Chapitre 6

Une minute de lecture

Monsieur Zappeto trouve l’endroit ravissant : de l’eau, un palmier… c’est parfait. Il décide d’installer son cirque ici. Sa troupe monte le chapiteau, donne à boire aux animaux sauvages… tout cela au milieu de rires et de bavardages. Monsieur Zappeto est satisfait. C’est un homme charmant, aux lèvres rouges et aux yeux bleus. Il apprécie son travail et ses salariés, pensant le plus grand bien de tous. Son cirque était renommé avant l’apocalypse, les numéros classiques en côtoyaient de plus extravagants, mais tout en restant familial car monsieur Zappeto adorait les enfants… il les aime toujours d’ailleurs, mais en ces temps de désastres on n’en croise plus beaucoup. Aussi a-t-il décidé de créer une exhibition un peu plus effrayante.

Dans une des cages en fer, près de celles des tigres, des hommes aux visages glabres, aux vêtements déchirés, et émettant des grognements sans sens, cognent aux barreaux. Des zombies… Ah ! Monsieur Zappeto est ravi.

Dommage que son premier spectateur soit en train de partir au loin, en courant. Bizarre, il semble fuir quelque chose en criant :

- Le ciiiirque !!!!

Fin

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Ode Colin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0