Chapitre 48 Deuxième étape

6 minutes de lecture

Tous étaient tranquillement installés dans les canapés en cuir. Camel parlait :

  • Donc dans deux jours nous sommes d’accord. Pour les groupes se sera simple, avec Kayla il faudrait les meilleurs, Shane, Mathias, Loriell, Zayn, Scott et Malec.

Ils hochèrent la tête, d’accord avec ce premier groupe : celui qui irait tuer Leight.

  • Ensuite il faudrait des groupes mixtes, des loups, des vampires et des mages.

Le téléphone de Craig se mit à sonner, il décrocha :

  • Allô ?

Son visage se décomposa littéralement, imposant le silence dans le salon :

  • Craig ? Il se passe quoi ?

Benjamin avait une voix inquiète, mais il était le seul à avoir osé demander. Le mage soupira et le regarda dans les yeux :

  • Kayla a été… enlevée.

Je m’approchai de la porte de métal, verrouillée bien sûr. Un vampire n’est-il pas censé avoir plus de force que la normale ? Je posai ma main à plat sur le métal et poussai. Un grincement se fit entendre puis le verrou céda enfin. Il n’y avait personne dans le couloir, peut-être ne s’attendaient-ils pas à ce que j’ouvre.

Les couloirs étaient sombres et il y régnait une certaine humidité. Je marchai assez vite, pour gagner du temps. Je devais trouver la sortie…

Alors que je tournai à un angle des voix vinrent jusqu’à mes oreilles, mais elles semblaient loin.

Je me collai au mur, dans l’ombre. Deux hommes arrivèrent, j’en reconnu un : Zach.

Très vite, lorsqu’ils furent à porter, je sautai sur le deuxième homme. D’un coup sur la nuque je le tuai… je n’ai plus le choix.

  • Ah enfin !

Zach me sourit et vient me prendre la main :

  • On doit sortir d’ici.

Je le laissai me guider.

On passa devant un couloir et je tirai sur le bras de Zach : des prisonniers, mais également deux gardiens.

  • Il faut les délivrer.
  • Ok, tu proposes quoi ?

Je ne réfléchis qu’une dizaine de seconde.

  • Va les voir pour en remplacer un, dès qu’il est loin tu t’occupes de l’autre.
  • Et s’il vient vers toi ?
  • Je le neutralise.

Il hocha la tête puis partit. Avec un immense sourire il vient à la rencontre des deux hommes surveillants le couloir.

  • Je viens en relever un les gars.

Ils se consultèrent du regard et l’un fini par partir vers moi.

Bien sûr… Bon, il est plus grand que moi… plus de forces… comment faire ?

Alors qu’il arrivait à ma portée je ne me posai plus de question et lui assénai un coup de pied violent dans la mâchoire. L’homme tomba, je ralentis sa chute avec de l’eau, pour ne pas faire de bruit.

  • T’as pas entendu quelque chose ?
  • Non.

Merde.

Zach se raidit, l’autre homme se dirigeait vers moi :

  • Je reviens.

Il arriva à l’angle où j’étais cachée. Mais alors que je m’apprêtais à lui réserver le même sort que son collègue, il évita mon coup et me frappa au ventre. Je fus repoussée dans le couloir des prisonniers mais me relevai aussitôt pour foncer sur l’homme : il ne fallait pas lui laisser le temps d’appeler à l’aide.

Mes pouvoirs me servirent : alors que je venais de le projeter contre un mur, j’inondai son corps de flamme.

  • Wow.

Zach n’avait pas bougé et me fixait avec un sourire.

J’haussai les épaules puis me dirigeai vers l’une des cellules. Mais avant que je n’ai le temps d’ouvrir, Zach m’arrêta.

  • Quoi ?

Les prisonniers imitèrent mon regard vers le vampire, il se justifia :

  • Si tu ouvres tu risques de les tuer…
  • Les… tuer ?

Il s’approcha rapidement et me prit le menton pour me regarder dans les yeux.

  • T’as déjà les yeux rouges Kayla, tu sais ce que cela signifie ?

J’hochai la tête puis regardai les personnes derrière moi… il était vrai que j’avais… faim.

Zach me prit la main et m’entraîna vers le vampire inconscient.

Je compris ses intentions et soupirai de dégoût mais me penchai quand même.

Le goût était plutôt agréable, sucré. C’était un liquide chaud et assez épais… mais il n’y en avait pas beaucoup…

Une fois l’homme vidé je me relevai. Zach s’approcha et essuya mon menton d’un doigt.

  • Tu vas devoir apprendre un certain nombre de chose.

On libéra les prisonniers avant de partir. Mais les galeries étaient un véritable labyrinthe. Pourtant tous nous suivaient sans poser de questions.

On finit par arriver devant une salle grande ouverte. Très vite je compris ce qu’il allait se passer : je dressai un mur d’eau devant la totalité du groupe, la boule de feu fonçant sur nous se stoppa.

J’abaissai le mur et regardai Leight, il sourit.

  • Alors c’est ainsi que ça devait se passer ?

Un homme était près de lui, à genoux, les mains liées. Il leva les yeux et me sourit. Leight fit la moue en le frappant :

  • Si tu crois que tes prédictions vont se réaliser tu te trompes le vieux.

J’entrai dans la pièce suivie de Zach, le vampire fit comprendre aux autres d’aller trouver une sortie.

La porte se referma derrière nous.

Ça allait se terminer ainsi, par la mort de l’un de nous. Le combat débuta très vite. Combat de mages. Zach dut rester en arrière. Je compris facilement que Leight ne contrôlait que le feu mais lisait également dans les pensées. Il me fallut donc changer constamment mes intentions pour ne pas qu’il devine mes coups.

Une sphère de feu fendit l’air, mais je l’esquivai d’un pas sur le côté. La magie percuta le mur derrière moi avec force, s’évaporant en étincelles. Mais très vite, Leight changea de tactique : il fonça sur moi, muni d’un poignard.

Je déviai de justesse son attaque en lui saisissant le poignet puis lui enfonçai mon genou dans le ventre.

Pas très rapide.

Le mage perdit ses appuis et recula, le souffle court. Je ne lui laissai pas le temps de se reprendre et l’attaquai d’une bourrasque de vent. Il l’esquiva de justesse, comme toujours… Cela se jouait toujours à une seconde.

Une seconde plus près et je l’aurais…

Dans un cri de rage, Leight écarta ses mains de chaque côté de lui. Très vite, la totalité de son corps fut couvert de flammes bleues, protectrices et brûlantes pour les ennemis.

Je fus contrainte de le tenir le plus à l’écart possible : si jamais il venait à me toucher… le feu se propagerait.

Je fis voler un poignard jusqu’à moi et le lui balançai. Leight l’évita dans un sourire et me fit face… mais le poignard revient à la charge par derrière et se planta dans son dos. Cette fois, c’était à moi de sourire. Je relançai rapidement le combat, l’attaquant de toute part. Mais ma magie ne l’atteignait pas…

Dans un mouvement de rage, le mage envoya une boule de feu vers Zach, je le protégeai immédiatement mais mon attention était détournée : Leight en profita pour m’attaquer violemment. Je lâchai un gémissement de douleur au contact du feu, le faisant sourire.

Sa magie ne s’était pas propagée… peut-être n’en était-il pas capable, parfait.

S’il voulait jouer à ça… Ma seule manière de le tuer était d’au moins le toucher une fois… si je me loupais cette fois-ci, c’était fini.

Je lançai une mini tornade vers le mage. Il l’évita puis sourit, mais sa fierté d’avoir évité ma première attaque lui avait fait oublier le deuxième : une tornade de vent devenue eau.

Leight s’effondra à peine fut-il touché, bousculé par la force. Je souris et me détendis.

Enfin.

  • C’est tout ce dont tu es capable ? Une simple petite tornade et des sphères d’eau. Je m’attendais à mieux.

Je me mis à rire et le fixai. D’un instant à l’autre, Leight se mit à se tordre de douleur, se tenant la tête.

Zach s’approcha de moi et fronçant les sourcils. L’homme à genoux me regarda alors :

  • Vous devriez vous dépêcher, elle arrive.

Leight émit un dernier soupire, au même moment, un cri aigue résonna : une femme se tenait dans l’encadrement d’une porte, regardant le corps inerte du mage avec horreur. Zach alla rapidement aider l’homme à se lever puis nous poussa dehors.

On courut un long moment dans les couloirs sombres jusqu’à tomber sur un groupe, le groupe : Zayn, Camel, Craig, Shane, Kévin, Loriell et Malec.

Zayn vient immédiatement vers moi mais ses yeux s’emplirent de colère et il se tourna vers Zach :

  • Tu l’as transformée ?!

Le vampire répondit prestement :

  • On t’expliquera plus tard… on doit sortir d’ici.

On repartit.

Après plusieurs minutes de courses, je sentis un intense picotement dans mes jambes… elles cédèrent. Je me retrouvai ainsi à genoux dans le couloir. Très vite mes autres muscles se paralysèrent. Zayn vient vers moi et me prit dans ses bras pour ensuite rattraper les autres.

Que se passe-t-il encore … ?

Je gardai les yeux ouverts mais aucun de mes muscles n’obéissait. J’étais déjà transformée… que m’arrivait-il ?

  • Kayla essaie de te détendre…

Je ne pus même pas répondre au murmure de Zayn ; mais Zach le fit à ma place :

  • Elle est dans la deuxième phase, elle peut pas.

Je n’entendis pas la suite… cette fois, mes yeux me lâchèrent.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
SophieFantasy29
Père et noel
3
2
2
0
Sylvain Chanson
Alice est un reporter qui met le doigt là où ça fait mal. Et ces petites nouvelles retracent ses reportages.
5
2
2
10
Captainbrowni

Onde lascive
Sur un reflet de Lune,
Miroir d'eau.
6
5
0
0

Vous aimez lire Sucres ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0