Épisode 37

6 minutes de lecture

Tiplouf

Me voilà sous l’océan, dans un petit bar dans laquelle je discute avec un Carabaffe d’une vingtaine d’années. Celui-ci est barman depuis peu et m’a offert un verre de lait Meuh Meuh, puisque je n’ai pas l’âge légal pour boire de l’alcool. J’ai trouvé cet endroit par hasard. Réservé aux Pokémon aquatiques. Il y a une bonne ambiance avec la musique qui joue au fond de la grande pièce. Je vois des clients arriver et partir, simplement en plongeant à l’eau. Par les vitres, nous pouvons voir d’autres Pokémon qui nagent sous le ciel éclairé. Je sirote mon verre alors que je repense à ces derniers jours.

— Ce mec t’a brisé le cœur et ça se voit, dit Carabaffe. Mais bon, il y a plein de poissons dans l’eau, comme on dit et tu es un Pokémon d’Eau, alors pourquoi t’en faire ? Il y a bien un mec quelque part sur le continent qui acceptera de sortir avec toi.

— J’ai déjà une petite idée, mais il est parti retrouver sa famille à Poképolis… je dis, les yeux fermés. Je pense que je vais essayer des sites de rencontres, quand j’aurai l’âge légal. J’aurais peut-être plus de chance sur quelque chose comme PokéMatch, mais en version gay. J’suis même pas supposé me retrouver ici… Pourquoi vous m’laisser entrer ?

— Bah, j’sais pas mec, mais tu m’avais l’air d’aller mal. Le taux de suicide chez les jeunes est élevé de nos jours, avec toute la pression que les adultes leur foutent sur le dos. J’avais pas envie de te donner l’envie, tu vois ?

— Ça va, Carabaffe… J’suis pas suicidaire. Juste paumé… HIC ! Dis donc… t’as mis un truc dans ton lait Meuh Meuh ou quoi ? J’me sens tout bizarre…

— C’est peut-être parce que tu bois ton troisième verre depuis que t’es arrivé… ?

— Ah ouais… Je savais bien qu’il y avait quelque chose qui cloche… Comment j’te dois ?

— Le premier verre était gratuit. Mais pour toi, j’vais te charger cents pièces d’or par verre supplémentaire. Ça te va ?

— Si peu ?! Eh bah… z’êtes généreux, ici…

— Bah, faut dire que c’est pas de l’alcool non plus et c’est pas vraiment ce qu’on vend ici, mais parfois, ça fait du bien avec la plupart de nos repas.

Ici, ils vendent des fruits de mer, du poisson et d’autres trucs à base d’algues, de légumes et j’en passe. Plein de produits qui rentrent ici viennent en fait de notre ferme. J’en savais rien jusqu’à ce que Carabaffe me dise qu’il est l’un des acheteurs de ma mère.

— Sinon, gamin… tes parents vous ont-ils donné des nouvelles ? Quelques Pokémon et moi, on commence à s’inquiéter pour ta mère avec tout ce qui se raconte dans le nord.

— Primo, j’suis pas un gamin… et deuzio… il s’passe quoi dans l’nord ?

— Quoi ? T’as pas entendu ça aux nouvelles ? Y paraît qu’il s’est passé quelque chose dans la Crevasse des Cadoizo. C’était il y a deux jours environ. Ça disait que toute la colonie était passé au feu. Pas un seul survivant. Y’avait même des hélico’ qui ont pris tout ça en images. C’était pas très beau à voir…

— Minute… C’est là où mes parents devaient se rendre… et ça fait des semaines qu’on n’a aucune nouvelle d’eux… Oh non… oh non… oh non…

Je me lève d’un bond et je me dirige vers l’une des nombreuses sorties de ce bar.

— Eh ! Tu me dois deux cents pièces d’or, gamin !

Je me tourne vers le barman et lui lance une bourse de cinq cents.

— Gardez la monnaie ! ajouté-je avant de plonger à l’eau.

Je nage ensuite pendant quelques minutes avant d’atteindre la surface. La plage n’est plus très loin alors je pousse avec mes pattes et mes ailes jusqu’à ce que j’atteigne le sable. Ensuite, je cours en direction de notre cottage. Mon oncle a laissé la porte déverrouillée, car il est chez nous toute la journée. Je m’empresse de secouer mes plumes encore un peu trempes et je rentre chez moi.

— Tonton ! je m’exclame. Pourquoi tu ne m’as rien dit pour la Crevasse ?

— Quelle crevasse ?

— Ne me dis pas que tu n’as pas vu les nouvelles ? T’es devant la télé presque tous les jours, du matin au soir ! La Crevasse des Cadoizo a été incendiée !

— Ah ouais… j’ai cru voir ça en manchettes…

— Et tu n’as pas cru bon de nous en parler, à moi et ma sœur ?

— Bah non ? Pourquoi ?

— Non, mais es-tu idiot ou quoi !?

— Je te défends de me parler sur ce ton, jeune homme !

— Ton frère est peut-être mort et tu t’en fiches !

Ça prend quelques secondes à Tonton Voltali pour comprendre ce que je viens de lui dire. Il avait carrément oublié que mes parents se rendaient justement à la Crevasse.

— Merde… Ça me revient.

— Ils ne t’ont pas laissé de nouvelles, nan ?

— Négatif. Toujours aucun coup de fil. Tu sais comment est la toundra. Impossible de contacter qui que ce soit à moins d’être à un endroit spécifique, comme la Crevasse.

— Ouais bah, il n’y a aucun survivant d’après ce qu’on m’a dit.

— Eh merde… si effectivement il n’y a pas de survivant, c’est la cata’…

Je m’empresse de me rendre dans ma chambre et m’assois au pupitre de mon ordinateur afin de consulter internet. J’ouvre la page des nouvelles de Poképolis et je fouille dans les mots clés afin de sélectionner le sujet que je recherche. J’appuie le bouton Démarrer et j’entends déjà la présentatrice :

Comme vous pouvez le voir, nous survolons en ce moment la Crevasse des Cadoizo, aussi connue sous le nom de la Vallée des pingouins par plusieurs de nos auditeurs. Il semblerait que cet incendie ait commencé au milieu de la nuit dernière et que tout le campement est passé au feu. Nous ignorons encore s’il s’agit d’un acte criminel, mais nos enquêteurs sont sur places pour analyser cette scène. Comme vous le savez déjà, la Crevasse abritait plusieurs Pokémon Glaces ainsi que d’autres espèces résistant au froid. Cette colonie était reconnue pour ses excellents desserts que la plupart de nos compagnies avaient pris l’habitude d’importer. Malheureusement…

Le reste de cette vidéo est déprimante. Elle ne me renseigne pas sur ce que je connais déjà. Je ferme celle-ci et je consulte les archives du site jusqu’à ce que je tombe sur une mise à jour récente dans un article. J’ouvre celui-ci et je peux lire noir sur blanc :

L’enquête de la Crevasse des Cadoizo est terminée. Nos experts ont découvert des bonbonnes à essences écartées un peu partout dans la colonie, dont le contenu a effectivement été éparpillé sur les maisons et les plateformes du campement. Plusieurs citoyens ont tenté de prendre la fuite en escaladant les murs de glace, mais sont tombés à leur propre mort. Tout porte à croire qu’il s’agisse d’un crime prémédité et organisé. On se rappellera de l’incident de Bekipan Ville, quelques jours plus tôt. Nul ne sait si ces crimes sont liés. Pour plus d’information, veuillez…

Je suis sans voix. J’envoie les liens de la vidéo et de l’article à Flamiaou et Bulbizarre, puis je ferme mon ordinateur. Ensuite, je me lève et me dirige vers mon lit, sur lequel je m’écrase, à plat-ventre. Je regarde le mur en face de moi, vidé de toute énergie, tétanisé par la peur. Encore une fois, un crime immonde a été commis, mais en dehors de notre région. J’espère me tromper et que tout ceci n’est qu’une coïncidence… Mais serait-ce un coup du Fléau Pourpre qui cherche à se venger des Guildes Pokémon ? Si c’est le cas… ils vont sûrement attaquer le Ranch Meuh Meuh et Poképolis, prochainement…

Annotations

Recommandations

Vous aimez lire TeddieSage ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0