Dernière interlude : Capitaines (1/3)

5 minutes de lecture

Quelques jours plus tard


Il était encore très tôt sur le Campus et les résidents dormaient encore profondément. Sauf quelques-uns.


Ses cheveux noirs fermement attachés en tresse, Clarisse referma ses poings, testant la solidité du tissu qui les entouraient. Elle expira calmement, ses yeux bleus fixés sur le sac de sable devant elle. Ce ne serait pas une journée facile.


Attentive, la jeune fille ramena ses bras devant elle et commença à sautiller sur place, contrôlant sa respiration. Elle tapa deux fois du poing et une fois du genou, sa mâchoire se serrant sous la force de l’impact.


La Marque de l’Eau, encastrée sur son épaule droite, brillant doucement de son halo bleu marine, Clarisse continua de boxer avec force le sac de sable. La sueur coulait à flot sur son front alors que la Capitaine des Dragons se démenait sur sa cible jusqu’à ce que sa respiration se fasse erratique.


S’essuyant le visage d’un geste, elle s’écarta du sac et saisit sa gourde, buvant de grandes gorgées avant de reprendre son entrainement. Elle donnerait toujours tout pour être la meilleure, la protection des Marqués de l’Eau constituant l’objectif premier des trois Capitaines de la Formation Gamma.


Clarisse arma son poing gauche, la peau de ses jointures chauffant sous le tissu puis frappa durement, faisant vibrer le sac sous l’impact. Reculant de quelques pas, elle s’élança et exécuta une parfaite torsion de son corps avant de cogner le sac de frappe de ses jambes musclées. Satisfaite, la Capitaine des Dragons atterrit souplement sur ses pieds, son regard bleu brillant de contentement.


S’accordant un moment, Clarisse marcha un peu autour du ring, reprenant sa respiration. Touchant son collier, elle en profita pour remettre en place le pendentif de dragon au milieu de sa gorge, encadré par une perle dorée et une perle rouge. Cette perle dorée, preuve de son rang de Capitaine, n’avait jamais été aussi lourde à porter qu’aujourd’hui.


Elle secoua la tête et se remit en place, face à sa cible. Sur le point d’armer son poing, la Capitaine des Dragons s’arrêta, la porte de la Salle de combat s’ouvrant doucement sur la Capitaine des Hydres, la deuxième Capitaine de la Formation Gamma :

« Clarisse ! Qu’est-ce que tu fais debout aussi tôt? lança gentiment Eléa, en fermant la porte. Tu es folle de d’entrainer juste avant les cours !

-C’était juste un entrainement de routine ! J’ai bientôt fini Maman …, fit l’insolente en souriant, essuyant la sueur sur son front. »


Sans se départir de son sourire, Clarisse fit quelques pas en arrière et martela le sac de son tibias, son corps musculeux contracté pour lui donner un meilleur équilibre.


« C’est pour aujourd’hui, n’est-ce pas ? demanda plus sérieusement Eléa en ajustant son uniforme bleu marine de Marquée de l’Eau. »


Prise par surprise, la Capitaine des Dragons se figea. Elle desserra ses poings et baissa la tête en soupirant. S’approchant du sac de sable, elle arrêta ses balancements puis se tourna vers Eléa qui ramenait ses cheveux bleus en queue de cheval, ses yeux bruns fixés sur Clarisse.


« Oui, répondit simplement l’intéressée, en jetant en coup d’œil à la Marque d’Eau qui brillait sur le genou gauche d’Eléa. Le Directeur m’a demandé d’en informer les Capitaines des trois autres Formations. »


La mâchoire serrée, Clarisse observa la Capitaine des Hydres croiser les bras, ses traits plissés par la colère :

« Tu sais comme moi que Maïa n’est pas prête ! gronda Eléa. J’ai perdu deux de mes coéquipiers dans cette foutue chasse aux Pierres ! Ils ne peuvent pas nous ordonner de …

-Ils le peuvent ! s’exclama Clarisse en haussant le ton. »


Elle se mordit la lèvre, regrettant immédiatement d’avoir pris ce ton. Clarisse descendit du ring et s’approcha prudemment de la jeune fille aux cheveux bleus :

« Eléa…, fit-elle doucement. On n’a pas le choix, tu le sais… Maïa surmontera la mort de Raphaël, comme tu as surmonté celle d’Alexis et celle d’Eva. »


Les lèvres serrées, Clarisse regarda Eléa baisser la tête et puis la prit dans ses bras, geste inhabituel d’un Marqué à un autre. Elle sentit la Capitaine des Hydres se figer, surprise. Puis cette dernière se détendit, passant ses bras autour de sa sœur d’armes.


« Tu sens la transpiration Clarisse, souffla Eléa en réprimant ses larmes. Ce n’est pas agréable. »


Clarisse ricana puis se détacha de la Capitaine, ne faisant aucune remarque sur ses yeux rougis. Elle leva la tête vers la montre digitale et pesta quand elle vit qu’il était presque huit heures :

« Il faut que je me dépêche. Est-ce que tu peux prendre mon Équipe avec toi en cours de maths ? Je vous rejoins dès que j’ai pris une douche, assura Clarisse en déroulant les bandes de tissu de ses mains. Anna est nouvelle ici, ça lui fera du bien de parler avec tes Hydres ou avec les Pégases de Maïa.

-Ca veut dire qu’il faut que je réveille Ian et Louis ? T’es vache ! râla Eléa en se dirigeant rapidement vers la sortie.

-Je te revaudrais ça, promis ! »


Rassemblant ses affaires, Clarisse entendit la Capitaine des Hydres maugréer avant de sortir de la Salle en claquant la porte. La jeune femme marcha rapidement vers les douches, se déshabilla et jeta ses affaires sales sur son sac avant de sauter sous le jet froid.


L’eau dévalant son corps et soulageant ses muscles brûlants, la Marquée soupira de bonheur. Elle défit sa natte, passa les doigts dans ses longs cheveux noirs qui coulaient jusqu'à ses omoplates et les savonna pour leur enlever cette odeur déplaisante de sueur.


Lorsqu’elle entendit les Marqués se précipiter dans les couloirs pour rejoindre l’amphithéâtre juste en face de la Salle de Combat, Clarisse accéléra la cadence, ne voulant pas arriver en retard au cours donné par Brenda, la co-Entraineuse des Gammas. La Capitaine des Dragons se lava rapidement puis éteignit l’eau à contre cœur.


Elle se sécha sommairement, enfila rapidement l’uniforme bleu marine des Marqués de l’Eau et sortit en trombe des vestiaires. Pestant à la vue des couloirs vides du premier étage, elle se précipita vers les escaliers, les dévala précipitamment et fonça au fond du couloir avant d’ouvrir à la volée la porte du Dortoir des Gammas. Se maudissant de ne pas avoir vu passer l’heure, elle jeta son sac de sport sur son bureau et rassembla à la hâte ses affaires de cours.


Avant de partir, elle vérifia par reflexe si les quinze lits du Dortoir étaient vides. Satisfaite de ne voir aucun Gamma encore endormi, la Marquée s’élança en trombe dans le couloir, monta quatre à quatre les marches et se précipita dans l’amphithéâtre, pile à l’heure.


Formation Gamma : Marqués de l’Eau

- Capitaine des Dragons : Clarisse

- Capitaine des Hydres : Eléa

- Capitaine des Pégases : Maïa

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0