Danse

3 minutes de lecture

Léa était impatiente, cela rendait mon œuvre plus difficile. La faire assoir sur une chaise m’avait déjà demandé quelques minutes, et maintenant que je devais la maquiller elle s’agitait encore plus.

Je poussai finalement un soupir :

  • J'ai terminé.

Léa se leva prestement pour se diriger vers la porte :

  • On y va !

Je pris nos vestes au passage avant de la rattraper dans le couloir.

On retrouva Batiste et plusieurs autres dans la cour, tous prêt pour la soirée.

Aucun première année n’avait voulu venir, peut-être par peur des autres écoles ? En réalité très peu avaient eut le courage de nous suivre, nous n’étions que douze au total.

Le château était magnifique de l’extérieur. Un chef d'oeuvre d’architecture magique. Plusieurs parties flottaient dans les airs, reliées les unes aux autres par des passerelles transparentes.

La magie était fabuleuse.

On fut vite pris en charge par deux valets, employés pour l’occasion afin de conduire les invités.

Une immense salle de bal. Le centre était pourvu d’un sol de verre décoré de rosaces. Les murs blancs laissaient entrevoir les silhouettes de l’assemblée. Près de chacune des parois, d’immenses buffets avaient été dressés.

Le groupe se dispersa très vite alors que Lucien et Karen venaient d’apparaître devant nous :

  • Vous avez eu le courage de venir.

Batiste sourit à Karen :

  • Pourquoi pas ? Tu serais pas assez fou pour nous attaquer devant les gardes.

Les deux garçons se défièrent du regard.

Mais finalement, Léa tira sur le bras de Batiste :

  • Vient, je veux danser !

Il soupira mais se laissa entraîner. Je me retrouvai donc seule avec les deux élèves de Lensya. Ils vinrent de chaque côté de moi pour fixer les danseurs :

  • C’est quoi ta magie toi ?

Je soupirai avant de partir vers l’un des buffets. Au moins ils ne me suivirent pas.

Mais je n’avais pas faim, je n’avais jamais faim.

  • Êtes-vous une élève de Lensya ?

Je souris à l’homme qui s’était approché :

  • Non, d’Imperie.

Il leva un sourcil avant de détourner les yeux :

  • Je vois, pardonnez ma question dans ce cas, j’ignorais que votre école avait été invitée.
  • Pourquoi n’inviter que deux écoles sur trois.

Il eut un sourire :

  • En effet, mais vous devez savoir que votre école n’est pas très réputée.
  • Il faut bien une meilleure comme une pire.

Cette fois il eut un léger rire en se tournant vers moi :

  • Vous parlez bien, quelle est votre magie ?

Que me voulait-il donc ? Son intérêt pour moi était étrange. La réponse me vint bien sûr… et elle me fit me raidir. Je serrai les poings, tenant de rester calme, avant de lui répondre :

  • Elle me permet de savoir ce que vous avez en tête et ça ne me plait pas du tout.

Il se raidit un instant avant de sourire de nouveau :

  • Je vois, bonne journée mademoiselle.

Il s'éloigna. Sérieusement, il était bien trop âgé pour tenter ce genre de choses avec moi… même si ça n’avait pas eu l’air de le déranger.

Je poussai un soupir en me rapprochant de la piste de danse.

Léa était heureuse. Batiste aussi visiblement. Ils souriaient tous les deux, dansant sans se quitter du regard. Quand allaient-ils finir en couple ? Peut-être bientôt si l’un des deux se décidait à avouer ses sentiments.

  • Tu ne danse pas ?

Mon corps se raidit en entendant cette voix. Fabien… Je tournai lentement les yeux.

Il était tellement beau. Ses cheveux noirs tirés en arrière dégageaient complètement son visage, un léger sourire pesait sur ses lèvres. Habillé d’un très bel uniforme, de noble… Il appartenait donc à la noblesse ? Et riche visiblement.

Je cessai ma contemplation très vite, pour me reprendre :

  • Toi non plus.

Il eut un sourire un peu plus prononcé, mais je ne lui laissai pas le temps de me répondre :

  • Pourquoi tous se sont écartés ?

Oui, même si mes yeux étaient terriblement attirés par lui, je l’avais bien remarqué. Un cercle de vide s’était formé autour de nous et certains nous regardaient de façon très étrange.

  • Dis-moi quel est ton pouvoir et je te répondrai.

Je souris moi aussi en le regardant :

  • Même un idiot saurait que c’est toi qui les éloignes.
  • Pourquoi as-tu demandé alors ?
  • Pour voir si tu allais être honnête.
  • Bien joué.

Son sourire s'éclaira plus encore et il se positionna face à moi, tendant une main devant lui :

  • Veux-tu danser avec moi ?

J’eus un sursaut de surprise, comme beaucoup autour de nous. Cachant ma bouche de ma main pour cacher ma gêne, je détournai les yeux :

  • Je ne sais pas danser…

Il ria légèrement. D'un geste fluide, il attrapa ma main pour la porter délicatement à ses lèvres. Son regard pétillait d'une malice chaleureuse.

  • Laisse-moi te guider, dans ce cas.

Il m’entraîna vers la piste de danse.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Djeb
Le mage conquérant est la quête d'une magie immémoriale. Elle va conduire notre héros dans une véritable épopée à travers l'histoire. Une course contre le temps est lancée . Il ne reste qu'un objet à trouver au nécromancien pour plonger l'humanité dans une ère de ténèbres.
3
4
9
3
Princesse40

Un jour, deux jours, trois jours
Une heure, cinq heures, dix heures
Mes doigts s'impatientent de tapoter 
Papoter avec les siens
Une addiction naissante 
Une amitié ou autre chose 
Qu'importe, une rencontre me suffit
Pourtant une pensée fugace je dissimule 
Mon esprit virevolte dans cette danse
Équilibriste entre deux eaux 
Je n'espère jamais plus qu'il ne me donne
3
1
0
0
Défi
Anais Doucet

Je me reveille ...
Bon sang c'est quoi cette endroit .
ça semble etre une piece banale mal éclairée une armure et poster au centre, ce qui me surprend et à la fois je suis rassure d'avoir de la compagnie .

- Bonjou (dis-je timidement)

L'armure bouge je cligne des yeux esperant que cela et un rêve

- La question et la réponse

un blanc s'installe

- Comment ça vous ête qui ?

Il répond la même chose
je m'agace, cet un perroquet ce type ou quoi .

- Bon pose ta question ?
- Je suis un lieu inconnu de tous .
- Pluton
- Je suis ..

Je ne le laissa pas termine sa phrase je lui lance le premier truc qu' il me vien a l'esprit un caillou il tremble légerement et il dis d'un ton lent .
- Je suis ...un ... Lieu ....inconnu ... de ... tous

purée il le fais expret je vais l'etripe mais il y a que lui et je dois me contenir car il est sens doute ma cle pour sortir de ce rêve ou de ctte endroit bizarre .

- Donne moi un indice aussi .

il dit d'une voix robotique
- Je n'aipas d'indice a vous fournir
- Grrr .Le soleil

il fais non de la tête

Je croise les bras puis je reflechis peut etre que si je faissait un coup de séduction sa marcherer je vais essayer .
Je releve mes cheveux et lui lance un regard sécductrice .

- Allez s'il te plait laisse moi partir d'ici je ne dirais rien a ton superieur promis
Je lui fais un clien d'oeil
il semble indiferent et reagis de façon froide

- Ta beaute m'evoque une truie
Je suis vexer par ce qui ma dis mais j'essaye de lui montre que ceci ne ma pas affecter

- Bon bref passons
- J'attend
- Oui deux minutes

il reste là a attendre je réflechis puis je me met a ricane
- mais ou je suis ?

il disparait et une porte apparait je fut ebaie qui aurais devenier que la reponse et Mais ou je suis ?

1
2
95
1

Vous aimez lire Pierre d'âme ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0