Chapitre 20 : Maraxès

4 minutes de lecture

Kira sauta de son lit dès que le premier son de cors résonna dans An Dragal. Elle était déjà habillée et fut donc la première à arriver dans l’arène.

Les autres apprentis arrivèrent petit à petit, parmis eux se trouvait Ezékiel. Ils ne se saluèrent pas et elle ne croisa même pas son regard. Ils étaient alliés, certes, mais Dario et Atzo ne devaient pas le savoir. Ainsi, ils s’évitaient soigneusement, feignant l'indifférence, voir la haine.

La jeune fille observait le trio du coin de l’oeil, lorsque leur instructeur arriva enfin.

— Comme vous le savez, aujourd’hui vous seront attribué vos dragons. Suivez moi.

Il les guida jusqu’à l’extérieur où les attendaient, attachés, de nombreux dragons. Quelques hommes surveillaient le groupe, veillant à ce qu’ils ne se détachent pas.

On appela alors les apprentis un par un, attribuant petit à petit les dragons. Lorsque ce fut le tour de Kira, l’instructeur désigna une dragonne violette qui était tenu à l’écart. Elle s’en approcha et demanda son nom.

— Ah ça ! Nous n’avons jamais réussi à le savoir, ma belle.

Hésitante entre l’envie de lui enfoncer son poing dans le nez et sa curiosité, Kira ne répondit pas. Elle se tourna vers la dragonne et lui demanda :

— Comment t’appelles-tu ?

La bête lui balança sa queue épineuse vers le torse pour seule réponse. Kira se protégea avec ses bras mais recula de quelques mètres sous la force du coup. L’homme à côté d’elle ricana et ajouta :

— Tu n’as vraiment pas de chance, celle là n’a jamais été apprivoisé par un chevalier.

— Comment ça ?

— Son premier chevalier est mort au combat et elle a carbonisé le dernier qui a essayé de la monter.

Kira ne répondait pas, observant la dragonne sous un nouveau regard. Cela allait être plus compliqué que prévu. Elle se demandait si ce n’était pas pour lui mettre des bâton dans les roues qu’on lui avait attribué ce dragon, lorsqu’un hurlement attira son attention. Dario était passé trop près de la dragonne et essayait maintenant d’éteindre son pantalon qui brûlait. La jeune fille sourit, finalement, elle allait peut-être bien s’entendre avec ce dragon.

§

Le lendemain, les entraînements avec dragons commencèrent.

Tandis que tous apprenaient à monter leur dragon, Kira ne réussit même pas à approcher le sien.

Assise sur un rocher, elle ignorait Dario et Atzo, qui ne se privaient pas pour la narguer, voltigeant au dessus d’elle en ricanant. La jeune fille détourna le regard et croisa celui d’Ezékiel, qui montait un grand mâle rouge. Le garçon haussa discrètement un sourcil, comme pour lui demander pourquoi elle ne persévérait pas. Elle secoua la tête, cette dragonne était impossible.

— Comme toi, articula-t-il avant de s’envoler.

Elle ne sut que penser, pourquoi l’attitude du garçon avait-elle autant changé ? Était-ce parce qu’ils étaient alliés maintenant ? Après l’avoir menacé, il l’encourageait. C’était à ne plus rien comprendre.

Écartant d’un geste ses pensées, elle se releva d’un bond. Elle avait un but à accomplir et ce n’était pas cette dragonne qui allait l’arrêter.

Elle s’avança donc vers le reptile d’un pas déterminé.

Une fois arrivé à quelques pas d’elle, Kira planta son regard violet dans les pupilles noires de celle qui devait devenir son allié. Elle reçu presque immédiatement un violent coup dans les côtes. La dragonnes l’avait encore attaquée avec sa queue. La jeune fille vola sur plusieurs mètres et atterrit durement dans la poussière. Elle se releva aussitôt et, sans prendre le temps de s'épousseter, elle se replaça devant la dragonne attachée. Avec un regard mauvais, elle renvoya sa queue vers la jeune fille. Cette fois ci, elle esquiva et le reptile lui envoya une gerbe de flamme. Kira roula alors immédiatement sur le sol pour éteindre le feu avant qu’il ne fasse trop de dégâts. Puis elle se remit en place.

Durant tout le reste de la journée, Kira ne fit qu’esquiver les attaques de la dragonne. A l’arrivé de la nuit, elle ne bougea pas, elle comptait bien la faire plier.

§

Au petit matin, lorsque les autres revinrent pour s’entraîner, elle était toujours au même endroit avec quelques blessures en plus.

A chaque fois que Dario et Atzo passaient à côté d’elle, ils ricanaient, arguant qu’elle était folle et qu’elle ne méritait pas de rester à An Dragal; ce qui la motivait encore plus.

La nuit arriva une nouvelle fois, aucune des deux ne bougeait maintenant. Un jeu de patience c’était installé entre elle.

Au milieu de la nuit, Kira finit par parler :

— Je comprends que tu ne veuilles pas de moi, tu sais. Que tu ne veuilles de personne d’ailleurs. Les autres t’ont trahis, abandonnés.

La dragonne faisait mine de ne pas écouter, pourtant la jeune apprentie savait qu’elle était attentive au moindre mot qu’elle prononçait.

— Moi aussi, j’ai été détruite. Et je veux me venger. Tu veux te venger toi ? continua-t-elle. Tu voudrais peut-être me raconter ?

La dragonne ne broncha pas. Kira se mit donc à raconter son histoire. Pendant son monologue, le reptile tendit la tête vers elle, attentive.

— J’ai besoin de toi pour arriver à mon but. Peut-être que je pourrais t’aider à arriver au tien ?

« Maraxès. » résonna une voix féminine dans la tête de Kira.

Ensuite, la dragonne s’enroula sur elle même et s’endormit.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
Pétales de nacre
La réponse au défi "Une phrase par jour" en trio...

Quelqu'un, Laurent Datünder et Ténèbres Lumineuses réunissent leurs plumes pour présenter cette nouvelle œuvre, qui risque d’osciller entre poésie, folie, humour et amour.

Merci pour votre passage ! <3

(PS : Ne sont-ils pas adorables, ces trois petits oursons ? ^^)
455
408
9
6
Œil de Lynx
Quelques articles de mon journal "L'œil du Lynx"... (je précise que les articles sont humoristiques ^^")
18
12
5
2
Sainsu
Dans ces courts textes j'essaie de vous faire deviner ce qui est important pour moi.
25
75
1
1

Vous aimez lire O_rion ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0