Chapitre 20 Perte de contrôle

9 minutes de lecture

Je me retrouvai dans ma chambre… mon ancienne chambre. Je me voyais avec ma sœur. Ça devait être la scène où elle me parlait de ce garçon…

  • C’est à ça que t’a pensé pour le feu ?

J’hochai la tête et regardai Loriell.

  • Comment je te résiste alors ?

Il sourit et vint fasse à moi :

  • C’est en entendant certains mots que ton esprit se souviens et me montrera certaines scènes. Comme si je te parle de Zayn…

Immédiatement le décor changea et on se retrouva dans la chambre du vampire. Loriell sourit :

  • Il te suffit de ne pas faire attention à mes paroles ou change les mots, ou encore penser à une scène en permanence.

Je fronçai les sourcils, c’était si facile de manier ses rêves ? On se retrouva en campagne, près d’un champ en jachère. Une jeune fille… peut-être dix ans, passa près de nous sur le chemin de terre, sur un cheval… Cette enfant, c’était moi.

J’appliquai alors immédiatement les conseils de Loriell et ne m’intéressai plus à ses paroles.

  • Concentre-toi sur cette pensée, il ne faut pas que tu sois distraite par mes mots, si je te reparle de Zayn…

Je souris mais le décor ne changea pas… s’était si simple.

Mais Loriell augmenta la difficulté : il vient face à moi rapidement et me prise par la taille, me regardant avec des yeux… pleins d’envies… Immédiatement je ne pus m’empêcher de penser à Zach et on se retrouva dans la maison abandonnée… là où il m’avait attaquée.

Loriell sourit et me regarda de nouveau normalement… un très bon acteur… on retourna alors à la campagne.

  • Il faut vraiment que tu arrives à faire abstraction de toutes mes paroles et aussi de mes gestes.
  • C’est plus dur…
  • Je sais, il le faut.

Il me sourit.

  • Bien, pendant qu’on est que tous les deux je vais profiter pour te dire des choses assez… secrètes.

Je fronçai les sourcils et le laissai poursuivre :

  • Déjà tu dois savoir qu’un faiseur de rêve a toujours un esprit d’alpha. Après certains sont plus forts que d’autres, comme certain arrivent à mieux manipuler tes rêves que d’autres.
  • Manipuler les rêves ?
  • Oui, les changer, ou encore pire… te créer des souvenirs, certains en sont capable mais c’est rare.
  • Je vois… mais donc vous ne pouvez pas endormir qui vous voulez ?
  • C’est cela. Maintenant autre chose… comment savoir lorsqu’on est sous l’emprise d’un faiseur de rêve ?

Deux papillons bleus vinrent se poser sur son épaule, je souris :

  • Les papillons… comme la première fois où tu m’as endormie.
  • Ce ne sont pas toujours des papillons, simplement des animaux bleus.
  • D’accord.
  • Aussi, dans la réalité, un faiseur de rêve est capable de créer des illusions.
  • Des… illusions, genre des fantômes et tout ?
  • Oui, tout ce qu’on veut, la seule chose est qu’il ne peut pas créer le son.
  • Donc… s’il créer l’illusion d’une personne… elle ne parlera pas ?
  • C’est ça.
  • Et il n’y aura pas d’animaux ?
  • Non.

J’ouvris les yeux, j’étais toujours dans l’eau dans les bras de Loriell, ce dernier me sourit et me relâcha.

  • Tu t’en sors très bien.

Xann était toujours dans l’eau avec nous, mais Shane était parti, également, Zayn, Melvyn et Neil nous avaient rejoint.

Je fis la moue et me laissai un peu plus couler dans l’eau chaude, ne laissant sortir que le haut de mon visage à partir de mon nez.

  • T’es trop mignonne comme ça !

Je me sentis rougir à cette remarque de Zayn et cette fois, me laissai couler entièrement.

Je ne remontai qu’au bout d’une minute.

  • Bon, il se fait tard, moi j’y vais.

Neil sortit donc de l’eau, à peine son corps fut-il à découvert que je remarquai le regard de Loriell… très intéressant. Le mage était donc attiré par les hommes ? Ou du moins par Neil. Une relation à suivre certainement… J’échangeai un regard avec Xann : il avait dû lire mes pensées et semblait tout à fait de mon avis. On rigola tous les deux sans que personne ne comprenne.

Neil nous observa avec intrigue, se laissant observer sans gêne. A vrai dire, Neil était le plus jeune physiquement du groupe, mais un corps jeune et… très bien entretenu, comme celui de tous les autres.

Peut-être les loups et les vampires étaient naturellement ainsi ?

Xann hocha la tête en me faisant un clin d’œil puis m’apporta quelque précision :

  • Les vampires et les loups sont naturellement très fort, faut bien que ça se voit sur leur corps.

Je souris et Zayn ; comme on aurait pu le prévoir ; s’approcha de moi pour rapidement me prendre les mains et les poser sur son torse :

  • Tu veux voir comment j’suis musclé d’partout moi ?

Je me sentis rougir par la soudaine proximité, provoquant le rire général. Je l’avais déjà vu son corps… mais pas touché comme ça.

A bien y regarder, Zayn était le plus musclé de la pièce. Peut-être le deuxième ou troisième plus musclé de la bande.

Zayn sourit un peu plus et m’approcha encore de lui, collant mon corps au sien sans que je ne puisse m’éloigner.

Je me doutais bien en voyant ses yeux que ce n’était pas comme d’habitude… là c’était son côté pervers qui agissait… peut-être parce qu’il était légèrement ivre.

  • Bon, ça devient chaud là moi j’vous laisse aussi.

Loriell sortit donc aussi de l’eau aux côtés de Neil. Les deux garçons se séchèrent puis sortirent ensemble en discutant. A peine furent-ils sortis que Xann ne put s’empêcher de faire une remarque :

  • Ils s’entendent bien ces deux-là !

Zayn sourit et se pencha un peu plus vers moi, vers mon oreille :

  • T’en fais pas je te ferais rien, c’est juste pour rigoler.

Il déposa alors ses lèvres dans mon cou et je me raidis. Le vampire glissa une main sur ma nuque et me serra contre lui un peu plus, son autre main, sous l’eau, était autour de ma taille, collant mon torse au sien.

J’aimais bien ces petites provocations moi, c’était amusant, même si après ce que m’avais expliqué Benjamin sur lui, j’avais de quoi me méfier, mais mon cousin avait bien précisé qu’il n’était pas du genre à faire souffrir ? Donc à ne pas forcer non plus…

Je passai mes bras autour du cou de Zayn puis appuyai mon front contre lui. Le vampire releva des yeux heureux vers son frère, Melvyn. Ce dernier intervient alors d’une voix neutre :

  • Fait doucement avec elle Zayn.
  • Et si j’ai pas envie ?
  • Benjamin te tuera.

Xann sortit sans un mot de l’eau, très vite suivit de Melvyn…

Alors ils ne faisaient aucune remarque ? Peut-être parce que je me laissais faire ? Très étonnant… j’aurais pourtant pensé qu’au moins Melvyn intervienne… il devait avoir confiance en son frère.

Le silence se fit autour de nous mais Zayn ne s’éloigna pas pour autant. Il y a trois jours jamais je n’aurais pu penser me retrouver dans cette situation avec lui. Je dois bien avouer que Zayn savait se montrer doux, mais aussi provoquant et gênant bien sûr…

D’une main, le vampire agrippa doucement mes cheveux pour me faire pencher la tête sur le côté, il se mit ensuite à… sentir ma peau.

Là non… trop gênant, et s’il commençait… autant l’arrêter tout de suite.

Je l’éloignai donc, rouge. Zayn sourit et après quelques secondes me resserra contre lui :

  • Quoi ? T’aime pas ?
  • C’est trop…

Il sourit devant mon air timide. Décidemment… il adorait me gêner.

  • Trop quoi ?
  • Gênant.
  • Moi j’trouve pas.
  • Pour moi si.
  • Y’a personne… aller juste un peu.

Je sentis le stress m’envahir lorsque sa main descendit dans le bas de mon dos pour me garder contre lui. Sa main derrière ma tête m’approcha de lui mais je résistai en le repoussant de mes bras sur son torse.

  • Aller…

Pourquoi est-ce qu’il insistait autant ? Même après un avertissement de Xann ? De Camel et de Benjamin ?

Je soupirai et baissai les yeux. Zayn sourit et m’obligea à poser ma tête sur son épaule.

  • J’adore ton odeur… c’est dur de se retenir.

L’idée même que Zayn puisse perdre le contrôle me fis trembler… on était seul, dans une salle éloignée des autres, très… proches, et il était saoule, c’était surtout ça qui me faisait peur… Il pourrait me faire tout ce qu’il voulait, et je savais surtout que je serais incapable de vraiment lui faire du mal pour le repousser…

La main de Zayn descendit très lentement sur ma nuque.

  • Pourquoi tu ne veux pas te laisser faire… rien qu’une fois.

Je me raidis, là… il semblait sérieux. En une seconde, Zayn se retrouva éloigné de moi, l’eau l’ayant obligé à reculer. Je lui tournai alors le dos et sortis du bassin.

Non, il allait trop loin cette fois.

Mais alors que je prenais une serviette pour me sécher, des mains passèrent autour de ma taille. Le corps chaud du vampire se colla dans mon dos.

Pourquoi était-il si… insistant d’un coup ?

  • Pourquoi me résistes-tu ?

Lui résister ? Il n’avait donc pas compris… Je savais qu’il aimait collectionner les filles… je ne comptais certainement pas être de ce genre-là. Je savais également qu’il ne me ferait rien de mal. Mais le simple contact avec un garçon, me rappelait ce que Zach m’avait fait… Zayn ne me ferait jamais de mal… je le savais, mais je ne pouvais m’empêcher d’y penser. Le vampire posa ses lèvres sur mon cou puis remonta jusqu’à mon oreille :

  • T’es tellement attirante…

Je fermai les yeux pour contrôler ma peur et poussai un soupire :

  • Zayn s’il-te-plait, arrête.

L’une de ses mains passa sous la serviette, se posant sur la peau de mon ventre.

  • Pourquoi j’arrêterais ?

Je sentis son corps se presser contre moi, me forçant à avancer… Zayn fini par me coller face contre un mur et resta dans mon dos. La température monta… il était brûlant, plus que d’habitude. Peut-être que chez les vampires l’excitation les réchauffait ?

  • Arrête Zayn.

Rapidement il me tourna face à lui et me colla de nouveau contre le mur, prenant mes deux mains pour les bloquer au-dessus de ma tête.

  • J’ai pas envie d’arrêter.

Je me raidis… Il n’en avait pas envie, donc il allait continuer tant qu’il ne serait pas arrêté… Comment lui faire comprendre que je ne pouvais pas, que ce contact me faisait peur… et que je n’en avais tout simplement pas envie… Il était gentil parfois, certes, mais je ne le voyais que comme un ami, comme tous les autres…

Lorsque mes yeux croisèrent ceux de Zayn… je ne pus détacher mon regard du sien : ses yeux verts me dévoraient… il n’y avait pas d’autre mot.

Une sueur froide coula dans mon dos lorsque ses pupilles descendirent sur mes lèvres.

  • Zayn, il est tard…

Un sourire se dessina sur ses lèvres :

  • Tu veux qu’on aille se coucher…

Mon stress monta encore… Dans ses paroles il était sous-entendu qu’il voulait que je dorme encore avec lui…

Il ne m’avait rien fait jusque-là… sauf un matin… mais ça n’avait été que pour me… provoquer…

Je voulus réagir, répondre, mais mes mots se coincèrent dans ma gorge. Son envie se voyait… tellement que s’en était intimidant. Je fini par réussir à articuler quelques mots :

  • Je veux aller me coucher… et dormir.

Il y eut un léger silence et je fini par insister :

  • Zayn, j’ai passé une dure journée je dois me…

Je ne pus continuer, ses lèvres se collèrent aux miennes et son souffle se mêla au mien. Cette situation… je me revoyais dans la même position… avec Zach. Alors que Zayn libéra l’une de mes mains… je ne pus la retenir… Le vampire s’éloigna de moi, surprit. On resta un instant figé tous les deux. Honteuse… je finis par m’échapper de ses bras et partis de la salle, laissant la serviette derrière moi pour courir plus vite.

Alors que j’allais ouvrir la porte de ma chambre, une main la claqua et je sentis Zayn dans mon dos. Je restai immobile, tremblante, les joues humides de larmes… Zayn finit par briser le silence :

  • C’était de ma faute… j’aurais pas dû t’embrasser… Excuse-moi…

D’une main il me tourna face à lui et on se regarda dans les yeux. Il ne semblait pas en colère après la gifle… Il la méritait en même temps… Je finis par soupirer et me laissai aller : passant mes bras autour de son torse pour me coller à lui. Zayn passa un bras autour de mon cou pour me garder contre lui puis s’éloigna de la porte de ma chambre. Il m’entraîna ainsi dans sa propre chambre.

Il était calmé… peut-être que la baffe l’avait un peu dessaoulé finalement…

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
SophieFantasy29
Père et noel
3
2
2
0
Sylvain Chanson
Alice est un reporter qui met le doigt là où ça fait mal. Et ces petites nouvelles retracent ses reportages.
5
2
2
10
Captainbrowni

Onde lascive
Sur un reflet de Lune,
Miroir d'eau.
6
5
0
0

Vous aimez lire Sucres ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0