IX: Chaque pierre doit servir

2 minutes de lecture

La chauve-souris me conduit jusqu’à Lordaeron. Tous m’attendent. Ils savaient que j’allais revenir en peu de temps. J’arrive au sol. Elle est devant moi. Elle court dans ma direction pour me serrer dans ses bras.

« Préparons nous pour le siège » me dit-elle.

Nous rentrons dans la grande salle pour préparer les défenses. Tous les généraux sont convoqués. Chacun proposent leur plan. Mais rien de convainquant. Ils se tournent alors vers moi. Moi qui connaît mieux l’Alliance dans cette pièce. Leur équipement, leurs engins de sièges.

_ « Voilà ce qu’on va faire. Varok et moi, si une brèche s’ouvre dans nos murs, nous devons la couvrir. Lor’themar et Baine, si l’Alliance parvient à rentrer dans la forteresse, vous devrez les repousser. Gallywix, j’ai besoin de tes meilleurs ingénieurs pour fabriquer des engins de défense. Sylvanas, tu seras sur les murs avec les archers »

_ « A quoi devons nous nous attendre ? » Me dit Varok

_ « Le plus grand danger sera les tours de siège, elles ont été améliorées par les nains. Il y aura des dégâts. »

_ « Quand est-ce qu’ils arrivent ? »

_ « Demain »

Sylvanas prend la parole.

« Une spirale de haine nous enserre…

Une succession d’alliances forgées, puis brisées.

Partager ce monde nous a tant coûté.

Et nous avons oublié ce qui fait notre force.

Guerrier de la Horde, nous les combattrons. Que ce soit demain ou aujourd’hui. POUR LA HORDE ! »

Tous répondent au crie. J’en fais de même.

« POUR LA HORDE ! »

Nous sortons de la salle et donnons les ordres aux troupes. Toutes les planches, toutes les pierres doivent êtres utilisées pour la défense. Tous les soldats, ingénieurs et généraux même Sylvanas s’y mettent. Je fais de même. Je n’ai jamais vu une telle entraide entre différentes races, même du côté de l’Alliance. Je me sens bien. Comme pour mon premier siège, j’ai vais sans doute mourir. Mais c’est avec des compagnons d’armes que je tomberai.

c’est le crépuscule. C’est silencieux. Pendant que certains veille, je suis là. Sur les murs. En train de penser à tous ce que j’ai vus, ressenti, entendu, que des bonnes choses. Je me dirige vers armurerie pour enfiler une armure plus approprié à mon nouveau camp. Sylvanas s’y trouve. Elle était justement venue pour m’en trouver. Elle me tend une cuirasse, un heaume et des jambières. Tous est à ma taille.

« Je t’ai trouvé quelque chose qui pourrait correspondre à ton type de combat. »

Une épée à une main et un bouclier. Le meilleur, c’est quand elle me donne un tabard avec l’insigne de la Horde. Je m’équipe et me voila prêt.

« Ça te va très bien » me dit-elle avec un sourire joyeux, mais celui ci s’échappe pour laisser la place à l’inquiétude. Des larmes commencent à sortir de ses yeux. Je les effaces en lui caressant la joue.

_ « Écoute, quoiqu’il arrive, je serai toujours là pour te protéger »

_ « Non. Je m’en moque de moi. Ce qui compte à mes yeux, c’est toi. Que ce passera-t’il, qu’est-ce que je vais devenir si tu... »

_ « Tu demeuras toujours LA Chef de guerre. Et même si il ne bât plus, je serai toujours là dans ton cœur »

_ « Il a recommencé à battre, Almar. Je le sens »

Nous nous serrons dans les bras l’un de l’autre sans nous séparer. Demain… Je vais sans doute mourir.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
Liania G.L

https://www.scribay.com/text/1971245533/inaya---milla/chapter/352749
0
1
0
0
Larousse
A tous ceux qui comptent pour moi et toutes ces relations différentes qui nous unissent !
11
16
47
4
Yukishi
Je vous propose une série de poèmes, rédigés par votre humble serviteur.
Le tout bien sûr en total amateurisme, n'ayant pas pratiqué ni lu énormément de grands auteurs.
Juste que, j'entends par là pour ma part comme l'écho d'une douce musique à mes oreilles, alliant images dépeintes métaphoriquement, comme le reflet d'un lyrisme fantasmé.

Voici un poème un peu plus anecdotique, je me suis amusé à faire une constance de sept syllabes à chaque vers.
Pour le prochain, je partirai sur quelque chose avec plus d'implication en comparaison !
4
3
0
0

Vous aimez lire Thibault "Scary" ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0