22/10/2021 — TL

Moins d'une minute de lecture

La honte. La gêne. La tristesse.

Ce n'est pas grave si tu t'en fiches, ce n'est pas grave si j'ai mal. Ce n'est pas grave si nos deux regards ne se croiseront plus jamais, ce n'est pas grave si aucune larme ne réussit à couler. Laisse-moi juste aspirer à ton bonheur et à abandonner le mien.

Parce que rien n'est grave.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Pétales de nacre ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0