Menace cicatrisée, folie élémentaire (6/6)

4 minutes de lecture

* *

*


Reagan tombait. Son estomac se soulevait et provoquait des sensations désagréables dans l’ensemble de son corps. Elle avait une envie irrépressible de vomir. Soudain, sa chute se stoppa lentement, la déposant délicatement sur ses pieds.


« Reagan, murmura une voix douce. »

Surprise, l’adolescente regarda autour d’elle, cherchant l’origine de la voix. Elle plissa les yeux, essayant de distinguer quelque chose entre ces nuages orageux qui l’entouraient. Elle pouvait presque entendre le tonnerre gronder.


« Reagan, tu dois te méfier, fit encore la voix. »

Reagan se retourna, plissant les yeux. Elle ne voyait rien. Tout était sombre, tout était flou. Un éclair transperça brusquement l’espace et une silhouette féminine se détacha de des ombres. La jeune fille sursauta et fléchit les genoux, prête à se battre, même si ce n’était qu’un rêve. Elle entendit la silhouette rire doucement.


« Qui êtes-vous ? demanda la lycéenne d’une voix forte. »


Alors qu’elle avançait vers Reagan, la silhouette se fit plus précise. Ses yeux bleu foncé brillaient à travers les nuages tandis que ses cheveux indigo coulaient sur son corps entièrement fait de métal. Reagan se figea, surprise par l’aura familière que dégageait la femme.

« Fut un temps, on m’appelait Chela. Mais ce n’est pas la question, jeune Primordiale. »


L’adolescente fronça les sourcils, essayant de se souvenir où elle avait déjà entendu cela.

« Qu’est-ce que cela signifie ? Pourquoi m’appelez-vous comme ….

-Tu as été mise à l’épreuve, coupa la femme au corps métallique. La Pierre t’a déjà retrouvée et elle ne s’est pas trompée sur la nature de ton pouvoir. Tu dois faire attention Reagan, tu n’es pas encore prête pour que je te transmette tout mon pouvoir. Tu es encore faible.

-De quoi parlez-vous ? Quelle Pierre ? Quel pouvoir ?

-Tu comprendras bientôt, jeune Primordiale. En attendant, méfies toi de l’Améthyste qui t’a déjà bien assez amochée, soupira la femme en étudiant la jeune fille de ses yeux bleu électrique. Tu ne dois surtout pas tomber dans son piège, Primordiale ! Reste près du Souffle et tu seras en sécurité.

-Allez-vous enfin m’écouter ? Qui est cette Améthyste dont vous parlez ? fulmina Reagan qui ne supportait pas d’être ignorée. Qui est le Souffle ? »

L’adolescente croisa les bras d’un air insolent. La femme de métal lui sourit, caressant sa joue affectueusement, puis posa ses deux mains sur les bracelets de la jeune fille. A peine les eurent elle touchés que l’inconnue commença à perdre de sa substance, disparaissant à travers les nuages.

Reagan pesta. Quel était ce rêve ? Ce n’était pas du tout amusant.

Soudain, des petits éclairs bleus commencèrent à parcourir son corps, prenant naissance au niveau de ses poignets enserrés ses deux épais anneaux en métal noir qui se réchauffèrent doucement.

Reagan sentit l’électricité traverser son corps, refermant ses blessures, faisant disparaître ses cicatrices ainsi que les marques violettes qui entachaient ses membres.

Un éclair fulgurant s’enroula autour de ses lourds bracelets et tout son corps se contracta, peinant à contenir l’énergie bienfaitrice qui arpentait ses veines. Elle se sentait bien, complètement revigorée. Elle ferma les yeux, profitant de cette sensation de plénitude.

* *

*

Lorsque la sonnerie de la pause retentit, Dylan se leva d’un bond, faisant signe à Logan qu’il le verrait plus tard. Le métis haussa les épaules et Dylan soupira, se demandant pourquoi il faisait encore des efforts.

Le roux sortit de la classe, se mêla aux lycéens qui sortaient profiter de l’air frais et puis monta les escaliers vers l’infirmerie.

Il ouvrit la porte avec précaution, ne voulant pas réveiller son orpheline de protégée. Le lycéen trouva Nathan endormi, la tête posée sur le lit sur lequel reposait Ashley, la nouvelle qui avait mangé avec eux ce midi. Il soupira avant de refermer la porte derrière lui.

Sur le point de réprimander le frère de Logan, il se stoppa net quand entendit Reagan grogner dans son sommeil. Le roux ricana doucement : si elle grognait c’est qu’elle n’était pas si mal en point. Il s’approcha de Nathan pour le réveiller.

Au même moment, Ashley se retourna sur le côté dans son sommeil, son pull révélant de nombreuses cicatrices dorsales. Dylan haussa un sourcil et se pencha de plus près. Noires et bleues, les marques longues comme l’index laissaient encore couler un peu de sang. Fronçant les sourcils, l’adolescent se redressa, une main sur la nuque. Puis un flash le prit. Des yeux vairons, l’un noir, l’autre bleu, apparurent dans son esprit pendant un instant. Déboussolé, Dylan ouvrit les yeux, haletant.

Il secoua l’épaule de Nathan :

« Nathan, va en cours, laisse les se reposer, il n’y a rien que tu puisses faire. »


L’intéressé ouvrit difficilement ses yeux bleu clair sur Dylan avant de se lever de sa chaise en grommelant. Les mains tremblantes, le roux ramassa le carnet de croquis de Nathan, ouvert sur un dessin du visage d’Ashley entouré de points d’interrogation.


« Tiens, t’as oublié ça. »


Nathan se tourna vers lui et lui prit sèchement le cahier, grognant un remerciement. Dylan poussa l’adolescent vers la porte, jetant un dernier regard bienveillant à Reagan.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0