Chapitre 11 : Léarco

2 minutes de lecture

Comme prévu, Sheireen intégra un autre groupe d'entraînement, laissant Églantine et Seth dans celui des nouvelles recrues. Elle fut accueillie par un jeune homme aux cheveux bordeaux.

— Bonjour ! Sheireen, c'est ça ? Je m'appelle Léarco, se présenta-t-il. Aujourd'hui, le professeur nous laisse carte blanche, il a faire avec les nouveaux.

La jeune fille acquiesça et il continua :

— Que dirais-tu d'un petit combat, amical évidemment, pour évaluer tes capacités ?

— Avec plaisir.

Ils se placèrent face à face, en garde.

Léarco se jeta sur elle, fendant l'air près de sa tête. Elle fit un pas de côté et riposta. Il para facilement. Le garçon semblait sûr de lui, il devait être bien entraîné. Ils combattirent quelques minutes, se jaugeant mutuellement. Il avait la technique, la force et la vitesse. L'elfe avait les deux dernières mais la technique lui faisait défaut, faute d'entraînement rigoureux. Elle esquivait la plupart de ses coups mais avait du mal à placer ses feintes. Elle tenait bon. Elle comptait l'épuiser, misant sur sa propre endurance. Le combat continua encore un petit moment mais il ne se fatiguait pas, il finit par la toucher au côté, mettant fin au combat.

Elle remarqua alors que les autres apprentis du groupe les observaient attentivement.

— Elle a réussi à tenir aussi longtemps face au prince... chuchota quelqu'un.

— Le prince ?

— Et oui, je suis Léarco, fils de sa Majesté Eléonor, dit le jeune homme en faisant une courbette ridicule.

Sheireen se retint de rire et lui demanda :

— Pourquoi tu n'es pas chevalier du dragon ?

— Je voulais entrer à l'Académie comme tout le monde, lors de l'épreuve d'entrée, je suis arrivé deuxième, donc me voila apprenti chevalier. Et ça me va très bien, je ne dois ma réussite qu'à moi même.

La jeune elfe acquiesça, et dit en tendant la main vers lui :

— Heureuse d'avoir perdue contre toi alors.

Il lui serra la main en souriant, elle remarqua alors que ses yeux étaient d'un bleu étrange, presque fluorescent. Il croisa son regard, et elle détourna rapidement les yeux ailleurs.

— Bien. Reprenons l'entraînement. Sheireen, tu n'as qu'à t'entraîner avec Maïwen, proposa le prince en montrant une jeune fille blonde qui attendait dans un coin.

Sheireen se dirigea donc vers sa nouvelle adversaire, un peu déçue de ne pas combattre de nouveau contre Léarco. Elle se mit tout de même en garde et la blonde se jeta sur elle.

Maïwen était très agile, le métal souple de son arme rendait ses mouvements fluides et rapides. Le combat semblait pourtant assez équilibré. Elles combattirent longuement. La blonde finit par se fatiguer, tout ses grands gestes ne l'aidaient pas vraiment. L'elfe finit par lui mettre sa lame sur le cou. Elle avait gagné.

§

Le lendemain, ils s'entraînèrent tous au tir, que ce soit à l'arc ou à l'arbalète. Sheireen put donc montrer ses talents, elle ne ratait jamais sa cible. Elle montra même à Léarco une technique pour ne pas trembler lors de la visé.

Le jour d'après fut consacré aux combats au corps à corps, Sheireen combattit de nouveau contre Maïwen. Le professeur leur enseigna comment utiliser la force de son adversaire pour la lui renvoyer. A la fin de la journée, ils étaient tous courbaturés et pleins de bleus.

§

Les jours passèrent, rythmés par les entraînements, les repas et les quelques heures de sommeil qui leur étaient accordées. Lors de ses temps libres, Sheireen se mit aussi à entraîner Églantine.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
Pétales de nacre
La réponse au défi "Une phrase par jour" en trio...

Quelqu'un, Laurent Datünder et Ténèbres Lumineuses réunissent leurs plumes pour présenter cette nouvelle œuvre, qui risque d’osciller entre poésie, folie, humour et amour.

Merci pour votre passage ! <3

(PS : Ne sont-ils pas adorables, ces trois petits oursons ? ^^)
455
408
9
6
Œil de Lynx
Quelques articles de mon journal "L'œil du Lynx"... (je précise que les articles sont humoristiques ^^")
18
12
5
2
Sainsu
Dans ces courts textes j'essaie de vous faire deviner ce qui est important pour moi.
25
75
1
1

Vous aimez lire O_rion ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0