4.

Moins d'une minute de lecture

Je me souviens de ces dauphins qui m'accompagnèrent un temps et qui jouèrent avec mon esquif.

Si j'avais eu une corde nous aurions put faire un jeu sympa.. Après quelques heures d'amusements, ils me jetèrent un poisson chacun dans mon tonneau, un ultime jeu de basket auquel ils firent honneur.

Chacun s'en retourna alors à ses habitudes, eux le large, moi l'étroitesse. J'avais dans mes affaires un petit réchaud et mon couteau de survie.. Je nettoyais tous les poissons et je les faisais cuire.. Au bout de quelques minutes une colonnette de fumée s'échappait du tonneau.. spectacle improbable et discret s'il était possible qu'il le fût.

Annotations

Vous aimez lire Claude Carrès ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0