Chapitre 36 Nouvelle lune

6 minutes de lecture

Le mercredi qui suivit, la journée avait bien débuté, hormis une personne qui manquait à l’appel… Zach, même si cela ne semblait pas inquiéter… Il ne réapparu qu’au repas du soir… J’étais alors assise sur les genoux de Zayn. Dès l’entrée du vampire, bien que personne ne fasse attention à lui, un malaise s’installa… Xann s’était retiré de la conversation, il semblait réfléchir.

Zayn, qui me tenait jusque-là par la taille, fini par descendre sa main sur ma jambe, ça ne me gênait pas… mais dans la seconde qui suivit Xann se mit à rire sans raison. Tous le regardèrent avec étonnement :

  • Pardon… c’est juste que je viens d’apprendre un truc assez…

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que Zach se leva en lui prenant le bras brutalement. Les deux sortir dehors.

Que se passait-il ?

Le silence régnait à présent dans le salon… tous observaient les deux hommes dehors qui semblaient se disputer.

Ce n’était qu’un petit incident parmi d’autre avec Zach bien sûr… mais seuls Xann et le vampire en connaissaient la cause, et ils n’en avaient pas reparlé.

Une semaine plus tard, remise du BAC, mention très bien ! Avec de la triche c’est facile… Enfin j’étais tout de même heureuse de l’avoir eu.

Lorsque je sortis du lycée je me dirigeai rapidement vers la voiture familière qui attendait. Je m’étonnai de ne trouver que Zach à l’intérieur. Pourtant il s’agissait de la voiture de Xann…

  • Ce n’était pas Benjamin qui devait venir nous chercher ?
  • Il a eu un empêchement, monte.
  • Et Loriell ?
  • On l’attend.

Je fis la moue et hésitai, Zach insista :

  • Xann ne m’aurait pas prêtée sa voiture si j’avais de mauvaises intentions, et il fait froid donc grouille.

J’obéis finalement et montai à côté de lui. Mais le déclic significatif me fit me raidir. Zach démarra le moteur.

Allait-il réellement partir sans Loriell ?

Le moteur tournait mais nous n’étions pas partit, donc il l’attendait ? Dès que le mage s’installa à l’arrière, Zach fit partir la voiture. Loriell s’attacha avec empressement :

  • T’es pressé ?

Zach sourit :

  • Tout à fait.

Que se passait-il ? Pourquoi Benjamin n’avait-il pas pu venir ? J’espérais surtout qu’il ne lui était pas arriver quelque chose… Et comment les autres avaient-ils pu accepter que ce soit Zach qui vienne nous chercher ?

  • Détend-toi Kay’ si Xann a accepté c’est que tout va bien.

Je levai les yeux vers la route :

  • Tu prends pas le bon chemin.
  • Je sais.

Loriell me vient en aide :

  • Et on va où ?
  • Surprise.

Si Xann l’avait réellement laissé faire c’est qu’il n’y aurait pas de problème… mais je ne pouvais m’empêcher de m’inquiéter. Je finis par sortir mon portable. Zach réagit immédiatement :

  • Tu vas parler à qui ?
  • Xann.

Il hocha la tête et se reconcentra sur la route.

Mais ce n’est pas à Xann que j’écris : Benjamin :

« Pourquoi t’es pas venu ? Il s’est passé qqchose ? »

« Le réservoir de ma voiture était vide… et Xann voulait me parler, qui est venu vous chercher ? »

« Zach. »

« Il vous ramène ? Loriell est là ? »

« Non, je sais pas où on va. Et oui. »

« Dit-moi dès que vous êtes arrêtés. »

Donc Benjamin n’était pas au courant, mais Xann avait aidé Zach ? Qu’avaient-ils en tête ?

On resta silencieux tout au long du trajet. Dès que Zach coupa le moteur je repris mon portable :

« Ça y est. »

Immédiatement Benjamin appela :

  • Passes-le moi.

J’obéis et tendis l’appareille à Zach, le vampire sourit :

  • Allô ? Ah Benjamin ! Ça va ? Oh non t’en fait pas j’ai tout prévu. Ça demande à Xann. Vendredi. Oui, oui, bien sûr il ne leur arrivera rien, aller à plus.

Il raccrocha et me rendis le portable :

  • T’es une petite menteuse hein ?
  • Tu peux parler, on est où ?

Il désigna la grande maison face à nous :

  • Une maison de vacance on va dire, c’est pratique si on veut être tranquille.

Loriell et moi on échangea un regard alors que le vampire se dirigeait vers le coffre de la voiture. Il sortit deux sacs puis marcha tranquillement vers l’entrée de la maison. On le suivit en silence jusque dans un salon. Loriell interpella alors le vampire :

  • Si t’as prévu un mauvais coup crois-moi les autres vont te le faire regretter.

Zach se mit à rire en venant face à nous :

  • J’ai juste prévu de passer quelques jours avec vous ici, rien de plus, Xann était au courant depuis un moment et il m’a laissé faire. Maintenant Benji le sait et ils vont me laisser faire.

J’aurais bien voulu pouvoir lire les pensées moi aussi…

Finalement je poussai un soupire et allai vers les sacs. L’un était emplit d’habits pour eux deux, l’autre pour moi. Je pris ce dernier puis regardai Zach, il comprit et me désigna une porte. Je posai le sac au pied du lit en soupirant. La chambre était agréable, dans des teintes bleues.

Pourquoi Zach nous avait-il amenés ici ? Et pourquoi plusieurs jours ? Il avait dit vendredi, peut-être le jour où on rentrerait… Et puis pourquoi nous deux ? Nous étions arrivés dans le groupe depuis peu… et Shane ? Scott ? Ray ? Trois vampires, peut-être parce que nous n’étions que des mages ? Mais Xann ? Je finis par sortir mon portable pour vérifier quelque chose…

Je sortis très vite de la chambre, Loriell était devant le frigo, Zach regardait déjà la télé, avachit dans l’un des canapés.

  • C’est jusqu’à vendredi qu’on reste c’est ça, et ça n’a rien à voir avec la lune ?

Zach se tourna vers moi avec un sourire :

  • Je ne pensais pas que t’étais si intelligente.
  • Nous sommes les seuls mages simples hormis Xann mais lui il a l’habitude c’est ça ?
  • Oui, de base je voulais n’emmener que toi mais Xann a insisté pour Loriell.

Je m’assis dans un autre canapé, assez loin de lui :

  • Pourquoi ne pas en avoir parlé aux autres ?
  • Ils n’auraient jamais accepté de me laisser sans une bonne surveillance avec toi.

Loriell réagit immédiatement :

  • Parce que j’en suis pas une moi ?
  • Si j’arrive à l’attraper tu pourras rien faire.
  • J’ai déjà réussi à t’arrêter une fois.
  • Ça compte pas je t’ai pas vu venir.

Je fis cesser leur « dispute » :

  • Bref, t’as prévu un truc ou on va s’ennuyer pendant trois jours ?
  • On est pas très loin de Paris on pourra se balader si vous voulez.

Loriell sourit en venant s’assoir à côté de moi :

  • J’ai jamais été sur une péniche.

Zach soupira, ça ne semblait pas lui plaire… tant mieux, je souris :

  • Moi non plus, ça pourrait être intéressant.

Le vampire leva une main :

  • Ok mais c’est moi qui choisit.

On hocha la tête. Loriell se tourna vers moi :

  • J’ai faim.

Zach sourit :

  • Moi aussi.

Je regardai méchamment le vampire avant de m’enfoncer dans le canapé :

  • J’ai la flemme… on commande un truc ?
  • Pizzas !

Zach se leva en prenant son portable :

  • Vous voulez quoi ?
  • Cannibale.
  • Calzone.

Il partit vers la cuisine en composant un numéro. Le mage se tourna immédiatement vers moi avec un air sérieux :

  • Même si Xann a accepté et que ça prouve qu’il n’a pas de mauvaises intentions je pense qu’on devrait être prudent.
  • Tu proposes quoi ?
  • Au moins qu’on dorme ensemble, il n’y a qu’une chambre, lui il prendra un canapé.

Je fis la moue.

Dormir avec un garçon ne me plaisait pas… même si je savais que Loriell ne me ferait rien… Et si ça empêchait Zach de me rendre visite la nuit…

  • D’accord.

Le vampire revient, toujours au téléphone mais il tenait à présent un verre de sang.

Il raccrocha une fois assis :

  • Dans 20 minutes maximum.

La soirée fut calme, à croire que Zach n’avait réellement aucune mauvaises intentions… étonnant. Mais le lendemain lorsque j’ouvris les yeux mon cœur manqua un battement : Loriell n’était plus là et, appuyé dans l’encadrement de la porte de la chambre, Zach me fixait… ou du moins jusqu’à ce que je me redresse, alors il baissa les yeux :

  • Le PD est à la douche, habilles-toi si tu veux qu’on sorte.

Il partit, me laissant figée… Il m’avait regardé dormir ? Juste ça ?

Ce fut le seul incident…


Annotations

Versions

Ce chapitre compte 5 versions.

Recommandations

Kati Mogo
Les nouvelles de Kati Mogo trouve leur origine en Afrique Tropicale. Dans cette première nouvelle, la Madone d'Etam-Kouma, c'est l'histoire d'un couple, promis à se dire oui, sur lequel pèse une menace.
4
4
18
5
jean-paul vialard


Fin d’après-midi, début de soirée
Ménésian a décidé de faire un détour par la Place Denfert-Rochereau, puis regagnera la Rue Visconti par le Boulevard Raspail. Il marche à petits pas, histoire de faire durer le plaisir. Il repense au Professeur Dutilleux. Il la voit nettement placée derrière lui lors des séances d’analyse. Il entend sa respiration souple, il observe le gonflement de sa poitrine qui se reflète sur la lampe en cuivre de son bureau : deux magnifiques globes, deux Jupiter dans le ciel lumineux d’été. Il voit le croisement de ses longues jambes gainées de soie, le golfe de ses hanches, la plaine douce de son ventre. Tout ceci il le voit d’une manière distincte, quasi-magique. Il n’y a qu’une chose qu’il ne ‘voit’ pas, les paroles qu’elle a proférées qui évoquaient sa santé, ses probables séquelles. Tout a été gommé soudain, une vitre embuée sur laquelle passe un chiffon tueur de signes. En réalité Ménésian ne peut se souvenir de son amnésie puisqu’il est amnésique. C’est un peu une double peine, un genre de parole jetée en écho qui ne trouverait de paroi pour la réverbérer. Tout ce qui s’approche, se présente, insiste dans son être est irrémédiablement jeté au plus profond de vastes et sombres oubliettes. Ménésian est à nouveau dans la Rue Cabanis, puis dans le Passage Dareau, puis Rue de la Tombe-Issoire. Mais aucune rue ne subsiste dont il pourrait se souvenir du nom. Et, au titre de cette fuite à jamais des noms, il déambule et déambule à nouveau, parcourant derechef ces rues, comme si elles étaient inconnues, qu’elles conduisaient en direction de territoires encore indéchiffrés. C’est tout de même curieux cette perte de soi à même le labyrinthe des rues. C’est Thésée mais sans le fil d’Ariane. C’est Thésée prisonnier pour toujours dans une manière de face à face éternel dont nul ne peut connaître l’épreuve qu’au risque de sa propre folie.
0
0
0
1
Défi
La Vi-e
Défi 36 : Et si le passé travaillait dans le bar d'à côté ?


Ici vous devrez écrire une histoire courte ou une nouvelle ( ou quoi que se soit ) par rapport à un bar.

Laissez place à votre imagination.
Il n'y a pas de genre imposée, du coup à vos stylos.
1
2
25
6

Vous aimez lire Sucres ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0