Explosions liquides, souvenirs glacés (part 5/5)

5 minutes de lecture

"- Ah ! La finale ! Si vous le voulez bien, j’aimerais proposer un changement d’équipe, commença Coach Matt. William ! Marie ! Allez-vous reposer. Logan et Lauren vont prendre votre place ! s’exclama l’adulte, ignorant le grognement mécontent du métis. On aura donc l’équipe de Logan, Lauren, Dylan, Alex et Lyle contre l’équipe d’Ivy, Amy, Neiha, Gabriel et Nazim. »

Les adolescents se dirigèrent vers leur côté de terrain respectif et Lyle se mit sur la droite, derrière Logan et devant Dylan. Il jeta un coup d’œil à Alex qui fléchissait déjà les genoux, prêt à en découdre puis Lyle se retourna vers Dylan et Lauren qui échangeaient à voix basse sans se regarder, les yeux fixés sur la balle.

« T’inquiètes pas, Bouclette, on va s’en sortir, grogna Logan sans lui accorder un regard. »

Le bouclé ne répondit rien, conscient de l’effort du métis. Il se mit en position, prêt à réceptionner la balle. Peut être qu’il réfléchissait trop après tout.

Lyle ne vit pas le premier tir d’Amy. La balle fut rattrapée de justesse par Dylan qui avait reculé d’un pas.

« -Logan ! s’exclama-t-il en surveillant du coin l’œil Amy.

-J’ai ! Lyle ! »

Le bouclé se précipita vers le filet, sauta et assena un énorme coup à la balle, ne donnant aucune chance à l’équipe adverse pour répliquer. Mais il n’avait pas vu Ivy foncer vers l’endroit qu’il visait. La balle passa le filet facilement et atterrit à l’endroit que Lyle avait quitté.

Les applaudissements éclatèrent alors que le garçon essayait encore de comprendre comment la blonde avait pu être aussi rapide.

« Allez, lâche rien, lança Alex en lui souriant. »

Lyle hocha la tête mais sa mâchoire était toujours tendue. Ivy était rapide. Plus rapide qu’Alex, ce qui lui semblait inimaginable.

« Ca vient ! prévint Dylan. »

Violent, le service d’Amy toucha Lauren de plein fouet. Lyle vit la jeune fille se plier en deux sous le choc mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle adressa un regard assassin à Amy qui s’excusa faussement :

« Désolée, je contrôle mal ma force. »

Lyle plissa les yeux. Amy avait décidé que ce match n’était plus un jeu. Elle n’avait plus rien avoir avec la fille qui pleurait à chaudes larmes tous les jours sans raison. Il regarda Ivy rire sous cape avec Neiha et haussa un sourcil. Ca aussi, c’était inhabituel. Telle qu’il la connaissait, la blonde aurait tout fait pour plaire à Logan, y compris perdre un match contre le métis.

« Service, cria Dylan. »

Cette fois, Lauren renvoya avec force la balle avec laquelle on l’avait visée. Lyle capta le petit sourire cruel de Neiha avant de regarder Logan passer la balle à Alex. Le blond sauta avec aisance et donna une impulsion à la balle pour que celle-ci fuse vers le visage de Neiha. Lyle se mordit la lèvre. Alex n’aurait pas dû rentrer dans leur jeu.

La balle fut facilement reprise par la jeune fille visée qui l’envoya à Ivy. La blonde marqua le point sans que les réflexes hors normes d’Alex ou la vitesse de Lyle ne puisse l’arrêter.

OoO

Le coach soupira de dépit. Le match était joué d’avance. Même si l’équipe de Lyle faisait preuve de rapidité, d’agilité et de force, l’équipe d’Amy les surpassait sans transpirer une seule goutte. Ivy n’hésitait pas à tirer de sorte que la balle effleure le haut de la tête de Logan qui restait étonnement calme face à ces tirs intentionnels tandis qu’Amy visait pour faire mal. Neiha riait cruellement à chaque action de ses amies et les applaudissait.

L’adulte se demanda s’il aurait dû être plus ferme ses Omégas ou s’il aurait dû les diriger autrement. Il haussa les épaules, il ne se voyait pas leur infliger ce qu’il était infligé aux trois adolescentes. Mais il devait féliciter Amina pour le travail formidable que faisait ses Panthères. Elle serait contente d’entendre des nouvelles de ses protégées.

Matt regarda l’équipe de Lyle. Même épuisés et essoufflés, le coach fut étonné de trouver dans leurs yeux un esprit combattif, malgré un score en leur défaveur. Lyle continuait d’enchainer des coups rapides, formant une belle combinaison avec Alex qui récupérait des tirs de justesse grâce à des réflexes presque inhumains. Matt haussa les sourcils quand les deux adolescents marquèrent un beau point, sans même s’être concertés pour se fixer sur une stratégie. Ce n’était pas de la chance. Le coach misa sur leur amitié et leur profonde connaissance de l’autre pour continuer sur ce chemin-là.

Matt était aussi impressionné par le calme limpide qu’affichait Logan. Il restait rapide et disponible, insensible aux moqueries d’Ivy qui s’en donnait à cœur joie. Concentré comme il ne l’avait jamais été, le métis passait intelligemment la balle à Lyle ou Alex, comblait les intervalles vides que laissaient ses équipiers et démontrait une vision du terrain presque hors norme. Il semblait voir les déplacements de son équipe sans même se retourner un seul instant. Le coach sourit, se félicitant de n’avoir jamais sous-estimé Logan malgré sa colère mal maîtrisée et son addiction à la cigarette.

«- Dylan ! s’écria Lauren alors qu’elle réceptionnait la balle de justesse.

-C’est bon, je l’ai ! »

L’adulte détailla Lauren qui louvoyait entre ses équipiers, essayant de déstabiliser et leurrer ses adversaires vers Dylan qui plaçait stratégiquement. La jeune fille avait donc compris qu’elle était une cible de choix et affichait un air moqueur, jouant avec brio la carte du défi. Matt s’esclaffa doucement quand il remarqua qu’Amy serrait discrètement les dents. Lauren n’était pas à prendre à la légère et c’était peut-être la seule erreur qu’avait fait les trois Panthères.

Grâce à la jeune fille, Dylan prévit encore une fois la trajectoire et la position de la balle, économisant intelligemment son souffle et son énergie.

« C’est parti ! cria Lyle, courant à travers le terrain. »

Il sauta, se prépara pour frapper la balle mais se rétracta au dernier moment pour laisser Lauren, qui avait couru derrière lui, marquer le point. La balle s’écrasa sur le coin arrière droit et les applaudissement résonnèrent dans la salle.

Matt ne put s’empêcher de ressentir un espèce de contentement face à la mine déconfite d’Amy, d’Ivy et de Neiha. Même si ils n’avaient jamais fonctionné ensemble, l’équipe de Lyle avait un sacré potentiel. Leurs forces et faiblesses se compensant, ils avaient révélé une capacité d’adaptation et de compréhension de l’autre que personne d’autre qu’eux n’aurait pu développer en si peu de temps.

Ils l’avaient démontré une énorme ressource physique et mentale en marquant 6 points contre ces trois filles hors du commun. Rien que pour ça, Matt ressentait énormément de fierté pour ces lycéens.

Mais, sans grande surprise, le match se termina par 21 points contre 7 pour l’équipe d’Amy.

-------------------

Allez, on finit ce chapitre aujourd'hui, deux pour le prix d'un ! N'hésitez pas à me laisser vos observations ou vos encouragements... Merci ! - Ellana


Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0