Explosions liquides, souvenirs glacés (part 4/5)

5 minutes de lecture

OoO

Lauren réceptionna la balle facilement :

« -Logan ! cria-t-elle.

- J’ai ! »

La jeune fille regarda le métis marquer facilement le point contre l’autre équipe. Malgré son manque de souffle, il gardait une force de frappe incroyable.

« Attention, ça vient ! »

Lauren se déplaça rapidement vers l’endroit du terrain où elle avait prévu que la balle tomberait. Bingo. Elle tendit les bras, fléchit les genoux et la remit en l’air.

« A vous ! lança-t-elle en grimaçant quant à la trajectoire de son tir. »

Ses muscles commençaient à faiblir mais elle compensait par sa vitesse, espérant que cela suffise pour ce match. Tout en suivant la balle des yeux, elle se replaça au centre du terrain, se préparant pour une réception. Elle jeta un regard à son équipe et constata qu’ils étaient à bout de souffle.

« -Allez ! On reste concentrés ! siffla-t-elle en frappant dans ses mains.

-Ouais, on y va ! lui répondirent les autres sauf Logan qui hocha simplement la tête.

-C’est parti ! J’ai ! »

Lauren tourna la tête rapidement, essayant de voir comment Nathan s’en sortait avec Reagan. Elle grimaça quand elle vit les deux adolescents se heurter violemment.

OoO

Reagan vit la balle arriver sur le côté droit du terrain et courut vers celui-ci, tendant les bras pour toucher la balle. Elle y était presque.

« J’ai ! lança une voix masculine. »

La jeune fille n’eut pas le temps de s’arrêter pour laisser celui qui avait appelé la balle la toucher. En même temps, elle n’en avait pas eu envie car elle était dessus depuis plus longtemps. Elle ne fit plus la maligne quand elle se cogna contre un obstacle qui la fit tomber au sol.

« Regarde où tu vas ! ragea-t-elle, levant les yeux vers Nathan qui lui tendit la main pour l’aider, l’air désolé. Je n’ai pas besoin de ton aide ! »

Elle se releva en grimaçant mais se remit rapidement en position. Quelle mauvaise foi. Reagan savait qu’elle était mauvaise au volley-ball, c’était indéniable. Elle n’arrivait pas à voir la position de son équipe et essayait de rattraper chaque tir, de peur que personne d’autre n’y arrive. Cela aboutissait juste à un chaos de chocs et des cris d’énervement contre Reagan qui s’excusait platement aux autres excepté Nathan.

Elle vit la balle fuser vers le fond du terrain mais s’obligea à ne pas bouger. Ce n’était pas sa zone de défense. Mais… et si personne n’y allait ? Bon, tant pis. Reagan fonça vers la balle, tendit le bras et réussit à la remettre de l’autre côté du filet.

« -Oui ! cria-t-elle en sautillant sur place.

-Bien joué Reagan ! s’écrièrent les autres en applaudissant. »

La lycéenne leur sourit joyeusement mais remarqua que Nathan était resté de marbre. Peut-être avait-elle été trop dure avec lui ? Reagan secoua la tête. Non, elle ne se ferait pas avoir deux fois.

Soudain, la balle piqua rapidement vers le visage de la jeune fille qui n’eut pas le temps de réagir. On la poussa et elle s’écrasa durement au sol. Nathan venait de renvoyer la balle à l’adversaire. Reagan se releva en marmonnant:

« Tu ne peux pas t’empêcher de faire l’intéressant, hein ? Ca ne t’a pas suffi de m’abandonner pour une harceleuse ? »

Elle le vit tressaillir et elle put voir l’agacement dans ses yeux bleus. Reagan faillit ricaner. Il n’avait que ce qu’il méritait. Mais quelque part, son cœur se serra.

La jeune fille regarda la balle passer le filet et l’équipe adverse perdit un point.

« Bien joué, Nathan ! crièrent les autres. »

Reagan leva les yeux au ciel et se concentra sur la venue de la balle. Elle fléchit les genoux, prête à la réceptionner. Mais la balle fut lancée à pleine vitesse sur le côté du droit du terrain. La jeune fille s’élança rapidement à travers le terrain, les yeux fixés sur la balle. Elle ne vit pas qu’un de ses coéquipiers s’était avancé et trébucha sur un pied. Elle tomba face contre terre. Rugissante de colère, elle se releva et poussa violemment Nathan qui avait, indépendamment de sa volonté, causé la chute de la jeune fille :

« Tu le fais exprès ? Fiche-moi la paix ! cria-t-elle en continuant de pousser l’adolescent qui reculait doucement sous les chocs. Tu ne vaux pas mieux que Lauren ! Tu n’es qu’un sale … »

Nathan la saisit par les poignets et la repoussa durement, la colère brulant dans ses yeux. Elle ne l’avait jamais vu comme ça.

« Je ne t’ai jamais voulu aucun mal, gronda-t-il dangereusement. »

Il s’écarta d’elle sèchement et elle le regarda marcher jusqu’aux toilettes des hommes alors que le Coach Matt sifflait leur défaite.

La jeune fille jeta un regard à Alex qui avait l’air de s’éclater avec Lyle et Dylan. Elle leur sourit, envieuse.

OoO

Lyle ricana quand Dylan rata son service.

« -Bah alors Dylan ?

-Oh ça va ! râla le roux en réessayant de lancer la balle, cette fois avec succès. Tiens voilà ! »

Lyle observa la balle revenir de leur côté et se diriger vers Alex. Ce dernier la rattrapa facilement puis l’envoya vers le centre.

« -Lyle ! cria-t-il.

-J’ai ! Dylan, dernier coup pour toi ! lança Lyle en s’écartant pour laisser passer le roux. »

Le point leur fut accordé et cela scella le match. Leur victoire avait été écrasante. Ils se félicitèrent en se tapant dans les mains et allèrent se présenter devant le bureau du prof où était affiché le planning des matchs.

Si Lyle avait bien suivi, ils devaient être en finale contre l’équipe de l’ex-petite amie de Dylan. Le garçon frissonna. Quelque chose clochait avec cette équipe. Si Amy (l’ex de Dylan) avait toujours été proche d’Ivy, la blonde qui n’arrêtait pas de suivre Logan, rien n’expliquait la complicité qu’avaient les deux lycéennes avec Neiha, la nouvelle aux cheveux rouges et noirs. D’ailleurs, Lyle était à peu près sûr qu’Amy et Ivy n’avaient jamais été très douées en sport, en tout cas pas au point de se retrouver en finale dans un tournoi de volley. Neiha était-elle si forte que cela ?

Le bouclé tourna discrètement la tête vers l’intéressée qui se tenait fièrement entre ses deux amies. Non, il y avait plus que ça. Il remarqua le regard dur et calculateur d’Amy posé sur lui et le sourire presque malsain d’Ivy qui resserra fièrement sa couette blonde, ses yeux brillant de défi. Lyle secoua la tête. Il ne les avait jamais vues comme ça.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0