Meurtre au Narvalo City Zoo

2 minutes de lecture

Il est bon, ce café.

"Il est bon, votre café."

La serveuse, frisée, boulotte et enjouée me remercie. Le café est un cru éthiopien, un peu vert, mais corsé, venant d'exploitations de petits récoltants et torréfié sur place. Commerce équitable, comme le maximum de produits possibles dans le bar-restaurant du "Narvalo City Zoo". Ils ont ouvert il y a quelques semaines seulement. La jeune femme continue à babiller. Leur SCOP équitable et solidaire a été selectionné il y a des mois, mais il y a tant de blocage administratifs... Oui ils ont été reçu à la mairie devant un jury. Et quelques semaines plus tard Stéphanie Goudeille, la directrice artistique du NCZ leur annonçait qu'ils étaient lauréats. Alors il a fallu regarder les statuts...

"L'inspecteur Pelot n'enquête pas sur le "Comptoir du Partage", Sarah.

-C'est vrai. Je suis là pour le meurtre. Monsieur Pedros." Manuel Pedros est grand et sec. Nez d'aigle, oeil d'aigle, sourcils en barre. Militant communiste. Aucun humour mais on est pas là pour rigoler. Il me connait, et connait mon petit talent pour forcer les confidences. Sarah, la serveuse, arrête l'entrain surjoué qu'elle s'était composé. Elle va s'assoir lourdement dans la salle avec un café et trois sucres (commerce équitable).

Comme tout le Narvalo City Zoo, le comptoir du partage est fermé. Mais suivant mon exemple les policiers et médicolégaux arrivent l'un après l'autre au comptoir, acquiesçant à Manuel qui leur propose son café d'Ethiopie. Ils arrivent quand comme moi ils ont joué leur rôle sinistre auprès du corps de Mitko Roussev, retraité des services techniques la ville de Montreuil, adjoint au Maire, mort cette nuit.

Mitko. Le grand père des Tsiganes. La conscience des Roms et de Montreuil. Il luttait sans relache contre la stigmatisation de sa communauté, par son association pour la scolarisation et ses prises de paroles publiques. Mitko Roussev était l'adjoint au commerce du député-maire de Montreuil Jean-Pierre Le Faut. Il était devenu célèbre pour avoir donné à la police une sacoche de billlets issu d'un cambriolage commis par des roms. Et pour son intransigeance vis à vis des voleurs dans la communauté dont il était le chef officieux. Reconnu comme l'Incorruptible.

Frappé à la tête à la batte de Base ball, poignardé, retrouvé dans le local déchet près de l'issue de service.

"Il est bizarrement situé votre local déchet, dans ce couloir près de l'issue de secours.

Manuel Pedros se tourne vers moi et hausse les épaules.

-Le Comité d'hygiène et sécurité a dit que ce n'était pas conforme. C'est une petite erreur de l'architecte. Pour notre restau c'est pas non plus l'idéal de passer par là avec les poubelles depuis notre arrière salle. On va réfléchir à ça."

Ouais. Là je réfléchis à ce meurtre. Il y a eu cette bagarre des skins juste avant...

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire yanniGG ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0