Chapitre 21 : Eveil

4 minutes de lecture

— Aujourd’hui va commencer la dernière partie de votre entraînement avant votre mission. La magie. Pour commencer, nous allons nous rendre chez les magiciens de sa Majesté. Ils auront pour rôle de vous éveiller, annonça le directeur lorsque tous les apprentis dragoniers furent réunis dans l’arène habituelle.

— « éveiller » ? le coupa une jeune fille aux cheveux violet.

— J’allais vous l’expliquer, mademoiselle Swan, lui répondit le directeur avec une pointe d’agacement. Être « éveillé » signifie que nous allons « réveiller » vos capacités magiques.

§

L’homme les guida le long des couloirs de l’académie avant de sortir dans les rues de Liodas. Ils marchèrent quelques minutes, les passants cessaient leurs activités pour murmurer à leur voisin. L'entraînement des dragoniers ne semblait pas secret.

Ils finirent par arriver devant une grande tour. Alors que le directeur passait la porte, les apprentis se figèrent.

— Suivez moi, dit-il simplement avant de claquer la porte derrière lui.

Il avait clairement dit de le suivre, pourtant, Sheireen avait l’impression qu’elle ne devait pas rentrer dans cette tour. Qu’elle n’y était pas prête. Elle voyait que tous autour d’elle ressentait la même chose. Comme ci, quelque chose les en empêchaient.

Mais elle devait entrer dans cette tour pour continuer son entraînement. Elle eut alors un déclic, et si c’était les magiciens qui les faisaient douter ainsi ? Utilisant toute la détermination dont elle était capable, elle franchit la distance entre les apprentis et la porte, et entra.

—… dû annuler le sort, disait avec autorité la directrice à Rowenn.

— Pourquoi faire ? S'ils n’arrivent pas à passer, ils ne seront pas aptes à étudier la magie, répondait le mage, catégorique. Tiens, voilà la première.

— Donc c’était bien un sort ?

— Oh, tu as deviné. C’est prometteur.

— Où en sont les autres ? demanda le directeur.

— Ils hésitent à entrer.

— C’est le but de ce sort, intervint Sévrar qui descendait les escaliers les bras chargés de livres.

La porte claqua alors dans le dos de Sheireen. C’était une toute jeune fille albinos. Ces yeux blanc ne semblaient rien voir. Sheireen se souvenait qu’elle s’appelait Kala et qu’elle était belle et bien aveugle, pourtant, elle était tout aussi doué, voir plus, que certains apprentis dragoniers. Elles se saluèrent puis attendirent en silence l’arrivée des autres.

§

Une heure avait passé et le dernier apprentis avait enfin franchit la porte. Rowenn pris alors la parole :

— Bienvenue, bienvenue. Mais trêve de bavardage, nous avons suffisamment perdu de temps. Vous allez me suivre chacun votre tour pour votre éveil. Premier arrivé, premier servi. Nous allons commencer par Sheireen qui a réussi à entrer la première. Suis -moi.

Il se tourna et, plutôt que de monter comme l’aurait pensé Sheireen, il ouvrit une trappe au sol et descendit dans un sous sol. Elle le suivit, découvrant une immense salle illuminée par des brasero aussi grand qu’Orion. De nombreux magiciens s'affairaient un peu partout. Le chef la guida jusqu’au centre de la pièce où se dressait un autel taillé dans une roche noire et gravé de symboles étranges. Le magicien l’invita d’un geste à s’installer sur la pierre froide et dure. Une fois qu’elle fut allongée, l’homme se plaça au bout de l’autel, près de sa tête. Il fut ensuite rejoint par deux autre mages qui se placèrent de sorte à former un triangle.

Sans plus attendre, ils se mirent à chanter. La voix grave de Rowenn se mêlant à celles plus aiguë de l’homme et de la femme. Sheireen ne comprenait pas ce qu’ils disaient pourtant, elle ressentait dans chaques parties de son corps le pouvoir que dégageaient ces mots inconnus. Alors que le chant augmentait en volume, les poils de la jeune fille se hérissèrent et tout à coup, elle ne sentit plus la froideur de la roche dans son dos. Elle s’élevait dans les airs. Les braseros s’éteignirent brusquement, comme si un géant les avait soufflés comme une bougie. L’elfe remarqua alors que de la lumière émanait des trois magiciens qui ne cessaient de chanter.

Sheireen sentit alors comme une griffure à l'intérieure de sa cage thoracique, elle se cabra sous la douleur, retenant un cri. Elle se redressa d’un coup tandis qu’un halo noir se formait autour d’elle. Ses yeux étaient révulsés, ses cheveux flottaient comme si elle était sous l’eau. Sheireen n’était plus consciente.

Alors que la cérémonie arrivait à sa fin, le halo se mit à bouillonner avant de former des bandes noires. Elles s’allongèrent doucement, se rapprochant des magiciens présents dans la salle. Lorsqu’elle entra en contact avec l’un d’entre eux, il s’effondra, comme si la bande avait aspiré son énergie. Ce fut comme un signal, toutes les autres bandes foncèrent alors vers les magiciens restant, pompant d’un coup leur énergie. Ne restaient debout que les trois mages qui finissaient l’éveil.

Le chant se finit une longue note et Sheireen redescendit doucement sur l’autel. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle découvrit les dégâts que son éveil avait provoqué.

Alors que les deux mages s’occupaient de leurs collègues, Rowenn prit Sheireen à part :

— Ce que tu viens de faire, tu n’en parleras à personne.

— Pourquoi ? Ce n’était pas normal ?

— Non. L’éveil n’est pas sensé être dangereux. Tu es une aura noire, Sheireen. Tu es très puissante, mais ta force vient de Sathenass, le dieu de la destruction.

— Et c’est mal c’est ça ?

— Non mais tu pourrais, sans le vouloir, faire beaucoup de dégâts. Je souhaite donc que tu viennes me voir lorsque ton entraînement à la magie aura commencé pour un cours particulier.

La jeune fille acquiesça, un peu inquiète. Ensuite, Rowenn l’envoya prévenir le directeur, qui attendait avec les autres, que les éveils reprendront après une collation.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
Pétales de nacre
La réponse au défi "Une phrase par jour" en trio...

Quelqu'un, Laurent Datünder et Ténèbres Lumineuses réunissent leurs plumes pour présenter cette nouvelle œuvre, qui risque d’osciller entre poésie, folie, humour et amour.

Merci pour votre passage ! <3

(PS : Ne sont-ils pas adorables, ces trois petits oursons ? ^^)
455
408
9
6
Œil de Lynx
Quelques articles de mon journal "L'œil du Lynx"... (je précise que les articles sont humoristiques ^^")
18
12
5
2
Sainsu
Dans ces courts textes j'essaie de vous faire deviner ce qui est important pour moi.
25
75
1
1

Vous aimez lire O_rion ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0