Chapitre 3

2 minutes de lecture

Dudley, peu ému à l’idée de quitter ses proches, les embrassa rapidement et monta dans un wagon. Il s’installa dans un compartiment où un adolescent à la tignasse d’un brun orangé et aux tâches de rousseurs, discutait avec un rat.

— Salut, dit le garçon.

— Salut.

— Tu peux t’asseoir avec moi si tu veux.

— Merci, répondit Dudley un peu gauchement.

— Je m’appelle Ron.

— Moi c’est Dudley.

Les deux jeunes gens firent connaissance, rirent et partagèrent des dragées surprises de Bertie Crochue.

— Tu aimerais voir un tour de magie ?

Dudley haussa les épaules.

— Oui.

— Ok. Regarde, je vais changer la couleur de Croûtard, mon rat.

Au même instant, une fille aux cheveux hirsutes et aux grandes dents, ouvrit la porte du compartiment. Avisant la baguette, elle dit :

— Ah, de la magie. Voyons voir.

Devant cette nouvelle spectatrice, Ron eut un hoquet nerveux.

— Hum, d’accord.

Il récita une formule et remua la baguette vers son rat… rien ne se produisit.

— C’est ça que tu appelles jeter un sort ? remarqua l’adolescente d’un ton plein de dédain.

Les joues de Ron se colorèrent d’une teinte rosée. Dudley prit la défense de son camarade.

— Personne ne t’a demandé de rester, miss pimbêche ! Nous verrons bien ce que tu vaux en cours. En attendant, va-t’en !

La jeune fille, humiliée, rougit et partit sans un mot. Ron adressa un sourire de remerciement à Dudley.

Au bout de quelques minutes, la porte du compartiment s’ouvrit à nouveau, laissant apparaître trois garçons. Deux presque identiques, grands, costaux et surtout le regard vide. Le troisième, plus petit, mais avec de la prestance, était un adolescent blond au teint presque blafard. Ce dernier dévisagea les deux camarades de haut et finit par s’adresser à Dudley sans aucune considération pour Ron.

— Moi, c’est Drago Malefoy, et toi ?

— Dudley Dursley.

— Hum, fais attention à tes fréquentations. Si tu veux éviter les gens douteux, comme le garçon à côté de toi, je peux te donner des conseils.

À ces paroles, Ron se renfonça dans son fauteuil. Dudley le regarda, puis répondit à l’adresse de Drago.

— Ton nom ne m’est pas inconnu.

L’autre se rengorgea :

— Oui, mon père est un homme très influent. Il est d’ailleurs un proche de personnes puissantes travaillant au Ministère de la Magie.

— Oh !

Dudley observa une dernière fois Ron qui gardait la tête basse, puis il se leva, haussa les épaules, et sortant du compartiment, il eut ses paroles pour son ancien camarade.

— Désolé mon vieux.

Drago, lui, esquissa un sourire satisfait et narquois.

Le trajet continua ainsi, Dudley avait choisi ses amis.

(à suivre)

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

AudreyLD
Nouvelle courte d'angoisse/horreur
3
14
10
7
Défi
ToufTouf
[ DÉFI ] Ceci est une courte nouvelle relatant le survivant d'une bataille opposant deux nations de dieux
3
6
34
2
The Big Lebowski
Rien.
Ni la philosophie, ni les raviolis.
Ni le plic-ploc d’une glace à la chantilly, ni le parfum sucré des gouttes de pluie.
Ni les surprises-parties, ni le boogie-woogie.
Rien.
31
29
56
26

Vous aimez lire Ode Colin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0