CHAPITRE 11 : « Quelque part » « Florian »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 11 : « Quelque part » « Florian »

Alexandre relève la tête une fois qu’il n’entend plus au loin le bruit des sabots, signifiant par ce seul fait que les gardes de la caravane sont repartis après les avoir inspectés de loin.

Il doit reconnaître que Florian avait vu juste et que son plan commençait à prendre un bon départ, il ne reste plus maintenant qu’à voir s’ils ont mordu à l’hameçon.

Un coup d’œil vers Kim en lui envoyant un sourire rassurant, pour ensuite revenir vers le petit rouquin qui a repris les traits de Takumi pour donner l’illusion qu’il vient du même endroit que le plus ancien des trois cavaliers en tête de la caravane.

Son regard très vite marque l’inquiétude quand il s’aperçoit que son ami semble avoir perdu connaissance, il se penche alors vers lui pour lui prendre la tension et soupire de soulagement en entendant battre son pouls avec régularité quoiqu’il lui semble un peu faible.

Kim se précipite à son tour en cherchant à comprendre ce qui arrive.

- Qu’est-ce qu’il a tout d’un coup ?
- Il a dû user de tout le pouvoir qui lui restait pour changer ses traits et user de suggestion mentale pour la suite du plan, du coup il s’est évanoui pour de bon.
- Mais ça va aller hein ??

Alexandre donne une tape amicale sur l’épaule de Kim qui visiblement est prêt à entrer en état de panique à l’idée que Florian ait quelque chose de grave.

- Mais oui voyons !! Tu oublies qu’il n’est pas quelqu’un d’ordinaire.
- Ça, je l’avais bien compris, n’empêche que je n’aime pas le voir aussi faible.
- Moi non plus si ça peut te rassurer, mais… ce n’est peut-être pas plus mal en fin de compte.
- Comment ça !! De quoi tu parles ??
- Si son plan se déroule comme prévu, le fait qu’il soit inconscient pourrait être ce qui fera la décision finale.
- Hum !! Je comprends où tu veux en venir, encore faut-il qu’ils reviennent sur leurs pas pour nous prendre avec eux.

Alexandre lui tapote une dernière fois le bras avant de reprendre une position moins pénible pour lui, son regard fixant alors l’horizon dans la direction prise par la caravane marchande.

- Espérons juste qu’ils le feront !!

***/***

« Du côté de la caravane marchande. »

Maître Wong voit bien que sire Timan reste fortement troublé de cette rencontre avec les trois inconnus, il repense à la conversation qu’il vient d’avoir avec messire Frank et se dit que le destin montre peut-être que les dieux l’ont entendu et ont eu pitié de cette déception qui le mine depuis déjà quelques années, celle de n’avoir personne pour hériter de son travail de toute une vie.

Sa décision se prend quand il repense à la partie décrivant le physique des trois garçons en suggérant que l’un d’entre eux serait originaire de son pays à lui, ce qui le décide dans ses prochaines actions alors qu’il comprend bien à ses gestes nerveux que sire Timan n’attend que ça.

Il va donc pour l’envoyer avec quelques hommes, déjà dans un premier temps pour en connaître un peu plus sur eux et le but de leur voyage, la décision de leur venir en aide ne se prendrait donc que s’ils en sont demandeurs, n’étant pas dans ses habitudes de forcer les gens contre leur gré.

Alors qu’il s’apprête à donner ses instructions, il est interrompu par un bruit de chevauchée se dirigeant dans leur direction.

Sire Timan en est déjà à haranguer et à regrouper ses hommes pour une éventuelle attaque de brigands, quand le premier d’entre eux apparaît et qu’il reconnaisse avec soulagement l’uniforme des soldats du royaume, le panache en plume ornant le casque du meneur le montrant comme le chef du détachement.

Celui-ci remonte à toute allure la file des chariots de la caravane pour s’arrêter devant maître Wong, le saluant respectueusement en le reconnaissant.

- Maître Wong, encore sur les routes à votre âge ?
- Comme vous le voyez lieutenant ! Hi ! Hi ! Vous me semblez bien pressés, y aurait-il un danger à poursuivre ma route dans cette direction ?
- Je ne le pense pas, nous recherchons trois hommes suspects !! Ne les auriez-vous pas croisés en chemin à tout hasard ?
- Trois hommes dites-vous ? Non, nous n’avons vu personne !! De quoi sont-ils donc accusés pour être poursuivis par les soldats du roi ?
- Il y aurait un « Kumiho » parmi eux !! Un esclave soutient en avoir rencontré un et le gouverneur a envoyé ses soldats pour rassurer le peuple, nous les recherchons juste pour invalider son histoire.
- Un « Kumiho » dites-vous ? Qu’est-ce donc là ?

Le lieutenant sourit en se rappelant que maître Wong est issu du cinquième et le plus lointain des royaumes et que sans doute la légende des « Kumiho » n’est-elle pas connue d’eux.

Il explique alors rapidement ce que lui en sait, ce qui n’est pas grand-chose à vrai dire car il n’a jamais été intéressé par les superstitions et c’est tout juste s’il reconnaît le pouvoir des grandes prêtresses et des chamans, soupçonnant depuis son plus jeune âge la supercherie autour de cette mise en scène bien huilée par des siècles d’existence.

- Nous avons aussi chez nous quelque chose y ressemblant dans nos croyances, cependant il me semble qu’il ne représente aucun danger mais qu’au contraire la puissance de ces êtres n’est tournée que vers la nature et l’harmonie, mais peut-être fais-je erreur n’étant pas féru de religion.
- C’est comme moi alors ! Ha ! Ha !
- Bonne recherche alors lieutenant et ne soyez pas trop durs avec ces trois hommes si vous les rencontrez, ils seront très certainement plus effrayés qu’effrayants.

Voyant ses hommes revenir vers lui sans avoir rien trouvé de suspect, le lieutenant salue et fait signe à sa troupe de reprendre la chevauchée.

Maître Wong fronce le front, visiblement soucieux, pourtant il prend sa décision sans chercher plus loin et préférant se référer aux paroles de sire Timan qui en aucun cas n’ont marqué le moindre doute sur la dangerosité potentielle des trois garçons.

Un signe pour convoquer le chef de sa garde noire, un autre à l’identique pour faire venir à lui l’adjoint de messire Frank et le voilà donnant rondement sans une once d’hésitation les ordres à suivre concernant les trois jeunes hommes.

- Prenez une dizaine d’hommes avec un chariot dont vous aurez réparti le chargement dans ceux restant et emmenez ces garçons en lieu sûr dans le plus proche de nos commerces, nous vous y rejoindrons dès nos affaires faites, d’ici au plus tard dans un mois.
- Bien maître !! Mais s’ils ne désirent pas nous suivre, que faisons-nous ?
- Vous nous rejoindrez tout simplement !! Ce serait étonnant qu’ils n’acceptent pas notre aide, surtout s’ils sont conscients d’être recherchés comme je le crois.

Messire Frank s’en étonne à voix haute.

- D’où vous vient une telle assurance ?
- Du déguisement dont ils se sont affublés et qui prouverait que quelqu’un déjà les a jugés suffisamment inoffensifs pour les leur donner.
- Rien ne prouve qu’ils l’aient été, ils pourraient tout aussi bien les avoir volés !!

Maître Wong se prend le menton pour mettre en ordre ses pensées avec les renseignements qu’il a.

- Hum !! Non !! Si cela avait été le cas l’officier nous l’aurait signalé car leurs déguisements sont loin d’être banals, qui aurait l’idée de voler des affaires pour se déguiser en prêtresse même novice ? Et encore moins en chaman, surtout s’ils paraissent aussi jeunes que le prétend sire Timan.

Un signe de main clôt la conversation et ordonne par là même à ce que ses ordres soient immédiatement exécutés, pour reprendre la route au plus vite.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0