Dernière interlude : Injustice (3/3)

6 minutes de lecture

OoO


Après avoir dîné, Clarisse sortit du Réfectoire avec son Équipe, leur laissant un temps libre avant le couvre-feu. Sa voix se faisant ferme, elle leur demanda de rester dans le bâtiment et hors de la Salle Commune.


Entrant dans le Dortoir des Gammas, la jeune femme poussa un soupir et s'affala sur sa chaise de bureau tout en déchirant la note que lui avait adressée Dewey ce matin. Le Directeur du Campus n’imaginait pas le poids qu’il mettait sur les épaules de la Capitaine. Clarisse n’aurait même pas pu en parler aux Entraineuses des Gammas car Brenda et Faith ne restaient jamais tard sur le Campus.


Se tapotant les joues, la Capitaine des Dragons s’encouragea silencieusement et sortit de la pièce, fermant la porte derrière elle. Elle marcha dans le couloir et tourna à droite, entrant dans la Salle Commune. Elle se dirigea vers la porte fenêtre et se faufila à l’extérieur, là où était rassemblés les neufs Capitaines conviés.


Ses traits se durcissant, Clarisse s’inclina respectueusement devant Amina, l’Entraineuse des Marqués de l’Air, et se positionna aux côtés d’Eléa et de Maïa.


Vêtue de son habituelle combinaison de cuir noir, Amina croisa les mains derrière son dos et les fusilla tous du regard, le mécontentement se lisant sur son visage sévère :


« Lors de la dernière Mission concernant les Pierres de Pouvoir, dix sont morts et deux en ont réchappé, constata durement l’Entraineuse, ses yeux scannant les visages des Capitaines, à la recherche de la moindre émotion. »


Serrant les dents, Clarisse s’empêcha de réagir, ne prenant pas le risque d’affronter la plus puissante des Entraineuses. Redressant les épaules, la jeune femme croisa le regard d’Amina et le soutint, ne se laissant pas démonter par l’aura dangereuse qui émanait de l’adulte. La Capitaine vit les lèvres de l’Entraineuse s’étirer discrètement :

« Cette fois ci, douze Marqués partiront en Mission le mois prochain. Vous avez dix jours pour me présenter la meilleure stratégie, trancha sèchement l’adulte. »


Estomaquée, Clarisse regarda Amina rentrer à l’intérieur du bâtiment et claquer la porte de la Salle Commune derrière elle.


Une brise vint parcourir l’herbe gorgée d’eau, faisant frissonner la jeune femme qui descendit les manches de son sweat shirt sur ses bras. Se tournant vers Eléa et Maïa, elle constata que les deux Capitaines étaient, tout comme elle, sous le choc. Dix jours était une échéance trop courte ! Ils n’auraient jamais le temps d’améliorer leurs techniques de combat ou d’armements ! La Marquée posa ses mains sur ses tempes, essayant de réfléchir à une stratégie qui leur permettrait de gagner du temps.


Capitaine des Panthères et Marqué de l’Air, Dan brisa en premier le silence, son regard noir se posant tour à tour sur chacun des visages des Capitaines:


« Les Panthères ne participeront pas à cette Mission, annonça-t-il en levant le menton. Kylee revient à peine d’une Mission à laquelle elle a survécu. Les trois autres membres de mon Équipe sont actuellement en déplacement pour la protection des Clans et ne pourront pas prendre part à celle qui nous est présentée aujourd’hui, compte tenu de la fatigue qu’elles auront accumulée. »


Son regard se faisant encourageant, Dan fit signe au deuxième Capitaine des Marqués de l’Air, Aaron, de prendre la parole :

« La Formation des Alphas ne comptant que six membres capable de partir pour une telle Mission, je refuse aussi toute participation des Cobras à cette Mission. »


A ces mots, Clarisse sut que les éternels rivaux des Alphas, les Marqués de la Terre, ne resteraient pas sans rien dire. Et l’expression de haine pure sur le visage de Cléa lui donna entièrement raison :

« Vous n’êtes que des lâches ! cracha la Capitaine des Pharaons, la Marque sur sa tempe brillant d’un halo vert inquiétant. La Formation au plus haut rang de puissance refuse toute participation à une Mission de la plus haute importance ? Vous vous prenez pour qui ? cria-t-elle, excédée. Nous avons déjà perdu plusieurs Omégas dont l’un à cause d’une certaine Capitaine qui n’a…

-Cléa, je te conseille de te calmer et de choisir précautionneusement tes prochains mots, coupa froidement Eléa, ses mains commençant à produire une brume glacée, la Marque d’Eau sur son genou s’illuminant d’un halo bleu marine. »


Les deux Marquées se fixèrent durement du regard, à deux doigts de déclencher la puissance de leur Don. Soudain, le Capitaine des Lions, Marqué du Feu, intervint, sa voix claquant durement dans l’air :


« Eléa, range ta glace, on n’est pas là pour se battre, déclara Fred, inconscient du halo orange qu’émettait sa propre Marque. Dan a raison. La Formation des Alphas tout comme celle des Deltas est très réduite, expliqua le Capitaine, ses yeux rencontrant ceux de Peter, l’autre Capitaine des Marqués du Feu qui acquiesça doucement. Les Marqués du Feu n’ont plus que huit Marqués contrairement aux Marqués de l’Eau ou de la Terre qui en ont respectivement treize et douze. »


Furieux, les deux autres Capitaines des Marqués de la Terre, Vivien, Capitaine des Araignées, et Drach, Capitaine des Faucheurs, s’avancèrent vers les Marqués du Feu, la colère brillant dans leurs yeux :

« Pourquoi les Marqués de la Terre et de l’Eau subiraient ils plus de pertes que vous ? demanda furieusement Vivien, des griffes de métal commençant à sortir du creux de ses coudes.

-Les Marqués du Feu et de l’Air sont les Formations les plus puissantes du Campus ! Il n’y a aucun intérêt à garder vos fesses au chaud ici si vous ne vous battez pas pour vos pairs ! s’exclama Drach, bouillonnant d’incompréhension, son corps commençant à produire des étincelles d’électricité. »


La Marque de Feu sur la joue gauche de Peter s’illumina d’un halo orange brillant et de la cendre se matérialisa au bout des doigts du Capitaine des Griffons :

« Si six Marqués de notre Formation sont morts pour nous prévenir de la menace que représente les Pierres, tu ne serais pas en vie aujourd’hui Drach ! cracha Peter, ses yeux bleus remplis de douleur. »


Le regard fixé sur les trois Capitaines des Marqués de la Terre, Fred posa une main sur l’épaule de son frère d’armes et sa Marque s’illumina elle aussi d’un halo orange, une lumière blanche naissant au creux de ses poings serrés.


Une bourrasque de vent secoua brutalement les arbres entourant la clairière dans laquelle se tenait la réunion. Les Marqués de l’Air, Dan et Aaron s’avancèrent aux côté des Capitaines des Marqués du Feu tandis qu’Eléa et Maïa se positionnèrent près des Marqués de la Terre.


« Ca suffit ! hurla Clarisse en s’interposant entre les deux groupes. »


Invoquant son Don, la Marquée ferma les yeux, visualisant l’eau qui composait le sang coulant dans les veines des Capitaines et s’en saisit, prenant le ainsi le contrôle fluide vital qui irriguait le corps des Marqués. Prenant soin de n’abimer aucun organe vital, elle se focalisa sur le sang dans leur dos.

De la sueur coulant sur son front dû à l’effort intense qu’elle fournissait, Clarisse ferma les poings et tira sur leurs veines dorsales, envoyant les deux groupes valser à quelques mètres les uns des autres. Ils s’écrasèrent durement sur le sol tandis qu’elle s’écroulait sur ses genoux, haletante.


« Tout le monde est encore sous le choc, pantela la jeune femme au bord du malaise. Mais chacun doit fournir un effort, autrement les morts des nôtres n’auront servi à rien. Réfléchissez à un plan en Formation et on se rejoindra dans cinq jours. »


Des larmes de douleur roulant sur ses joues, Clarisse relâcha son emprise sur le sang des Capitaines.


Après quelques instants, les Marqués de la Terre se relevèrent en grognant. Leurs visage crispés par le désespoir, Drach et Vivien tirèrent Cléa par le bras tandis que la Marquée jeta un dernier regard de défi à Dan avant de rentrer à l’intérieur de la Salle commune, passage obligé pour accéder aux Dortoirs.


Les suivant des yeux, le Capitaine des Panthères croisa les bras et remercia d’un geste les Capitaines des Marqués du Feu, avant d’accompagner Aaron à l’intérieur.


Les deux Marqués de l’Air furent talonnés par Fred et Peter qui jetèrent un dernier regard compatissant vers les Marquées de l’Eau.


Une lourde fatigue tombant sur ses épaules, Clarisse se releva en boitillant vers ses sœurs d’armes. Passant les bras de la jeune fille sur leurs épaules, Eléa et Maïa aidèrent Clarisse à marcher sans encombre jusqu’au Dortoir.


Elles entrèrent sans bruit dans le Dortoir des Gammas et déposèrent la Capitaine des Dragons sur son lit avant de se diriger vers le leur sans réveiller les autres.


Clarisse enleva son pull en réprimant un gémissement, attrapa un nouveau tee shirt et un jogging avant de se glisser sous les couvertures. Elle soupira puis, tournant la tête, elle regarda tristement les mains gantées et entrelacées d’Anna et Josh posées sur le sol, leur deux corps, séparés par le vide, tournés l’un vers l’autre.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0