Chapitre 3 : Kira

2 minutes de lecture

Les oiseaux chantaient, le soleil brillait, c'était une belle journée d'été. Kira se préparait à aller s'occuper des animaux de la ferme familiale. Après avoir fait sa toilette et s'être habillée, elle noua ses longs cheveux bruns en une tresse simple. Elle attrapa ensuite un panier, qui servirait à transporter les œufs des poules, elle les entendait caqueter d'ici.

Une fois près de la porte arrière de la petite maison, la jeune fille entendit un bruit totalement inconnu de la ferme. Un bruit de métal grinçant qui se rapprochait. Elle jeta un coup d'œil par une fenêtre et recula vivement.

L'armée était là.

Depuis le début de cette guerre, les Sharaka, les triplés qui dirigeaient Wesiria, recrutaient de force dans les villages partout dans le pays. Jeunes hommes, jeunes femmes, tous devaient s'enrôler.

Aujourd'hui, c'était le tour de son village.

La brune lâcha son panier et couru se cacher dans un placard, mais elle savait qu'ils finiraient par la trouver. Elle avait peur. On racontait que les plus jeunes étaient toujours envoyés en premières lignes, qu'ils ne faisaient pas long feu sur le champ de bataille.

Elle ne voulait pas mourir pour une cause qui ne lui convenait pas. Elle détestait les Sharaka, sûrement comme beaucoup de Wesi, mais personne n'osait faire quoi que ce soit.

Pourtant, la population souffrait de famine, toutes les ressources étant envoyées au front. Il y aurait pu y avoir un soulèvement, mais la peur était trop forte. Les traîtres étaient décapités, brûlés, pendus, ou donnés à manger aux dragons. Il se disait même que certains étaient utilisés dans des expériences faites par les triplés.

Elle espérait secrètement que les Zaléniens gagnent, qu'ils les libèreraient de ces tyrans.

La voix de sa mère rompit ses pensées :

— Je n'ai pas d'enfants messieurs.

— Nous allons voir par nous-mêmes madame, lui répondit une voix bourrue.

Elle entendait les soldats retourner les meubles, fouillant chaque recoin de la petite maison. Elle ferma les yeux et, malgré tout son corps tendu par la peur, prit son courage à deux mains pour sortir de sa piètre cachette.

— Je suis là, dit-elle d'une voix qu'elle espérait assurée.

— Ah ! Enfin une courageuse. Tu as fait le bon choix, petite.

L'homme attrapa son bras et l'entraîna vers la sortie. Elle croisa le regard sans émotion de sa mère une dernière fois, puis se détourna, tourné vers l'avenir et concentré sur sa survie

§

Elle marchait depuis plusieurs heures aux côtés d'autres jeunes enrôlés de force. Elle avait mal aux pieds mais ne disait rien. Encadrés par plusieurs soldats à cheval, elle ne voulait pas se faire remarquer, en tout cas pas encore. Elle savait qu'il était impossible de fuir, aussi, s'était-elle résolue à suivre les ordres.

Ils se rendaient à An Wesiri, la capitale de Wesiria, où siégeaient les Sharaka, où ils seraient entraînés pour la guerre.

La plupart des jeunes gens, qui marchaient avec elle, étaient faibles, ils ne devaient pas manger à leur faim chez eux. Plus de la moitié mourraient dès leur première bataille, mais ça ne serait pas son cas. Kira comptait bien survivre pour assister à la chute des tyrans. Contrairement aux autres qui marchaient d'un pas traînant, elle appuyait chacun de ses pas avec détermination.

Après de nombreux jours de marche, ils arrivèrent enfin à la capitale.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 7 versions.

Recommandations

Défi
Pétales de nacre
La réponse au défi "Une phrase par jour" en trio...

Quelqu'un, Laurent Datünder et Ténèbres Lumineuses réunissent leurs plumes pour présenter cette nouvelle œuvre, qui risque d’osciller entre poésie, folie, humour et amour.

Merci pour votre passage ! <3

(PS : Ne sont-ils pas adorables, ces trois petits oursons ? ^^)
455
408
9
6
Œil de Lynx
Quelques articles de mon journal "L'œil du Lynx"... (je précise que les articles sont humoristiques ^^")
18
12
5
2
Sainsu
Dans ces courts textes j'essaie de vous faire deviner ce qui est important pour moi.
25
75
1
1

Vous aimez lire O_rion ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0