreille, il lui a pourtant bien semblé avoir entendu des plaintes inhabituelles, mais le silence étant revenu, il s’apprête à se rendormir quand cela se reproduit une nouvelle fois.

- Arrh… pitié… aidez-nous… ahrrh…

Plus de doute pour sir Timan que cela est bel et bien réel et que cette plainte vient de la même pièce que celle où il se trouve.

Une alarme dans sa tête l’éveille tout à fait et le fait se lever d’un bond, cherchant en tâtonnant la chandelle qu’il allume ensuite avec son briquet d’étoupe.

- Arrh…

Le son est cette fois beaucoup plus faible, proche de l’expiration et c’est ce qui motive sire Timan à se précipiter vers la couche où se trouvent les trois garçons.

Le spectacle sous ses yeux lui paraît tout d’abord incompréhensible, avant qu’un flash de compréhension dans sa tête le ramène à cet autre garçon et l’étrange comportement des deux novices du grand chaman.

Sentant le danger de la situation, sire Timan ne prend plus le temps de chercher à en comprendre davantage qu’il est déjà à ôter les mains d’Ale pourtant simplement posées sur le ventre des deux autres garçons qui semblent pour leur part bien mal en point.

Tirant vers lui son ami pour le faire quitter la couche et l’éloigner le plus possible des deux invités, Ale se réveille en sursaut, se demandant pourquoi il est tiré du lit de cette façon plutôt brutale.

- Mais… qu’est-ce qui te prend !! En voilà des façons !!
- Sors de la chambre et éloigne-toi le plus possible !! Je viendrai te chercher dès que tout ira mieux !!
- Mais enfin… de quoi tu parles !! Quelle situation ??

Sire Timan éclaire la couche toujours occupée par les deux novices, montrant à Ale le spectacle ahurissant et bien entendu sur le coup incompréhensible pour lui de ses deux nouveaux amis livides et les yeux rougis sortant de leur tête, montrant combien ils se sentent mal.

- Qu’est-ce qu’ils leur arrivent ? Ne me dis pas que c’est… moi… qui suis le responsable ??
- Qui d’autre veux-tu ? Heureusement je me suis réveillé à temps, sinon je crois bien qu’ils n’auraient pas survécu.

Sir Timan aimerait aller vérifier que ses dernières paroles reflètent bien la réalité, aussi il pousse Ale sans ménagement vers la porte pour lui faire quitter la pièce.

- Descends faire un tour, je te rejoins bientôt et nous pourrons discuter de ce qui vient d’arriver !!

Ale obtempère mécaniquement, encore sous le choc de la révélation et s’éloigne alors que la porte se referme déjà derrière lui.

Sire Timan allume deux autres chandelles avant d’aller rejoindre les deux novices qui maintenant sont visiblement inconscients, la peur qu’il ne soit trop tard le fait agir rapidement à mettre son doigt tour à tour sous leur nez pour sentir avec un fort soulagement le souffle de leur respiration.

Il va pour les recouvrir avec l’épaisse couverture pour qu’ils ne prennent pas froid quand son regard accroche par hasard le devant de leur caleçon.

- Mais qu’est-ce que… non… on dirait bien pourtant !!

Une fois la stupeur passée, sa main va pour vérifier que ces deux immenses taches sont bien ce à quoi il pense et non pas que les deux garçons aient tout simplement uriné sur eux du fait de leur état de choc, de faiblesse et de la peur que cela a dû engendrer.

Pourtant force lui est de constater que ce n’est pas de l’urine mais bien la semence des deux novices qui imbibe à ce point le tissu, pourtant la quantité astronomique qui s’est répandue le laisse perplexe jusqu’à ce qu’il repense une fois de plus à la mésaventure qu’on connut les deux autres novices avec l’autre garçon.

Du coup son front se barre de rides montrant bien les inquiétudes d’un tel constat, déjà il commence à ne plus croire qu’ils pourront facilement remettre sur pied le jeune Yo, surtout sans risques collatéraux et ensuite que les garçons choisis qu’ils soient deux, quatre, voire plus, ne mettent leur vie en jeu devant ce qui reste encore pour lui le plus complet des mystères qu’est l’identité de ceux qu’il a rencontrés par le plus grand des hasards quelques mois plus tôt.

***/***

Ale est sous le porche à attendre avec nervosité quand il est rejoint par sire Timan, sa première réaction va pour connaître l’état de santé des deux novices.

- Comment vont-ils ?
- Ils dorment…

Le visage d’Ale reprend des couleurs tandis que le maître d’armes lui explique depuis le début, du moment où son sommeil a été interrompu jusqu’à celui du constat de l’immense pollution nocturne qu’ont vécue les deux garçons.

- … ils ont dû s’y prendre à un nombre incalculable de fois pour en être autant imbibés, je ne comprends pas ce que tu leur as fait pour cela !!

- Mais rien je te jure !! Je me suis endormi sitôt que j’ai compris qu’ils ne seraient pas réceptifs à…
- Oui, à ??
- Hum !! Disons ma façon de vouloir prendre un peu de plaisir avec eux.
- Donc tu t’es endormi et ton corps a senti leur présence, c’est ce que tu aimerais me faire comprendre ?
- En fait je ne vois rien d’autre que cette explication, le fait d’avoir mes mains posées sur eux explique sans doute le reste des évènements. Nous voilà bien maintenant !!
- Je comprends ton inquiétude et j’y pensais justement, il va falloir sans doute trouver un autre moyen et faire en sorte que ce genre d’incident ne se reproduise plus, heureusement que les personnes qui semblent les plus réceptives ne sont pas la majorité des habitants des cinq royaumes.

Ale l’écoute d’une oreille jusqu’à entendre sa dernière phrase qui lui amène une idée, même si cette dernière lui semble un peu tirée par les cheveux au premier abord.

- Et si on ne restait au contact que de ceux avec qui il y aurait une moindre attirance, peut-être alors cela nous suffira jusqu’à ce que nous nous contrôlions suffisamment pour retenter l’expérience.
- Plus je t’entends parler et plus j’ai la conviction que vous ne venez pas de ce monde.
- Qu’ai-je dit qui te fait penser cela ?
- Cette propension à croire que tous les garçons que vous rencontrerez seront comme vous.
- Comment ça comme nous ?
- Tu ne connais pas la chance d’être tombé sur maître Wong qui est sans doute l’un des hommes les plus respectueux du libre arbitre de chacun, quasiment n’importe quel autre que lui vous aurait déjà remis au gouverneur d’autant plus que votre façon d’être à ne parler que de sexe avec d’autres garçons comme si c’était la chose la plus naturelle qu’il soit.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0