Chapitre 20: Êtres Magiques. 

8 minutes de lecture

"Tout mortel a le sien : cet ange protecteur, - Cet invisible ami veille autour de son cœur, - L'inspire, le conduit, le relève s'il tombe"

- Méditations poétiques : L'ange - Alphonse de Lamartine.

Flashback -trois mois auparavant-.

Alexandre venait de laisser Laure. Celle-ci était dévastée: elle venait d'apprendre que sa fille Maëlys allait subir des attaques car celle-ci était la mère de la Prophétie.

L'homme du futur devait s'éloigner de la princesse d'Astramo mais il se refusait de la laisser sans protection. Il se décida d'aller rendre visite à son arrière grand-père, la seule personne qui élevait des Êtres Magiques.

L'hybride arriva donc chez les Onyx et patienta. Un homme encapuchonné sortit d'un buisson et l'observa durant un long moment. Il se décala de quelques pas et Alexandre s'avança. Une fois arrivé à sa hauteur, le fils de Maëlys lui expliqua sa présence.

— J'ai besoin de l'aide d'Hunter.

— Qu'as-tu besoin, homme du futur ?, grommela l'étranger.

— Seulement d'un Être Magique. Il doit protéger Maëlys Turin, précisa Alexandre.

— Reste ici, je vais chercher notre chef.

L'inconnu se transforma en guépard et disparut rapidement. L'hybride patienta donc, la mine soucieuse. Il devait se faire oublier. Aigle-Voyant avait raison, il n'aurait jamais du se mêler de tout cela. Néanmoins, il venait de révéler la Prophétie à Laure. Il se pouvait que d'autres personnes en aient eu connaissance. Il ne pouvait plus la protéger lui-même mais un Être Magique en avait la possibilité.

Les feuilles d'un buisson s'agitèrent et laissèrent place à un loup massif. Ses yeux gris métaux scannèrent Alexandre et il pencha la tête sur le côté, amusé. L'hybride sourit et lui demanda.

— Souhaites-tu me voir transformer ?

— La rumeur dit que le héros de la Prophétie aurait la capacité de se métamorphoser en un loup puissant et agile. Son pelage serait semblable à de l'onyx, comme ses origines. Ses yeux les rappelleraient car ils seraient gris métaux, comme tous les membres de ce groupe. En soit, cette personne aurait exactement la même forme que moi. Alors je suis assez curieux de me voir.

Le sourire d'Alexandre s'accentua et il fit une révérence. Lorsque sa tête était inclinée, sa transformation commença. Il posa ses mains au sol qui devinrent instantanément des pattes, ses vêtements furent troqués contre un pelage sombre, son visage s'allongea et devient aussi fin que musclé. Une fois sa métamorphose terminée, il poussa un long hurlement. L'animal s'assit et observa son semblable. Ce dernier hocha la tête.

— C'est une des rares fois où les rumeurs se révèlent vraies.

— Comment connaissez-vous ma véritable identité ? Tous les autres dieux l'ignorent sauf vous, les Onyx. Je sais que vous êtes puissants mais quand même, commenta Alexandre la mine boudeuse.,

— Nous sommes habitués à la traque. Mes hommes ont repéré en toi quelque chose que tout mon peuple possède.

— Je sais, les yeux, soupira le fils Turin.

— Non. Ton tatouage au bras. Un unique trait épais. Nous l'avons tous. Du moins, ceux qui ont officiellement appartenu à notre groupe, précisa Hunter. Mais passons. Que me veux-tu, Alexandre ?

— Un Être Magique pour protéger Maëlys Turin. Vous savez les risques qu'elle court. Vous savez aussi que je dois m'absenter quelques mois. Je risque de me faire repérer.

Hunter se releva et redevint un humain. Alexandre fit de même et suivit le chef des Onyx. Celui-ci s'enfonça dans l'épaisse forêt. Durant leur trajet, il précisa.

— Nous sommes les seuls à reconnaître que des animaux dotés de magies sont essentiels à notre survie. Ils agissent comme des protecteurs et nous le rendons bien. Je vais te donner un animal assez commun. Celui-ci a fais ses preuves, il est puissant et très aimant. Amène-le chez la personne qu'il doit protéger et il le fera.

Alexandre patienta devant une bâtisse. Son arrière grand-père revint vers lui et lui tendit un pigeon aux plumes brunes et blanches. L'hybride le remercia et disparut, ravi. Il avait enfin le moyen de protéger efficacement sa mère sans être présent.

Fin du flashback.

***

La diligence parcourait le chemin de pierre qui menait au palais du Roi. Les sabots du cheval frappèrent avec force et les serviteurs qui s'affairaient dans la cour arrêtèrent leur tâche pour observer les arrivants. Elle se stoppa avec force. Le cocher descendit rapidement et ouvrit la porte. Une jeune femme descendit de celle-ci, tremblante. Sa robe empire de couleur bleue turquoise était tâchée de sang. Elle portait dans ses mains un animal qui semblait dans un piteux état. Derrière elle, son époux descendit, la mine grave. Il héla un homme qui partit chercher le vétérinaire. Louis posa la main sur l'épaule de sa femme et murmura.

— Ne t'inquiètes pas, il devrait survivre.

— Pourquoi ne pouvons-nous pas le sauver ?, pleurnicha Maëlys.

— Nous avons certes des pouvoirs mais toi comme moi ne connaissons pas les Êtres Magiques. Cela serait trop dangereux pour nous comme pour eux de tenter de le soigner. Le vétérinaire devrait réussir.

Louis semblait se persuader lui-même. Steve ne bougeait quasiment plus et sa respiration était très irrégulière. Ses yeux étaient presque inertes. Néanmoins, une faible lueur persistait dans son regard. Il tourna la tête vers l'impératrice de la Magie et lui semblait dire que tout irait bien.

Le vétérinaire arriva en trombe et prit l'animal. Il l'emmena dans une salle entièrement désinfectée de tout microbe et il commença à préparer à lui donner des soins. Maëlys ne voulait pas regarder. Elle se contenta donc de fixer la diligence et de ressasser les évènements. Après la première attaque, il y en avait eu une deuxième. Malheureusement, il s'agissait cette fois-ci d'un groupe de dieux que Louis avait été incapable d'identifier. Steve s'était battu vaillamment mais sa vie était désormais en jeu. La princesse d'Astramo et son époux avaient réussi à les faire fuir mais ils avaient agi bien trop tard. Elle s'en voulait profondément.

Un homme arriva devant la salle et vit le jeune couple marié. Il s'approcha d'eux et d'un regard, il les intima de les suivre. Ces derniers acquiescèrent et tous ensemble, ils marchèrent afin de se rendre à l'intérieur du palais. Ce même homme les emmena jusqu'à la suite qui semblait appartenir à une personne de la haute caste sociale. Il les laissa rentrer puis disparut.

Maëlys et Louis se trouvèrent face au Roi d'Astramo. Celui-ci se tenait devant la fenêtre. Il se tourna lentement et les analysa. Il fit un bref sourire en voyant le ventre légèrement arrondi de sa fille. Il reprit un air autoritaire et leur demanda.

— Que s'est-il passé ?

— On a été victime de plusieurs attaques, lui répondit Louis en s'assoyant sur le fauteuil. Le premier était probablement un groupe de républicains. Quant au second, il s'agissait de dieux. Je n'ai pas su de quel groupe ils provenaient.

— Probablement des Aqlairre. Ils sont tous au courant que je refuse de les rejoindre. Ils ont du perdre foi en moi et veulent ma mort, s'agaça Maëlys. A cause d'eux, je risque de perdre mon animal domestique !

— Tu as failli perdre ta vie et tu penses à celui d'un vulgaire pigeon ?, s'agaça son époux.

— Ce "vulgaire pigeon" comme tu dis nous a protégé ! C'est grâce à lui que nous sommes ici !

— Calmez-vous, intervint Max. Vous êtes sous pression et c'est normal. Tu ne peux pas accuser sans preuve, Maëlys. Je te rappelle que les Elecflabre n'aiment pas trop le père de ton enfant. Ils savent aussi que tu as côtoyé pas mal de membres des Aqlairre. Ils pensent que tu peux être une traîtresse. Vous allez loger ici le temps qu'il faudra, il est trop dangereux pour vous de reprendre la route tant qu'on ait pas trouvé les responsables, expliqua-t-il. Maëlys, un serviteur va venir te chercher pour t'emmener à ta chambre. Louis, tu restes ici. Je dois te parler.

La princesse d'Astramo serra les poings, en colère. Evidemment que son père refusait d'accepter la vérité: il appartenait au Aqlairre ! Et puis, cela faisait depuis son mariage qu'elle ne l'avait pas vu, soit il y a bientôt quatre mois. Il aurait pu prendre de ses nouvelles entre-temps. Non, bien sûr que non, c'était bien trop demandé.

Un serviteur arriva et l'emmena hors de la pièce. Louis attendit patiemment. Max s'assit à son tour et prit la parole.

— Cela fait plusieurs mois que j'enquête sur la mort d'Alan et j'ai plutôt bien avancé.

— Avez-vous une piste ?, espéra Louis qui se redressa d'un seul coup.

— J'en ai plusieurs. J'ai plusieurs suspects. Néanmoins, je voulais que tu fasses quelque chose pour moi. Essaie d'en savoir plus sur Gabriel Eclair.

— Gabriel Eclair..., répéta le gendre d'un ton songeur. N'est-ce pas le nouveau chef des Elecflabre ?

— C'est exact. Il est un des suspects. Il voulait le trône qu'occupait Alexandra à l'époque. Il souhaitait plus que quiconque déclenché une guerre entre les divinités. Quoi de mieux que de tuer Alan ? Maëlys aurait pu être la suspecte idéale et il savait très bien qu'Alexandra la protégeait. Ainsi, il espérait qu'Aaron et moi allaient réclamer la tête de la cheffe des Elecflabre. Un plan un peu tiré par les cheveux, je te l'accorde. Mais bon je n'ai que ça pour l'instant, soupira Max. Va rejoindre Maëlys, elle a besoin de ton soutien.

Louis se releva. Il se rendit jusqu'à la porte puis fronça les sourcils. Il se tourna vers le Roi d'Astramo et lui demanda.

— J'ai deux questions. Qui produit les Êtres Magiques ? Comment sont-ils crées ?

— Seuls les Onyx le font. Personne ne sait réellement comment ils les produisent. Nous savons seulement qu'il s'agit d'animaux qui possèdent des capacités magiques et qu'ils sont plus malins. Inquiète toi plutôt sur qui a pu donner ce pigeon à Maëlys.

Louis hocha la tête et sortit enfin de la pièce. Il parcourut les couloirs et se rendit jusqu'à la bibliothèque. Une personne se rendit jusqu'à lui et lui demanda ce qu'il recherchait. L'empereur lui expliqua ce qu'il souhait et la bibliothécaire lui tendit un livre. Il la remercia et s'installa à une table et caressa l'intitulé: Tout Savoir Sur Les Êtres Magiques, volume 1. Il ouvrit l'objet et commença sa lecture.

Si vous êtes entrain de lire ces lignes, c'est que vous avez eu affaire avec ces étranges animaux. J'espère pour vous qu'ils ne vous ont pas attaqué. Ils sont assez féroces et se souviendront de votre trace magique. Ainsi, si vous vous approchez de la personne qu'ils protègent, ils vous attaqueront aussitôt, se rappelant qu'à l'époque, vous avez été une menace.

Les Êtres Magiques proviennent d'Anliana, la contrée où vivent les Onyx. Hunter Shadow, leur chef, aurait fais plusieurs élevages. Ils leur aurait donné aux premiers animaux une parcelle de pouvoir. Les générations suivantes se seraient transmis le gène.

Ce qui est important de savoir est que ces animaux sont quasiment immortels. Ils ne peuvent succomber de leur blessure. Une fois qu'ils jugeront leur mission accomplie, ils perdront de leur immortalité et vivront comme des animaux normaux.

Attention. Si vous tentez de soigner un Être Magique, il va activer sa défense car il pensera que vous voulez l'attaquer. Il va retourner toute votre magie contre vous et vous allez littéralement vous consumer.

Louis stoppa sa lecture, horrifié. Lui et Maëlys avaient confié les soins de Steve à un vétérinaire. L'empereur se leva brusquement, faisant tomber violemment la chaise contre le sol. Il courut rejoindre cette personne, priant pour que cela ne soit pas trop tard.

Annotations

Recommandations

Mimlay
2393, la Terre est gelée et désertée par les Hommes, installés dans des stations spatiales. Parmi une masse grandissante d'humains, quelques illuminés en quête de découverte.

LES CONSEILS ET ANNOTATIONS SONT LES BIENVENUS :)
206
179
382
93
Kae Morrigan
Né de parents pauvres et peu scrupuleux, Raïs est vendu à cinq ans à Luan Montserrat, un noble déchu qui compte s’enrichir sur le dos d’innocents : les garçons sont destinés à l’arène, les filles à la prostitution. L’argent ne peut être gagné que dans les larmes et le sang, et le seul moyen de prospérer est d’écraser plus faible que soi, tel est son mantra.

Raïs s’avère naturellement doué pour le combat et doté de l’étrange capacité de percevoir des êtres invisibles. Épris de liberté et doté d’un caractère rebelle, il n’accepte pas sa condition de gladiateur et œuvre pour sortir un jour de l’arène en compagnie de son amie Tasha.

Entre le maître et l’esclave se tisse donc une relation conflictuelle rythmée de nombreux désaccords et confrontations, et observée par une présence surnaturelle.

Karys, déesse guerrière aux cheveux violets, vénérée dans tout le royaume et dont le temple renferme des adorateurs prêts à tout pour la glorifier, est-elle bienveillante ou maléfique ? Pourquoi n’apparaît-elle qu’à Raïs ?





Magnifique cover offerte par Little’Amava qui maîtrise parfaitement le graphisme ! Un grand merci à elle !
635
957
2006
813
Popli
Alors que le dernier Passeur meurt, son héritier récupère son objet de pouvoir : le violon. Il ignore cependant tout de la magie des émotions et du monde de Thera auquel il est pourtant intimement lié.
Les secrets de famille se dévoilent mais l'enjeu est bien plus grand, car on parle de la survie de tout un autre monde.
Accompagné de Joyce, Trent devra mûrir pour accomplir sa destinée.
124
379
1475
137

Vous aimez lire Yennefer ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0