Si JE T’OUBL …HIPS !... JÉRUSALEM (Burp)

Une minute de lecture

A peine arrivé à Rome, Krogius, le Chancelier-Directeur de la Banque du Saint-Esprit reçoit l’ordre impérial autant qu’impératif de dénicher une valeur immobilière en remplacement de Venise.

Clément XV est contraint de brader à vil prix son plus cher trophée : les Lieux-Saints ! Le coup de grâce est donné aux finances papales.



Le Royaume de Jérusalem, ultime fief pontifical, est alloué au Reich pour un bail de 99 ans. Le gouverneur militaire de Palestine, le Prince Don Juan de Hohenstaufen, jusqu'ici simple secrétaire particulier du Chancelier, installe ses quartiers à Haïfa, tandis que le Cardinal-légat du Pape, Michelangelo Michieli, s’établit près des Lieux-Saints, en tant que Patriarche de Jérusalem.

Sous la pression des milieux d’affaires munichois, la Palestine se couvre de brasseries et de débits de bière. Une lutte commerciale féroce s’engage entre la ROSENBRAU et la KOHLERBRAU. La liberté commerciale prévaut en Terre Sainte, en vertu du décret « Dignum est Bituri ».

Les établissements von Kohl intensifient la culture du houblon en Galilée, bénéficiant de la pureté miraculeuse de l’eau du Lac de Tibériade, et lancent la Redemptor, blonde, légère et digeste, titrée 8°.

En riposte, la ROSENBRAU n'hésite pas à profiter de la densité remarquable de la Mer Morte pour élaborer une brune forte, capiteuse et lourde, qui titre 33°, l’Exterminator. La guerre des brasseries bat son plein à Jérusalem. Le Cardinal-Légat, en accord avec Don Juan de Palestine, négocie un compromis entre les deux BRAU.

Tandis que le Saint-Sépulcre est confortablement aménagé par von Kohl en Taverne : l’OsternKeller, de son côté la ROSENBRAU édifie sur le site du Golgotha une réplique parfaite de la Hofbrauhaus de Munich : La KarfreitagStube, qui illumine de mille feux le lieu de la Crucifixion où l’Exterminator coule à flots au milieu des fanfares bavaroises et des pèlerins en goguette.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 6 versions.

Vous aimez lire Monalisette ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0