Épisode 36

5 minutes de lecture

Flamiaou

Lucario m’impressionne. Non seulement la couleur de sa fourrure est beaucoup est plus claire que celle de ceux qu’on croisent d’habitude, mais il vient de lancer un Psykoud’Boule contre un Nosferapti qui est venu nous attaquer.

Notre ami recule et utilise ensuite Poing Glace. Pendant ce temps, Pikachu lance Vive Attaque sur un Taupiqueur qui se trouvait à deux mètres de nous. Bulbizarre couvre nos arrières en lançant Poudre Dodo sur un Racaillou, alors que Goinfrex se préfère à utiliser Plaquage sur ce Pokémon.

Quant à moi, j’essaie de repérer Krabby grâce au diapositif que m’a passé Lucario, un peu plus tôt. Les clignotements sont un peu forts à notre droite. Par contre, il n’y a pas d’ouverture. Nous allons devoir contourner quelques couloirs et d’autres salles. Je range le gadget dans mon sac et m’élance en direction d’un nouveau Nosferapti qui surgit d’en arrière un lampadaire. Oui… Un lampadaire. Même moi, je n’y croyais pas, jusqu’à ce qu’on se rende compte que ce donjon faisait la simulation d’une ville déserte. Est-ce une erreur dans la matrice ? Je l’ignore. Le Créateur semble s’amuser à nous distraire.

— Par ici, tout le monde ! lancé-je par-dessus mon épaule. Je crois que je sais où se trouve Krabby ! Faut juste aller un peu plus loin et tourner à droite quand on peut !

— Flamiaou ! hurle Bulbizarre. Attention !

Juste au moment où elle dit ça, deux Taupiqueur sortent d’en dessous de mes pattes et essaient de m’attaquer. J’esquive le premier coup de griffe, mais le second me blesse au flanc. Je pousse un cri de douleur et tombe sur le côté. Bulbizarre m’attrape avec ses lianes et me tire vers elle. Son rôle de Pokémon de support fonctionne à merveille, sauf qu’elle n’est pas équipée pour me soigner. Pikachu a les objets de soins.

— Attends, j’arrive ! me lance-t-il. Lucario, Goinfrex ! Tenez les occupés !

— Tout de suite, chef ! répond Goinfrex.

Lucario ne répond pas, au lieu de cela, il envoie une Aurasphère au duo de Taupiqueur. Cela lui a demandé beaucoup de concentration. Quant à Pikachu, il sort un pot de pommade qu’il applique rapidement sur ma plaie. Bulbizarre sort une Baie Oran de son sac et me la tend. Je l’accepte et en prend quelques bouchées. Ce sera suffisant, car l’onguent médicinal et ce fruit sont bourrés de vitamines assez fortes pour m’aider à accélérer la guérison. Je me relève lentement, avec l’aide de la souris et la grenouille.

— Merci, c’est sympa, dis-je. Comment as-tu deviné qu’ils allaient sortir du sol ?

Je me tourne vers Bulbizarre lorsque je pose cette question.

— Je suis un Pokémon Plante, Flammy. C’est une intuition liée à mon espèce.

Je ne peux m’empêcher de trouver cela fascinant. Autant j’ai de bons yeux, autant sa peau sensible lui permet de ressentir les vibrations dans le sol.

— Tiplouf est en train de manquer un sacré combat, en tout cas, fait Pikachu, alors qu’on observe Lucario massacrer les derniers Pokémon sauvages de la pièce.

— Ouais, répond Bulbi. Au moins on a quelqu’un qui semble s’amuser dans cette mission. Mais faudrait pas rester ici trop longtemps, sinon le Créateur va nous sortir du donjon. Venez. Faut qu’on bouge.

Nous suivons donc son conseil et nous quittons la salle, laissant les corps des Pokémon inconscients derrière nous. On s’enfonce dans un couloir, puis un autre, et un autre, pour finalement trouver la pièce où se trouve Krabby. Il est tout au fond, recroquevillé sur ses pattes. Il y a quelques créatures hostiles ici, mais rien que nous ne pouvons pas abattre seuls. Pikachu utilise Vive Attaque sur un Racaillou, suivit d’une Queue de Fer. Quant à Bulbizarre, elle utilise Fouet Lianes contre un Taupiqueur et un Gravalanch qui nous ont repérés. Goinfrex s’élance et c’est à son tour de nous surprendre.

Notre ami grandit et s’élargit à vue d’œil, jusqu’à prendre l’apparence d’un énorme Ronflex, tout aussi gros que ses parents. Bien qu’il soit lent, il arrive quand même à plaquer quelques Nosferapti avec son corps immense. Lucario s’en approche pour l’aider à se relever, mais en profite pour lui faire une bise sur la joue.

— Nous y sommes presque, les amis ! lancé-je.

Je crache une Flammèche sur Nosferapti, mais celle-ci se transforme aussitôt en une attaque plus puissante. Je viens d’apprendre Lance-Flammes. Ce n’est pas tout, mais moi aussi mon corps commence à s’illuminer. Alors que je cours en direction d’un Racaillou, je sens mes pattes s’agrandir et mon corps s’allonger. Une cloche de feu apparaît autour de ma nuque et je sens ma vitesse augmenter. Je suis devenu un Matoufeu, alors que la lumière me quitte. Après un instant, je freine avec mes nouvelles pattes puissantes et je me retourne vers mes amis pour admirer la scène. Nous avons réussi à abattre tous les Pokémon dans cette pièce, sans exception. Il ne reste plus que Krabby.

— Ouah, trop cool ! lance Pikachu qui court dans ma direction. J’adore ton nouveau style, Flammy. Ça te va bien !

— Ouais ! répond Bulbizarre qui s’approche aussi de moi. C’est Tiplouf qui va être jaloux quand il va voir que tu as évolué avant lui !

J’esquisse un petit sourire. Flammy restera mon surnom, même si ça ne fait plus partie de mon ADN actuel. Je trouve ce surnom parfait pour me représenter. Je lève toutefois mon regard vers le gros balourd qui nous rejoint. Ce dernier tient Lucario sur l’une de ses épaules, alors que le loup profite de son véhicule improvisé.

— En tout cas, je ne m’attendais pas à ce qu’on évolue tous les trois, remarqué-je en observant Ronflex et son fiancé. Toutes mes félicitations, Frex !

— Merci, Flammy, me répond-il avec une voix plus grave et virile que la précédente.

— Oh, chéri… tu me donnes des frissons, couine Lucario sur l’épaule de son fiancé.

Je roule les yeux. À chacun ses fantasmes, dit-on. Je décide de me déplacer vers Krabby qui vient de sortir de sa cachette. Il nous observe, tout en se déplaçant de manière latérale. Son corps ne lui permet pas d’avancer ou de reculer de manière conventionnelle. Il est plutôt rapide, c’est une bonne chose. Il ira loin, dans la vie.

— Ça va, petit ! lancé-je. Ton père nous envoie ! Krabboss s’est fait du sang d’encre pour toi, en ville ! Es-tu blessé ?

— N… Non, Monsieur Matoufeu ! Je veux rentrer chez moi !

— Alors rejoins-nous ! On a le moyen de te faire sortir !

Nous nous approchons de lui tranquillement. Il semble hésiter un peu, avant de s’approcher de notre équipe. Il est intimidé par la grandeur et le généreux tour de taille de notre ami Ronflex, donc se cache derrière Bulbizarre. C’est un gamin, en fait. Il doit avoir plus ou moins huit ans, si on en juge le ton de sa voix.

— Très bien, dit Pikachu. On peut partir.

Aussitôt, Lucario presse sur le bouton du foulard à son cou et une lumière magique commence à nous entourer. Un à un, nous sommes propulsés à l’extérieur du donjon, en compagnie de Krabby qui a été touché par cette magie, lui aussi. Nous nous retrouvons dans les plaines sauvages, à l’est de Bekipan Ville. Le donjon mystérieux, quant à lui, se situe tout juste derrière nous.

Non seulement nous avons récolté tous les objets manquants, mais nous avons aussi sauvé cet enfant. On peut dire qu’on a accompli plusieurs missions en une journée, ce qui est un exploit pour la Team Pancakes. Mon seul regret est que notre chef n’est même pas là pour célébrer avec nous…

Annotations

Recommandations

Anaïs Sieffert
Quand on a de l'ambition, on peut toujours atteindre nos objectifs et changer notre destin !
26
0
0
26
Marine Desvoivre
Comment empêcher une future apocalypse lorsqu'on ne croit pas au dieu égyptien et que l'on est une simple mortelle ? Chloé se remémore tout ce qui lui est arrivé depuis le premier jour de son retour chez elle au déclenchement de toutes ses catastrophes. Une histoire tellement inimaginable et effroyable. Mais tout cela n'est rien, comparé à tout ce qui l'attend encore...
27
34
659
73
A.C. Crossway
Un livre mal rangé, des souvenirs flous, une vague d'angoisse. Il en faut peu à l'homme pour tomber dans la paranoïa.
32
23
4
12

Vous aimez lire TeddieSage ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0