Chapitre 43 Entraînement

6 minutes de lecture

Le lendemain, je me levai sans le réveiller pour retrouver certain autre en bas. Dès que je fus assise, Camel me regarda avec des yeux noirs, je baissai la tête, honteuse, mais me laissai gronder :

  • T’es encore sortie seule Kayla.

Je soupirai et levai vers lui des yeux… suppliants ; je savais mon erreur… même si avouons-le j’avais senti le piège… :

  • J’ai vu Will et Shane dehors, ils m’ont appelée, je ne pensais pas qu’il s’agissait d’illusion… mais en m’approchant je l’ai compris.
  • Ils t’ont… appelée ?

Craig semblait surpris, les illusions ne parlaient pas. Je soupirai :

  • Un faiseur de rêve et un mage des sens…

Tous hochèrent la tête.

Zayn entra alors dans la pièce et vient aussitôt, laissant Zach avec lequel il semblait discuter derrière lui.

  • Ça va ?
  • Oui.

Camel réfléchit à haute voix :

  • Donc ils ont développé un nouveau piège… un faiseur de rêve et un mage des sens en même temps.

Cette attaque voulait dire beaucoup de chose : Leight voulait absolument m’avoir, par tous les moyens, et il développait des stratégies de plus en plus dangereuses.

Je retournai dans la chambre et passai une bonne heure dans mon lit, avec Benjamin, à dormir.

Lorsque j’ouvris les yeux j’étais dans les bras de Benjamin, le vampire me resserra contre lui avec un sourire. Je me redressai pour le regarder, mais il prit la parole avant moi :

  • Je ne veux plus que tu t’éloignes maintenant, tu restes avec moi tout le temps jusqu’à ce qu’on en ait fini avec Leight.
  • Et s’il fait une illusion de toi…
  • Tu sauras me reconnaître…
  • Oui.

Il soupira :

  • Je ne veux pas qu’il t’arrive quoi que ce soit.
  • T’en fais pas.

On descendit du lit pour rejoindre les autres dans un salon. Neil et Loriell étaient en train de jouer à la Wii pendant que les autres regardaient… ils… dansaient.

Une vraie bande de gamin.

  • Kayla ! Vient avec nous !

Ce cri du loup fit rire tout le monde, moi compris.

On se lança alors dans une grande partie de danse, tous finirent par participer, même les alphas… tous, et ce fut assez ridicule pour certain.

Le soir venu, on s’assit dans des canapés près d’une table basse, des pizzas étaient déjà entamées. J’étais sur les genoux de Zayn, le vampire me tenait à la taille et mangeait d’une seule main.

Zach prit finalement la parole :

  • Faut que je te parle après Kayla.

La plupart le regardèrent avec méfiance… mais cela ne sembla pas perturber l’autre vampire.

Une fois que l’on eut fini Zach se leva pour venir jusqu’à moi, me tendant la main. J’hésitai… mais la pris finalement et me levai pour le suivre.

Zach garda ma main dans la sienne et on sortit en silence de la maison. Une fois dehors on s’éloigna…

Que préparait-il ? Où allait-il m’emmener ? Et surtout, que voulait-il me dire de si important ?

On ralentit l’allure une fois dans la rue :

  • Le gars qui t’as attaquée, il était formé pour immobiliser quelqu’un, c’était un pro.
  • J’avais compris… comme ceux qui étaient avec lui.
  • Il faut que tu apprennes à te libérer lorsqu’on te tient comme ça.

J’hochai la tête.

D’un mouvement rapide, le vampire me bloqua contre un mur et m’immobilisa d’une main. Je ne pus empêcher ma respiration de s’accélérer. Il me regardait d’un air sérieux… aucune arrière-pensée à première vue…

  • Rien que là tu es censée pouvoir te libérer.

Je tentai un mouvement mais il avait trop de force pour moi et me comprima les poignets un peu plus.

  • Tu ne peux pas compter sur la force, et l’agilité ça va être difficile maintenant que je te tiens.
  • Le mieux est que je réagisse avant d’être immobilisée ?
  • C’est cela, mais tu dois aussi pouvoir te dégager, n’oublie pas ta magie.

Je souris et très vite le vent me vient en aide, repoussant le vampire. Zach sourit :

  • Maintenant imaginons que tu sois fatiguée, tu ne peux pas utiliser tes pouvoirs.

Il s’approcha rapidement, je l’évitai mais le vampire était bien trop rapide : il me bloqua facilement face contre un mur, pliant mes bras dans mon dos, tordant mes épaules :

  • Je te le dis tout de suite, face à un vampire si tu ne peux pas utiliser tes pouvoirs tu es morte.
  • Il faut juste que je gagne du temps pour qu’on vienne m’aider…
  • Tu as compris. Maintenant je vais te montrer autre chose.

D’une main il me maintient immobile alors que son autre main dégageait mon cou de mes cheveux : il se mit à murmurer à mon oreille :

  • Si tu veux gagner du temps dans cette position… le vampire s’apprête à te mordre, que fais-tu ?

Il approcha ses lèvres de mon cou, me faisant me raidir. Très vite, je reculai ma tête pour lui donner un coup. Le vampire se mit à rire et immobilisa mon cou d’une main.

  • Et maintenant… ?

Il s’approcha de nouveau, là je n’eus pas d’idée et mon corps se mit à trembler en sentant son souffle sur ma peau. Même s’il était censé être un… allié, j’avais peur.

Le vampire ne me mordit pas et continua de murmurer :

  • Pense au vent, au souffle… comment un vampire fait-il pour boire ton sang à ton avis ?

Il aspire…

Je n’eus pas le temps de réfléchir qu’il planta ses crocs dans mon cou… je gémis.

Mais pourquoi faisait-il ça ?!

Le souffle… je me concentrai et tentai de l’obliger à… s’arrêter de boire. Un râle de colère s’échappa du poitrail de Zach, me faisant trembler, alors il resserra sa poigne sur mes bras et enfonça un peu plus ses dents dans mon cou.

Cette technique marchait bien… même s’il arrivait quand même à boire un peu… au moins je le ralentissais.

Le vampire fini par s’éloigner rapidement et grogna. Je me retournai pour voir deux hommes et une femme s’approcher de nous. Zach me prit la main et me fit passer derrière lui.

  • Eloignez-vous d’elle.

Ces personnes ne semblaient pas me vouloir du mal… ils paraissaient plutôt inquiets. Zach se calma légèrement et se redressa :

  • Qui êtes-vous ?

Les trois inconnus se regardèrent et l’un des hommes me questionna :

  • Il était pas en train de te bouffer ?

Je souris et fis non de la tête. C’est à ce moment, lorsqu’ils s’approchèrent, que je reconnu la femme du petit groupe : celle des tableaux chez Craig, je souris :

  • Vous êtes la femme de Craig ?

Les trois parurent surpris par ma question mais elle répondit avec un fort accent anglais :

  • Oui, vous le connaissez ?

Zach sourit et les invita à nous suivre. On retourna ainsi jusqu’à la maison.

Une fois dans le salon, Zayn se leva rapidement pour venir face à moi. Il regarda ensuite Zach d’un air mauvais :

  • Qu’est-ce que tu lui as fait ?

Le vampire se justifia maladroitement :

  • C’est rien ça… je l’ai pas tuée.

Zayn failli exploser de rage mais je le retiens :

  • Il m’a juste appris à repousser un vampire…

Zayn se calma puis prit le bras de Zach pour l’entraîner à part et… discuté.

Je m’assis calmement dans un fauteuil et soignai moi-même la morsure en observant le beau couple se retrouver : Craig avait pris la femme dans ses bras avec un sourire. Une fois la discussion des deux vampires finie on s’assit tous. La jeune femme ressemblait énormément aux portraits… même s’ils paraissaient avoir été faits depuis longtemps, un vampire ? Certainement.

Craig prit la parole :

  • Bon, je vous ai fait venir parce que d’après mes très chers amis… une guerre se prépare. Vous êtes au courant des agissements de Leight, on savait que ça allait arriver un jour.

Camel sourit :

  • Puisqu’apparemment vous allez intégrer le groupe autant nous présenter.

Tous obéirent donc, la femme se nommait Diana, mage animalière uniquement mais aussi vampire.

Le plus grand des deux hommes, Karlain était un vampire, et il avait bien la carrure habituelle des vampires. Avec ses cheveux et ses yeux noirs, il paraissait même plus menaçant et plus dangereux pour ses ennemis que les autres.

Le dernier, Alex était un loup et un mage-médecin ; j’aimais bien cette appellation et le mage sourit en m’entendant l’appeler ainsi. Ses cheveux châtains étaient un peu long, coupant à son visage rond, et laissant ressortir ses yeux noirs.

Bien sûr il y avait également Marc, le mage qui m’avait sauvée lors de l’attaque contre Leight… première fois que j’entends son prénom. Il ressemblait à Alex dans un sens, même couleur de cheveux et d’iris… mais il était beaucoup plus fin.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Taïk de Nushaba
... peut mieux faire !
... ou peu mieux faire ?
6
18
1
1
Océane D. River
« Jusqu’à présent, ma vie était simple au possible : je n’avais qu’à me préoccuper de mes études et tenter d’être sociable, ou du moins feindre de l’être. Mais du jour au lendemain, je me retrouve avec un enfant sur les bras. Un enfant, bordel ! »

Quand Thomas, mon ami d'enfance, revient frapper à ma porte après une si longue absence, tenant par la main un enfant, je ne soupçonne pas tous les secrets qui vont bientôt peser sur mes épaules. Moi, Linda, étudiante bien rangée, vais devoir sortir de ma bulle pour pouvoir m’occuper de Léo, ce jeune garçon renfermé dont j’ignore tout.

Entre souvenirs, contraintes et malentendus, le chemin jusqu’à la vérité semble semé d’embûches.

Jusqu’où cette histoire va-t-elle me mener ? Et au fond, qu'est-ce que je ressens vraiment pour Thomas ?
0
0
0
19

Vous aimez lire Sucres ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0