Page 12

Une minute de lecture

Pardonne-moi, mon fils.
Là bas, dans ce placard glacial, j’ai beaucoup réfléchi. C’est Méhia qui m’a retrouvée. Pourtant là-dessous, ma puce n’était pas localisable.

Elle m’a souri, elle m’a dit qu’elle sentait ma détresse. Elle m’a expliqué tout ce que ça voulait dire. Tu n’es pas viable, mon fils. Jamais, si tu allais plus loin dans l’existence, tu n’aurais pas la chance de ressentir ce que je peux ressentir pour ton père, par exemple. Tu n’y arriverais pas.

Mon fils, qu’aurais-tu à faire dans notre société, toi qui es incapable de t’y intégrer ? Tu es différent. Trop différent de nous.

Et surtout, surtout, tu ne ferais que souffrir de cette différence. Tu nous ferais souffrir.

Ça n’est pas ma faute. C’est ainsi. Ton père et moi n’avons rien fait de mal.

Je m’excuse. Je suis retournée à l’hôpital avec Méhia. Tout le monde nous attendait. Elua m’a serré dans ses bras.

« Faisons pour le mieux », m’a-t-il soufflé, rassurant. Je me suis demandée comment il faisait pour être si serein. Il t’avait déjà dit adieu dans son cœur.

On a tenu à assister ensemble à l’interruption volontaire de ton existence, mon fils. C’était très étrange. Tu t’es simplement endormi. Et à présent, tu n’es plus.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Cornedor
Deux soeurs un peu paumées, blotties au milieu de leurs livres dans leur appartement étroit.
Un sans-abri à l'accent étrange, qui crée des masques somptueux à l'effigie d'animaux.
Et un jour, deux nouveaux masques... aussi biscornus qu'imaginaires, qui ne se rapportent à rien de connu.
Lorsque Blanche et Cornélia découvrent un carton devant leur porte, contenant une étrange petite bestiole et un simple mot griffonné sur un post-it, il ne tient qu'à elles de mener l'enquête afin de retrouver celui qui leur a laissé ce cadeau.

Jusqu'à découvrir cet étrange monde, ancien et cassé, qui déploie ses méandres invisibles à quelques pas de leurs vies...


→ Un nouvel épisode tous les 2 jours

Une histoire délirante dans laquelle vous trouverez (en vrac) : deux filles maigres comme des clous et pas très douées, leur chat galeux mangeur de patates, un petit monstre à carapace de tortue, un mafieux immortel à écailles, un lapin carnivore en voie de disparition, des combats de monstres dans des arènes high tech, un porc-épic en or de deux cents kilos, des trafics louches de viande humaine et des créatures mythologiques par pelletées entières.


[Contemporain - fantasy urbaine - humour - un peu d'action et de glauque pour saupoudrer le tout]
509
1084
1020
281
Elore Cohlt
Certaines personnes sont rentrées dans le business par nécessité, d'autres par révolte. Raïra, elle, n'avait rien de tout cela. Rien qu'une connexion de trop, rien qu'un grand coup de malchance pour la saisir le jour où sa vie a changé. Raïra est passée de l'autre côté, s'est faite coeur d'acier et gueule cassée. Au fil des mauvais coups, Raïra s'est métamorphosée. Ceci est l'histoire de l'avant, du pendant, de l'après. Son histoire à elle, à même la peau gravée.
110
109
331
282
E'lia
Les tristes victimes de l'éternel plateau bigarré
1
0
0
1

Vous aimez lire cestdoncvrai ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0