Première interlude : Dissidents (3/4)

4 minutes de lecture

Grognant de douleur, Josh ouvrit les yeux. Pieds et poings liés, il était attaché à un poteau de bois, complètement dépouillé de ses armes. Furieux, il tira violement sur le cordage qui lui emprisonnait les poignets, éraflant sa peau assez profondément pour qu'il sente le sang imbiber ses liens. Il pesta de rage ; sa Force Vitale ne s’étant pas encore régénérée, il ne pouvait pas avoir accès à son Don.


Brûlant face à lui, la chaleur du feu asséchait sa peau et se nourrissait de l’air, sans lui être d’aucune aide. Aucun Marqué ne pouvait contrôler la forme la plus pure d’un Élément.


Ses mèches blondes lui cachant partiellement les yeux, le jeune homme put compter cinq Dissidents assis près du feu. Tous extrêmement squelettiques dû au manque de nourriture et le regard vide, leurs habits étaient déchirés et la crasse recouvrait leur peau. Ils avaient dû quitter leur Clan il y longtemps, compte tenu de la démence qui brillait dans leur yeux.


Regrettant ses armes, le Marqué tira encore sur ses liens, pestant contre le fait qu’il ne pouvait pas voir le cordage qui le retenait. Il aurait alors pu utiliser son Don pour se libérer mais malheureusement sans point de focalisation, il n'avait aucune chance. Sa lèvre se fendit et un goût âcre se déversa dans sa bouche.


« Chef ! Le Saphir n’est pas loin, informa un des Dissidents. »


La peur s’insinuant dans ses pores, Josh força encore sur ses liens. Depuis quand les Dissidents travaillaient ils avec les Pierres de Pouvoir ?


Sachant pertinemment qu’il n’avait pas le niveau pour se frotter aux Pierres, le Marqué s’agita encore plus. Pas question qu’il meure vidé de sa Force Vitale. Pas maintenant, pas ici. Son plan était simple. Il tuerait ces traîtres avant que le Saphir n’arrive et rapporterait la position de la Pierre au Campus. C’était la seule chose qu’il pouvait faire.


Son regard cruel brillant d’une lueur haineuse, celui qui semblait être le chef des Dissidents se rapprocha du Marqué qu’il saisit à la gorge, lui soufflant son haleine fétide au visage. La démence tirait ses traits défaits et sa barbe grisonnante cachait un peu ses joues creusées. Le Dissident resserra sa poigne sur le cou de Josh, le regardant comme un prédateur aurait lorgné un morceau de viande saignante.

« Ton sang divin me permettra les bonnes grâces du Saphir, siffla-t-il, avide, ses yeux fous brillant dangereusement."


Le Chef brandit une lame dentelée couverte de vieux sang séché et l’approcha doucement de l’épaule gauche de sa victime. Serrant les dents, Josh détourna la tête mais, quand la chaleur familière de sa Marque enflamma ses sens, il sourit machiavéliquement. Sa Force Vitale régénérée, il avait enfin accès à son Don.


Plissant les yeux, Josh se focalisa sur le couteau, tendant sa volonté de façon à visualiser les molécules qui constituaient le couteau et augmenta les chocs entre les particules, rendant l’arme impossible à tenir.


Criant de douleur, le Chef des Dissidents laissa tomber son arme, la paume de sa main brûlée jusqu’au sang. Son regard brillant de haine, il feula comme un animal enragé. Puis, il claqua des doigts, laissant un de ses hommes bander les yeux de Josh tandis qu’il ramassait sa lame.


Serrant les dents, Josh siffla de douleur lorsque l’arme traça un trait profond et sanguinolent de son épaule droite jusqu'à son bassin, tranchant facilement son tee-shirt noir.


« Les Éléments ne te récompenseront jamais de ta loyauté, Marqué. Sois en conscient. »


Sa respiration s’accélérant, Josh réprima un cri quand la lame perça une deuxième fois sa peau.


« Tu ne vois pas qu’en quittant les Clans, les Éléments qui gouvernent nos vies n’auront plus aucune emprise sur nous ? Nous serons enfin libres ! s’exclama-t-il la démence étirant ses traits.»


La rage brûlait si intensément dans ses veines que Josh aurait pu égorger le traître de ses dents. Les mots que ce Dissident prononçait embrassaient une vision individualiste, totalement opposée à l’idéal de partage et de lien à la nature qui rassemblaient les Élémentaires en Clan. Il était hors de question qu’il laisse vivre ces Dissidents plus longtemps.


Une autre lacération traversa son torse et Josh ne put se retenir d’hurler. Sa Force vitale s'écoulait hors de ses blessures en même temps que son sang, son corps étant trop faible pour retenir cette énergie à l’intérieur de lui.


Le Dissident éclata d’un rire fou à mesure qu’il se défoulait sur le corps de sa proie, tailladant pour son propre plaisir. Les cris de Josh semblait raviver sa démence.


Quitte à brûler ses yeux, le Marqué concentra son Don sur le bandeau qui lui cachait la vue, prêt à tout pour tuer ce malade.


« Arrêtez ! cria Anna, le collier de son fiancé serré dans son poing.»


La gorge serrée, l’Élémentaire se sentit défaillir lorsqu'elle vit Josh couvert de blessures sanguinolentes. Des larmes de rage et de désespoir se formant au coin de ses yeux noisette, la jeune fille s'élança d'un pas décidé vers les agresseurs. La colère et la haine se mélangèrent dans son esprit et son regard brilla d'une lueur mauvaise. Ces Dissidents ne s’en sortiraient pas comme ça.


Alors qu’elle se laissait lentement glisser vers des sentiments meurtriers, Anna sentit qu'elle perdait le contrôle d'elle-même. Ca ne lui faisait pas peur. Au contraire, elle voulait déchainer sa fureur contre ceux qui avaient fait subir des horreurs à son fiancé. Elle savait pourtant qu’elle était plus faible que n’importe qui mais elle ne laisserait pas ce fait l’empêcher d’affronter ces assassins.


Soudain, Anna sentit un épais brouillard étreindre son esprit, la coupant de tous ses sens. Ses yeux noisette changèrent subitement de couleur et passèrent du brun profond au blanc brillant de la Marque. Son corps s’éleva de lui-même dans les airs, ses boucles rousses flottant autour de son visage figé.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0